Demain…

Avant-première de Demain, le film

Photo n’y caméra cristalline

Vendredi soir, je partais toute chamboulée à l’avant-première de Demain le film
Arrivant sur place, devant le cinéma de Mouans-sartoux, c’est une marrée humaine ayant bravé la pluie qui faisait la queue devant la médiathèque malgré les difficultés de stationnement dues au festival du livre.
Il y avait tellement de monde qui voulait voir ce film si attendu que la direction du cinéma décider d’ouvrir une seconde salle pour répondre à la demande.

Mais qu’a-t-il de si exceptionnel ce film ?

Souvent, des images sont plus efficaces que des mots… Le teaser :

La phase d’appréhension

J’avais un peu d’appréhension car j’espérai de tout cœur que le film serait à la hauteur de mes attentes. Je nourris depuis plusieurs mois le rêve qu’il permettra une vraie prise de conscience. J’ai tellement d’espoir de voir enfin un jour un moyen de faire bouger les gens.
Pas un documentaire dramatique qui finit par nous faire tomber à genoux en tapant sur le sol en se disant que le monde et perdu et que le drame est inéluctable.

Non, enfin un moyen de montrer à chacun qu’il y a des solutions en marche, des initiatives au début individuelle qui ont changé la vie du collectif… pour que chacun d’entre nous puisse se rendre compte qu’il faut cesser d’être attentiste en remettant tout sur le dos des pouvoirs public et enfin se prendre en main, se bouger, mettre quelque chose en mouvement.

Certains lecteurs se diront que j’ai des visions utopistes. Mais je suis convaincue et je le resterai que c’est l’utopie de certains qui font avancer l’humanité. Une preuve élémentaire est celle de Galilée qui nourrissait l’utopie que la Terre était ronde et n’était pas le centre du système solaire. C’était une utopie, une hérésie, c’était se mettre le clergé à dos. [Aristote avait déjà, en son temps avancer l’hypothèse de la sphéricité de la Terre (chapitre XIV du livre II du Traité du Ciel d’Aristote)].

Pourtant, après lui, Christophe Collomb a pris le parti de tester cette vérité en la démontrant par le vécu. L’utopie aurait pu le tuer mais elle en a fait un précurseur.

 De l’utopie à la réalité

Durant la projection du film, j’ai été émerveillée. L’enchaînement des thèmes, l’avancer du déroulé m’a semblé juste parfait. Le film aurait pu finir par cette question : et maintenant, on fait quoi ?

Le film donne envie de bouger, de se mettre en mouvement, de mettre en application, de faire en sorte que nous aussi nous puissions faire notre part.

La projection était suivie par un débat. Les interventions ont été partagées entre de remerciements et des compliments bien mérités et des demandes du type « Que peut-on faire pour faire notre part ? ». Certains demandant à Cyril Dion d’être un leader du changement ce qui, n’était pas son objectif.

La conclusion à retenir était celle-ci : Pour faire votre part, demandez-vous ce que vous aimeriez faire de votre vie si l’argent n’était pas en question?

« Découvre tes talents, deviens meilleur(e) et aide ainsi le monde. Car personne n’a pour passion de fabriquer du Round-up ou de détruire la planète. Faire ce que l’on aime faire aide positivement la communauté. Il faut en tout premier lieu changer dans le cœur ! » – Cyril Dion

Ainsi, découvrez votre excellence, vivez-la dans votre mission de vie et soyez heureux. En vivant heureux, vous aiderez d’autres personnes à faire comme vous. Eux-mêmes inciteront d’autres personnes à vivre heureuses et l’ensemble de la communauté finira par changer.

Moi j’ai décidé d’être heureuse. Mon souhait est d’aider mon prochain à en faire autant. C’est pour cela que je suis coach, pour vous aider à trouver votre excellence, à mettre en mouvement votre mission de vie et vous permettre de vivre heureux/heureuse.

Conclusion

Co-financer la réalisation de Demain, le film m’a enchantée. Cela restera, j’en suis convaincue, une des réalisation clé dans ma vie. J’ai l’espoir que ce film puisse être le déclencheur d’une nouvelle ère.

Demain commence aujourd’hui.

Aujourd’hui, nous sommes le Demain de l’inondation des Alpes-Maritimes. Nice, Antibes, Cannes, Mandelieu, Biot,… presque tout le département a été touché. Alors que le changement climatique abat ses conséquences sur nous, que faites-vous ?

Ne pensez-vous pas qu’il est temps de faire autrement ?

Les anciens schémas et paradigmes prennent l’eau. Le moment de faire autrement est arrivé. Profitez-en !

3 réponses to “Demain…

  • Super article !moi aussi j’aurais aimé voir ce film, il est sûrement encore temps, merci

    • Oui il est encore temps. De nombreuses salles proposent toujours des séances pour le voir.

  • Un film exemplaire qui rompt les préjugés. A voir d’urgence !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *