Préparation pour compostelle

Nous avons démarré sur les chemins de Compostelle bien avant de mettre le pied à Saint Jean Pied de Port.

En effet, en mai, nous cheminions à la Sainte Beaume qui est déjà sur le chemin.


Peu de temps après, nous étions à Turin au Regina Reale qui est également sur le chemin.


Nous sommes aussi passé à Lyon qui est sur le chemin, tout comme Bourges. Les chemins qui mènent à Compostelle sont nombreux. Mais plus on se rapproche de la destination, plus ils sont visibles et reconnaissables. Il y a un autre phénomène. Plus nous nous approchons de Saint Jacques et plus les chemins se rapprochent et les pèlerins sont nombreux. 100 Km étant suffisant pour que le pèlerinage soit reconnu comme tel… en conséquence sur les 100 derniers kilomètres la population de pèlerin est on ne peut plus concentrée !

Je vous propose ci-après une rétrospective :

Dimanche 9 juillet

La journée du dimanche 9 juillet partons de Bourges, la cité alchimique, à 12h30 pour rallier St Jean pied de port en voiture. Après la théorie, il est l’heure de passer à la pratique !
Nous arrivons dans la soirée et prenons refuge au Gite Zuharpeta dans un refuge pour pèlerin histoire de s’acclimater rapidement.

Nous profitons des quelques instant de jour pour faire rapidement le tour de la ville qui est clairement animée par l’activité économique qu’apportent les pèlerins.

Puis, nous faisons la revue des affaires. La voiture est encore là, il est temps d’être sur de ce que nous emportons ou non. D’ici, il y a quelques 900 km à faire jusqu’à Compostelle + la boucle de Finesterra

Demain, c’est la pluie qui est annoncée et notre départ est prévu pour 6h du matin. Une bonne nuit de sommeil est bienvenue.

Notre cheminement « pour de vrai » sur èl camino francès est prévu pour demain.