Les 10 commandements remis à jour

Pour beaucoup, les 10 commandements sont un vieux truc désuet qui a du sens mais qui traîne au fond d’un tiroir car il est trop recouvert de poussière. Comme d’habitude, je vous propose de dépoussiérer tout cela pour y apporter de la clarté et du sens.

Les 10 commandement sont issus de l’ancien testament (livre de l’exode – chapitre 20), qui comme beaucoup le savent a été un peu « réaménagé » par le clergé qui a fait de « petits arrangements » de traduction pour que cela colle bien avec ce qu’il prône.

Je vous propose point par point les commandements revus et corrigés légèrement version 2018-2019 :

1- Il n’existe qu’un Seul Dieu

01 Alors Dieu prononça toutes les paroles que voici :
02 « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.
03 Tu n’auras pas d’autres dieux en face de moi.

C’est le Dieu des dieux, le père du père des pères, le Père-Mère selon les courants et traditions. C’est l’Un, l’Absolu, l’Ineffable. Les autres dieux ne sont pas Dieu. Ils sont d’autres dieux.

2- Tu n’adoreras pas d’idole

04 Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre.
05 Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ;
06 mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur montre ma fidélité jusqu’à la millième génération.

Sans rentrer dans des débats de théologie, mais  » Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux » on parle d’un dieu et non de Dieu. Il s’agit du Seigneur qui créa notre Univers. Celui qui régit la Matrice.
Néanmoins, Dieu ne pouvant être vu, car il est tout, nous ne pouvons le représenter.

Dieu, personne ne l’a jamais vu ;
le Fils unique, lui qui est Dieu,
lui qui est dans le sein du Père,
c’est lui qui l’a fait connaître.

Jean 1, 18

Toute représentation serait fausse. Il ne sert donc à rien de s’adonner à cette recherche. Toute adoration d’une de ses représentations serait une erreur car la représentation serait fausse, erronée, corrompue. Et, toute autre idole viendrait à l’encontre du 1er commandement. Le reste correspond à la Loi de causalité qui s’exécute dans la Matrice. C’est ce que nous observons dans les lignées familiales (cf Constellations familiales).

Coté clergé, on peut dire qu’ils se sont vraiment mis dedans. Ils ont vraiment raté ce commandement. Il n’y a qu’à voir ce qu’on voit dans les lieux de culte. Et pour cause ! Sans représentation, pas d’adoration, pas de gourou, pas de culte, pas de religion, pas de dogme…

3- Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur à la légère

07 Tu n’invoqueras pas en vain le nom du Seigneur ton Dieu, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque en vain son nom.

On ne dérange pas le Seigneur pour rien. Mais, on l’invoque avec respect et honneur dans le but de ne pas salir ou entacher son nom. Attention, là encore, le Seigneur n’est pas Dieu le père, c’est Dieu, le fils.
Evitons, par conséquence de faire croire à d’autres que telle ou telle chose a été dite par le Divin car cela nous arrange… comme a pu le faire le clergé et comme certains radicalistes qui le font encore.

4- Tu te reposeras un jour par semaine pour être

08 Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.
09 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ;
10 mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui est dans ta ville.
11 Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.

Le septième jour est destiné à Etre et à se ressourcer, à se reposer. Pas de nécessité à ce que cela soit le samedi (jour du sabbat). Cela peu se faire tout autre jour, à mon sens. Tout le monde à besoin de repos, même le Seigneur ! Alors respecte cela pour tous, même pour toi. C’est un jour où tu pourras d’adonner à Être, à contempler, à respirer… à se ressourcer.

5- Honore tes ancêtres et tes géniteurs

12 Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

Respecte-les et ne salit pas ton nom par tes actes ou tes paroles. Fais en sorte que ton honneur soit toujours sauf. Aie du respect pour tes aïeuls car, ils vivent encore en toi à travers ton ADN et les micro-chymérisme dont tu as hérité.

6- Tu ne commettras pas de meurtre

13 Tu ne commettras pas de meurtre.

Ce qui est différent de « tu ne tueras point ». Car, il est demandé que tu respectes ta vie et que tu la défendes. Ta vie t’as été donnée pour que tu puisses réaliser des oeuvres pour le divin. Si tu te laisses tuer sans défendre ta vie, tu devras rendre des comptes. Ce commandement interdit le meurtre prémédité d’un autre être humain.

7- Tu ne commettras pas d’adultère

14 Tu ne commettras pas d’adultère.

Dans la pratique spirituelle, la sexualité est un acte d’union sacrée. Ce n’est pas anodin. Chacun s’imprègne de l’autre et en gardera une trace. Le couple est un point clé. Il s’agit d’une fusion des corps mais aussi des êtres. Tout ce qui ne respecte pas la sexualité dans sa dimension sacrée a toujours été pointé du doigt comme contraire aux « bonnes moeurs ». Mais, au-delà de cela il y a une vraie raison derrière cela.

Un homme marié ou une femme mariée sera reconnu(e) comme adultère s’ils ont une relation avec un autre homme ou une autre femme. Même dans la période où nous vivons, l’adultère n’est pas autorisé.

A l’époque l’adultère était puni de mort. Ce commandement interdisait les rapports sexuels avec qui que ce soit d’autre que son conjoint. De nos jours, nous pouvons considérer qu’il concerne les personnes mariées ou en couple. Il existe un lien fort avec le 10° commandement.

8- Tu ne voleras point

15 Tu ne commettras pas de vol.

Que ce soit un oeuf ou un boeuf. Toute action doit être juste.

9- Tu ne feras pas de faux témoignage

16 Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

Le Verbe, la Parole ne doit être utilisée que pour transmettre la Vérité. Cela correspond aussi au fameux « que ta parole soit impeccable ».

Pas de cancan ni de médisance. La parole est créatrice. Elle émet des vibrations qui ensemencent le monde. or, nous sommes responsables des graines que nous semons au vent.

Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête;

Osée 8,7

10- Tu ne convoiteras pas ce qui appartient à un autre

17 Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

Ce commandement interdit de prendre ce qui ne nous appartient pas sans la permission de son propriétaire. Ce commandement interdit aussi de désirer ce qui ne nous appartient pas. La convoitise mène à la violation des commandements précédents : meurtre, adultère et vol. Si c’est mal de faire quelque chose, c’est mal aussi de vouloir réaliser l’acte en question.

Finalement, rien de bien compliqué. Il ne s’agit que de respecter des règles de vie simples

Mais, si vous fautez, vous pouvez pratiquer le pardon sincère. Pas besoin de vous flageller. Ce qui est fait et fait, c’est trop tard. Vous pouvez devenir pénitent.

L’univers vous donnera l’occasion d’effacer cette erreur. La seule faute serait de nier ce qui a été fait.

Je vous souhaite une belle semaine.
Lætitia

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *