À propos des blessures et de guérison d’amour…

Ah, l’Amour ! C’est tellement beau et cela semble tellement dangereux, en même temps. L’Amour génère des guérisons miraculeuses. Il peut aussi terrasser le plus fort d’entre-nous dans d’atroces blessures souffrantes allant jusqu’à marquer son âme.

Presque tous les jours, je reçois des êtres qui portent des blessures d’amour; blessures plus ou moins profondes qu’il serait bon de guérir. Or, le seul moyen de panser ces plaies, c’est d’y apporter de l’Amour.

C’est là que se pose un des plus grands dilemmes:

Comment faire pour s’ouvrir à nouveau à l’amour alors que nous avons déjà été blessé ?

Le poison serait-il aussi le remède ?

En Vérité, l’Amour ne blesse pas. Ce qui blesse, c’est autre chose. L’Amour n’est pas un poison. L’Amour est un vecteur de guérison. Le poison est l’attachement, la manipulation, le chantage affectif, la dépendance… qui a été donné comme un attribut incontournable à l’Amour donné. Or, c’est un leurre.

L’autre n’est pas fautif. Tu n’es pas fautif/ve. Le jeu a été accepté par les deux joueurs.
Ce n’est la faute de personne car il n’y a pas de faute, seulement une opportunité d’enseignements.

L’attachement, vous avez accepté de le recevoir, cela te rassurait. Si c’est la manipulation, c’est parce que tu as choisi (consciemment ou inconsciemment) de donner ton pouvoir à l’autre pour éviter d’avoir à prendre le risque de choisir… Tout cela n’advient que parce que notre incapacité à nous aimer nous-même correctement et pleinement a laissé la place à la matérialisation d’une relation toxique.

 » L’autre ne nous blesse pas :

il nous révèle simplement que nos plaies n’étaient pas guéries.
Nous avons cru que la rencontre avec un autre nous avait guéri.
C’était une illusion, car la guérison ne vient jamais de l’extérieur, toujours de l’intérieur.
La relation avec l’autre est donc pour nous un révélateur de nos manques et de nos souffrances cachées.
Croire qu’une relation, quelle qu’en soit la nature, peut nous faire oublier nos manques et nos souffrances est un leurre.
Cela conduit inévitablement à la déception.
En revanche, si nous envisageons nos relations avec les autres comme une opportunité de nous connaître, nous pourrons commencer à combler nos besoins et guérir nos blessures.
Tant que nous nous berçons de l’illusion que l’autre possède la clé de notre bonheur, nous restons dans un état de dépendance.
L’autre représente une drogue dont le sevrage nous est intolérable.
Le manque réveille notre souffrance, notre crainte et donc notre colère. « 

– Thierry Janssens

Les relations de couple offrent les plus grandes opportunités pour avancer et grandir

Dans les relations de couple, l’autre et le miroir de nous-même. Il révèle nos blessures pour que nous puissions les découvrir, les reconnaître, les accueillir… Le seul but étant de pouvoir les guérir et ainsi transformer notre vie. Car, chaque blessure guérit retire de notre vision du monde un des voiles de l’illusion qui nous empêche de connaître la Vérité. La Vie devient alors plus légère, plus douce. Nous retrouvons notre liberté.

L’Amour qui permet des guérisons miraculeuses, c’est L’amour pur, l’Amour inconditionnel. Cet Amour qui n’a aucune limitation et aucune limite. C’est aussi l’Amour inconditionnel que vous vous portez. Pas de l’Amour égoïste ou narcissique. Juste la reconnaissance de votre valeur, l’estime saine, le soin attentif de l’essence divine en vous-même.

Si vous êtes bloqué(e) dans une relation d’amour blessante posez-vous ses questions :

Est-ce ce que je veux avoir raison ? Est-ce que je veux être le/la méritant(e) ? le/la gentil(le) ?
Est ce que je veux être heureux/se ou est-ce que je veux juste paraître avoir une Vie idéale ?
Est-ce que je m’autorise à Vivre ? à avoir du plaisir ? à prendre soin de moi ? à laisser entrer le bonheur dans ma Vie ?

Répondez sincèrement à ces questions. Elles vous révéleront alors quel est le point pivot de votre transformation.

Si vous avez besoin d’aide pour y parvenir, je suis à votre service.

Je vous souhaite une semaine lumineuse et débordante d’Amour. Et n’oubliez pas, il n’existe que l’Amour

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *