Couples FJ, quelles sont les références mythiques ?

Le sujet des couples FJ (Flammes Jumelles) défraye la chronique. Certains sont pour et d’autres contre… même s’il ne s’agit pas d’un vote.
C’est comme discuter de l’existence des fantômes… qu’on y croit ou pas, n’a pas d’incidence sur leur existence effective.  pardon

Au-delà de cela, toujours beaucoup de confusions, d’incompréhensions, de réactions, d’engouements… Mais, je constate aussi, toujours autant de manque de clarté… dû notamment à trop d’incohérences diffusées autour de ce phénomène mal compris. Qui est ensuite relayé par des personnes qui le comprennent mal, ou qui en ont une vision partielle ou inadaptée.

Cet article fait suite aux questions qui m’ont été posées dans les commentaires de l’article :

http://coach-ngo.com/reponse-a-elishean-l-arnaque-des-flammes-jumelles/

Il m’a été demandé de proposer des exemples de couples FJ (Flammes Jumelles) pour pouvoir mieux conscientiser ce à quoi cela peut ressembler un couple de Flammes. Voici la question posée suite à de précédents échanges.

J’accepte votre réponse, en continuant mon interrogation. Vous dîtes que Tristan et Iseult ne peuvent être en aucun cas des flammes jumelles, puisque c’est un mythe c’est compréhensible, les mythes ont une origine commune à tous les peuples, mais c’est un condensé d’histoires variées. Mais Osiris et Isis ne sont guère mieux, de plus ce sont des dieux. Ma question est, n’y a t’il pas trace dans l’histoire humaine de couples pouvant prétendre à cette catégorie exceptionnel de l’amour, je pense comme exemple à Éloïse et Abélard. […] Pardonnez moi si je vous ennuie mais je cherche à comprendre.

Tout d’abord, non, vous ne m’ennuyez pas, j’adore les interrogations. Cela nous aide à avancer. On ne sait pas vers où mais on y va. 

Les mythes, légendes… ont bien souvent un sens et une réalité bien plus vraie que ce que nous pouvons en appréhender. Ils permettent de retranscrire, des faits qui sont difficilement compréhensibles, par le biais de métaphores, paraboles…

Tout ce qui peu être imaginé est réel.

– Picasso

Tristan et Iseult

Concernant Tristan et Iseult, ils tombent en amour l’un pour l’autre après avoir bu un philtre d’amour… La question ne se pose donc même pas. Iseult et sa mère étaient des « sorcières blanches » versées dans l’ésotérisme et la guérison. La plupart des hommes aurait été charmé par leur « aura particulière et enchanteresse ».

Evidemment, les diffèrent dans leurs détails entre une version et une autre. N’oublions pas que le texte date du XI° ou du XII° siècle. Et, il est, lui-même, inspiré d’un récit qui serait d’origine celtique plus ancien. On reste, quoi qu’il en soit, dans le style de l’amour romanesque bourgeois relatant l’amour impossible.

L’amour des couples FJ n’est pas impossible. Il est différent.

Les deux parties du couple ne peuvent pas s’unir n’importe comment.

Tant qu’ils ne sont pas préparés. Tant que l’initiation n’est pas achevée, ils ne peuvent pas être durablement ensemble sans se détruire l’un l’autre en se consumant. L’énergie qu’ils dégagent n’étant alors ni stable ni maîtrisée.
Ils sont aux prises des vibrations cosmiques tels des pantins. Leurs corps et leurs esprits ne peuvent, pour le moment, pas supporter la vibration qu’ils génèrent ensemble.
L’union devient possible lorsque les jumeaux ont opéré leur transmutation intérieure. Et que leurs corps ont achevés leurs transformations cellulaires. Chacun doit avoir retrouvé son unicité essentielle et divine. Ils sont alors prêts pour leur ascension.

Il ne faut pas omettre qu’ils sont une seule et même chose.

Chacun est la part complémentaire de l’autre. A la fois entier mais divisé en deux.
C’est comme les deux faces d’une même pièce de monnaie. Chaque face est entière et complète mais n’est que la moitié de la pièce.

Eloise et Abélard, Roméo et Juliette

Je ne connaissais pas Éloïse et Abélard avant que la question soit posée. Entre temps, j’ai trouvé un article qui en parlait. Leur histoire me fait penser à celle de Roméo et Juliette.
Ils vivent un amour immense qui a l’ambition de perdurer dans la mort. Ils préfèrent être morts que séparés. Ce bel Amour où il est impossible de vivre sans l’autre.
Cet Amour est tout de même emprunt de dépendance affective et d’attachement. L’Amour de ces couples se rapproche davantage à un amour passionnel qui dépasse tout… qu’à une relation de couple FJ.

Les FJ vivent leur Vie avec ou sans leur jumeau/jumelle. Parfois, l’un et incarné et l’autre non. Ils ne sont pas dépendants. Même s’ils sont liés par un lien indéfectible. Ce point est extrêmement important. Même si le lien est extrêmement fort et incassable, ils ne sont pas dépendants. Ils sont complémentaires. Même sans contact physique ou matériel, ils sont connectés… ils ont une connexion sans fil et sans limite de temps et d’espace.

Pour ce qui concerne Éloïse et Abélard, je connais trop peu leur vie et j’ai trop peu d’éléments pour être absolument affirmative.
Dans le couple FJ, le lien va bien au-delà de l’idée de cette vie-ci, de l’incarnation actuelle. L’enseignement, le chemin initiatique se fait trans-vies, dans l’astral et au-delà.

Le mythe d’Isis et Osiris symbolisent les FJ

Isis et Osiris sont des dieux selon le sens conceptuel égyptien et la représentation subjective et culturelle de l’époque. Je tiens ici à rappeler qu’il existe différents échelons de ce qu’on nomme « dieux ».

Le mythe d’Isis et Osiris est parabolique, certes. Mais, il y a effectivement un lien avec les FJ dans le sens où : Osiris va mourir à sa matérialité, à son incarnation terrestre, et à l’individualité de sa personnalité. Puis, être reconstruit grâce à Isis, grâce à son amour, sa créativité, son attention… Ainsi, il renaîtra sous une autre forme : Horus. Elle sera même amenée à remodeler jusqu’au symbole de sa sexualité pour qu’elle soit plus grande… c’est à dire plus élevée et divine.

D’ailleurs, il est intéressant de noter que je retrouve très souvent dans les « Vies antérieures » et les mémoires des Fj des traces de l’enseignements de l’Ecole des Mystères et des mémoires de l’Egypte ancienne.

D’autres couples mythiques de FJ seraient Jésus (Sananda ou de Nasareth) et Marie-Madeleine (Magdala ou de Béthanie).

Je vous rappelle qu’au départ Jésus est le simple fils (adoptif) d’un charpentier. Certains disent même qu’il n’aait rien de particulier et n’était pas particulièrement doué pour quoi que ce soit dans sa jeunesse. Il n’avait rien particulier à première vue… Il sera ensuite envoyé suivre l’enseignement de l’Ecole des Mystères. Marie-Madeleine, elle, était Essénienne et sera initiée à la magie sexuelle d’Isis (énergie de la Kundalini). C’est pour cela qu’elle portait un bracelet serpent sur son bras… rien à voir avec les histoires de prostituée, racontées à posteriori, et posées sur le papier plusieurs siècles plus tard dans la Bible.

Il y a aussi d’autres couples tels que : Maître Saint Germain et Portia, Sanat Kumara et Lady Venusia…

On notera que tous les couples en question ont été amenés à expérimenter une/des incarnation(s) à haute implication dans le domaine spirituel et/ou ésotérique.
Ils ont tous suivis, ou ont été amenés à suivre, un chemin initiatique en vue d’atteindre l’Ascension.

Les couples de parèdres

Les Flammes Jumelles sont aussi reconnues comme approchant de la notion de parèdres. Attention toutefois, tous les couples de parèdres ne sont pas un couple FJ.

Cette appellation de parèdres se retrouve en Egypte, chez les Hindous, les nordiques…

Il y a effectivement Isis et Osiris mais aussi Ptah et Sekhmet( qui est aussi Bastet, Tefnout, Hathor) qui me parlent particulièrement chez les égyptiens.

Zoom sur le couple FJ probable Ptah et Sekhmet 

Dans l’histoire de Ptah et Sekhmet, on perçoit le côté lumineux et potentiellement sombres que peut cacher la puissance des parèdres pris ensemble ou séparément. Leur puissance est grande. Ils représentent un danger, un risque, une menace pour les forces obscures s’ils parviennent à la fusion. On comprend alors pourquoi tant de FJ subissent des attaques sombres et des approches de conversion par les forces de l’ombre.

Sur la représentation à droite, on trouve au centre Ptah, démiurge (c’est-à-dire) créateur… du Monde terrestre. Il l’a d’abord conçu par la Pensée, puis réalisé par le Verbe :

« Ptah conçoit le monde par la pensée de son cœur et lui donne la vie par la magie de son Verbe. Ce que Ptah a ordonné a été créé ; en lui les constituants de la nature, faune et flore, sont contenus. »

Dieu de la construction et des artisans, il est le patron de la construction, des chantiers navals et des charpentiers, mais aussi de la métallurgie et de la sculpture. Grand érudit, il est connu pour ses maximes d’une grande Sagesse. Sur la gravure, on le voit éveillé à la Kundalini (cf. les deux serpents fixés à son disque solaire).
A droite, Sekhmet, déesse complexe, anthropozoomorphe et métamorphe. Elle est fille de Rê, le Dieu solaire. en guise de couronne, elle porte l’Uraeus (elle est donc initiée en tant que prêtresse aux mystères du serpent…) et portera plus tard le disque solaire. A la fois  déesse de la maternité, de la fertilité, de la guérison, elle est aussi de la guerre. Cette puissante déesse a une capacité de procréation mais aussi de destruction immense. Emportée par la colère, elle générait des massacres. Elle se révèle alors assoiffée de sang. Rê parvient à la calmer en la faisant glisser dans l’ivresse d’un alcool rouge. Elle devenait alors Hathor (L’oeil de Rê), déesse de la fertilité, l’amour, la beauté et la joie.

Les parèdres de FJ dans la mythologie nordique

On trouvera Njörd et Nerthus, dieu et déesse majeurs de la famille des Vanes  qui sont frère et sœur mais ont des enfants en commun. C’est aussi le cas des parèdres Freyr et Freyja. Mais, on sait finalement peu de choses.

Le couple de Shiva et Parvati (Shakti)

Les textes hindouistes sous la forme du couple de Shiva et Parvati s’approchent des Flammes Jumelles. Ils sont reconnus en tant que parèdres : deux êtres destinés l’un à l’autre au fil des incarnations. Même si l’appellation de FJ n’est évidemment pas annoncé textuellement, on y retrouve de nombreux points communs dont certains très importants :

  • Lorsqu’il n’y a pas ouverture du coeur, la reconnexion ne peut pas se faire dans la matière.
  • Le lien perdure malgré la mort et la réincarnation quel que soit le corps et l’apparence
  • et bien d’autres points disséminés à travers cette légende.

Bref…

Un couple de FJ, on ne le trouve pas à l’angle de la rue.
L’Amour qui lie se couple n’est pas l’Amour tant rêvé.
Avant, le couple idéal fantasmé et tant recherché était celui connu sous l’appellation « âme soeur » il y a quelques années encore. Ce coule n’est pas un couple de FJ ! C’est un couple créer avec un  compagnon de vie compatible avec vous.

Pour le couple de FJ, il y a une mission divine qui est engagée dans le processus. Comme dit une consoeur guérisseuse d’âme :

Depuis 2012, j’en ai vu de plus en plus qui se reconnnectent. Même s’ils restent peu nombreux proportionnellement à ceux qui prétendent être dans une dynamique de Flammes Jumelles. Ils sont les premières vagues. Ils viennent comme cobayes.
Mais, le taux vibratoire terrestre, même s’il s’élève au fur et à mesure, reste trop bas.
Suite à l’expérimentation dans le monde de la forme, il reste surtout beaucoup de coquilles cassées. Peu d’oeufs ont éclos… Personnellement, je n’en ai pas vu un seul.

J’espère que cet article répond clairement à la réponse.

Dans un prochain article, je répondrai aux questions relatives à la souffrance pour atteindre l’Amour inconditionnel. Mais vous pouvez déjà lire :

En vérité, il n’y a que l’ Amour

Accepter de s’ouvrir à l’autre pour vivre une union d’amour ?

Comment dépasser l’insurmontable ?

Je vous souhaite une belle et agréable journée.
Bien à vous,

Lætitia

2 réponses to “Couples FJ, quelles sont les références mythiques ?

  • Merci beaucoup Laetitia pour ta riche connaissance et ton partage sur les flammes jumelles !

    • Merci pour ton message Sidonie. Je m’investis pour apporter de la clarté dans tout ce processus.
      D’ailleurs, je vais bientôt programmer une nouvelle conférence. Suite au portail du 11 11 11, j’ai levé un nouveau voile et de nouvelles choses se sont révélées. Mais, il va me falloir un peu de temps pour rendre tout cela intelligible pour pouvoir le transmettre de la façon la plus juste possible.
      J’annoncerai la date sur ma page facebook.
      Bien à vous,
      Lætitia

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *