Plaidoyer de la discontinuité, un trésor aux vertus négligées

La discontinuité, j'en parle souvent car elle a de nombreuses vertus qui sont malheureusement ignorées ou sous-estimées.
Pourtant, il s'agit bel et bien d'un trésor gratuit à la portée de tous. Alors, êtes-vous prêt(e) à l'intégrer dans votre vie ?

La discontinuité, c'est quoi ?

La discontinuité est une coupure de rythme.

Selon wikipedia :

La discontinuité peut recouvrir plusieurs concepts selon les domaines. En général, elle est simplement l'inverse de la continuité. Elle prend un sens précisément défini en mathématiques. En géologie, une discontinuité désigne une séparation entre différentes couches.

La coupure de rythme (ou le changement temporaire de tempo) est très importante. Elle permet d'arrêter un processus pour en démarrer un nouveau. L'avantage étant de vous apporter une bulle d'air.

C'est comme faire une pause mais sans pour autant s'arrêter. C'est un temps de récupération.

Modifier la nature du mouvement suffit parfois

Le changement n'a pas besoin d'être complet pour mener au ressourcement ou à un changement d'état d'esprit. La modification d'un simple paramètre suffit.
Par exemple, au lieu d'aller prendre un café puis sortir sur la terrasse fumer une cigarette, allez marcher dehors en faisant une pause respiration et ensuite vous prendrez un thé (ou un café si vous y tenez) à la terrasse du café d'en face en parlant avec un inconnu. Oui, ce n'est pas dans vos habitudes, c'est exactement cela, le principe.

La routine peut sembler rassurante, pour certains et certaines. En réalité, elle ne vous préserve que d'un risque de changement, que ce soit en bien ou en mal. L'inconnu leur faisant peur. Mais sortir de votre zone de confort, c'est vous offrir l'opportunité de grandir, d'apprendre, d'aller mieux... choisissez des actions à faibles impacts au départ. Vous aurez ensuite toute latitude à en augmenter l'intensité après avoir gagner en degré de confiance en vous.

La discontinuité, c'est apporter un changement temporaire et inhabituel dans le flux de la routine

... tout simplement, j'ai envie de dire...
Cela peut se manifester facilement.

Pour illustrer, prenons un exemple concret.

Il m'arrive quelquefois de travailler le week-end, en plus de la semaine. Et, je peux vous garantir que j'ai beau adorer oeuvrer et Vivre ce que je réalise lors de ces week-end-là.
Le lundi suivant, le poids de la fatigue qui s'abat alors sur moi se fait durement sentir. La raison est simplement que je n'ai pas eu de coupure. Il n'y a pas eu de période de discontinuité.
Alors, j'ai choisi d'expérimenter une variante.
Après un de ces week-end de travail, j'ai pris le risque d'aller danser le dimanche soir, malgré ma fatigue apparente et le risque d'être fatiguée le lundi matin. Mais, en vérité, la conséquence a été que le lundi matin j'étais beaucoup mieux que les fois précédentes.
Changer de lieu, d'activité, de rythme, m'a permis de me remplir d'une nouvelle énergie, d'un nouvel élan dont j'avais besoin.

C'est ce que connaissent aussi, sans que nous nous en rendions toujours compte, les femmes au foyer et celles qui se sont arrêtées pour élever leurs enfants. Elles font dès lors, la même chose, tous les jours (ou quasiment), avec souvent une tendance à l'enfermement inconscient, nécessaire pour tenir le foyer "en état".
Le poids de la routine peut alors se transformer en dépression. Car, le rythme (tout comme l'environnement) ne change pas. Il est constant. Cela devient vite épuisant. Ajoutez parfois à cela l'enfermement et le tableau est dressé. Certaines finissent même à avoir peur de sortir de chez elles !

C'est à cause de l'excès d'inertie, le manque de discontinuité que certain(e)s finissent par vouloir tout plaquer.

La discontinuité, est un moyen de rompre un cycle qui s'épuise et vous épuise.

Ainsi, vous pouvez vous couper de l'élan qui tend à vous maintenir dans une forme d'inertie d'épuisement.
Vous pouvez facilement intervenir pour générer de la discontinuité, sans rien faire de plus. Par exemple, juste en stoppant l'inertie, en contemplant un petit coin de nature. Cela suffit et permet de reprendre pied, de sortir la tête du guidon. Cette pause de simplicité vous offrira l'opportunité de respirer à nouveau, pour pouvoir vous ressourcer.

Alors, vous êtes prêt(e) à pratiquer la discontinuité ? à apporter de l'oxygène, un nouvel élan dans votre vie ?

Partagez vos retours en postant un commentaire !

Besoin d'aide pour créer un nouvel équilibre dans votre vie ? réservez un entretien de coaching

Je vous souhaite une belle semaine pleine de joyeux moment de discontinuité 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *