Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études

Interview d’Olivier Roland à l’occasion de la sortie de son livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études« .

Il y a de cela un peu plus de 10 jours, le vendredi 23 septembre exactement, je vous annonçais que le livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » d’Olivier Roland venait de sortir.

A cette occasion, il était prévu que je l’interviewe le mercredi suivant pour vous offrir une vidéo (que j’espérais de grande qualité) sur le sujet lundi 3 octobre.

Avec une semaine de retard et de nombreuses péripéties, je vous propose cette vidéo qui a coûté beaucoup de temps pour mon équipe et moi-même.

Nous sommes désolés du résultat final.

Mais, pour la petite histoire, et parce que j’aime partager l’envers du décor avec vous, nous avons rencontré, pour cette interview les problèmes suivants :

  • L’interviewé avait 20 min de retard pour une interview Skype de 30 minutes maxi qui avait déjà été reportée.
  • La connexion internet était parfois mauvaise.
  • La prise de vues ne s’est pas faite en « face à face » (comme vous pouvez voir l’original à la fin) mais face à joue.
  • L’enregistrement vidéo fourni par Olivier Roland était tronqué. Il n’a pas eu l’obligeance de nous la renvoyer pour régler facilement le problème. Nous avons donc dû faire avec les moyens du bord.
  • La prise de son de notre côté a été mauvaise. J’ai dû refaire les prises de ma contribution en mode « cold replay » comme au théâtre face à mon staff qui m’a donné du fil à retordre. Les nombreuses coupures correspondent aux moments où j’ai eu des crises de fou rire, où je perdais ma concentration et/ou le fil de ce qui s’était dit. (un zapping vous sera peut-être proposé dans le futur et il ne manquera pas d’être hilarant !)

Bref, je tiens encore à remercier mon staff qui a eu le talent de générer un tel résultat avec les moyens du bord.

Au-delà du mode de fonctionnement que je ne trouve pas très opérationnel dans les faits en terme de comportement de la personne, le livre demeure un ouvrage de qualité.
Mes activités étant très prenantes et dynamiques en ce moment, je n’ai pas eu le plaisir de pouvoir avancer beaucoup dans la lecture du livre mais ce que j’ai lu me semble intéressant.
L’idée ici est de trouver des pistes de réflexion et un recueil de connaissances.
Comme Olivier Roland l’exprime parfaitement dans l’interview, il ne s’agit pas de réinventer l’eau tiède mais de trouvé les méthodes existantes qui fonctionnent.

Alors, certes, nous n’avons pas eu la chance de rater nos études, mais nous, on sait s’investir pour rattraper au mieux ce qui ne fonctionne pas et faire plus avec le peu que l’on a.
Rater ses études finalement, cela a peut-être une explication plus profonde vis-à-vis de l’implication que chacun souhaite mettre dans ses actions…

Merci à Chris et Antoine. Je suis pleine de gratitude envers vous et envers l’univers.

Grâce à cette expérience, j’ai pu dépasser mon trac, face à trois caméras.
Nous avons appris à connaître les potentiels problèmes techniques que nous pouvions rencontrer par l’expérimentation.
Et, ainsi, nous seront désormais capables d’améliorer le processus et d’anticiper les potentiels problèmes qui nous pourrions rencontrer lors d’expériences futures plus valorisables.

P.S. : Nous sommes dimanche, il est 22h30. J’ai les zygomatiques qui brulent encore tellement nous avons rit.

2 réponses to “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études

  • Malgré les problèmes techniques, le message passe très bien et le gars a l’air plutôt sympathique et dynamique 😉

    Et toi, comme d’hab, magnifique !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *