Réponse à Elishean – L’ arnaque des flammes jumelles


Extrêmement heurtée et déçue d’un article, visant à dénoncer l’ arnaque des flammes jumelles, je tiens user de mon droit de réponse. Cet article de Shaer Ama est publié sur le site Elishean, site qui habituellement propose des contenus bien alimentés, référencés et fournis. Je vous mets la capture de l’article en bas de page.

Je ne dis pas que je ne partage pas leur point de vue concernant certains points, notamment toutes les manipulations et subterfuges que la matrice peut utiliser pour rattraper tout être qui oserait essayer de s’en échapper.
L’observation pragmatique des phénomènes qui animent les courants bio, puis Biodynamique, l’élan vers les thérapies alternatives, les mensonges et illusions portées par les religions, courants spirituels et leurs modes enseignements respectifs… en sont des manifestations concrètes.

Néanmoins, même si le phénomène  des flammes jumelles est détourné par certains, comme c’est le cas pour à peu près tout, cette dynamique existe bel et bien. J’en suis le témoin vivant. Et, je ne peux que témoigner de ce que je vis et expérimente.

Mon expérience, mon vécu témoigne qu’il n’y a pas d’ arnaque des flammes jumelles

Je tiens à préciser que ma flamme jumelle, comme moi-même, avons observés les manifestations de cette dynamique sur les différents plans avant d’avoir connaissance de l’appellation « flammes jumelles ». L’information m’ayant été transmise lors de transes. Appuyée par une guidance ténue offerte tout au long du processus depuis la phase préparatoire. Mon réveil ayant été orchestré depuis le 21/10/2012, jour durant lequel, je me suis réveillée. L’évènement à cette date est d’ailleurs parfaitement vérifiable dans un dossier médical. Alors qu’auparavant, je menais une petite vie tranquille et confortable.

La rencontre avec mon jumeau est arrivée presque 4 ans après.
L’un comme l’autre, nous sommes nés avec un pied dans le subtil, avons expérimenté l’inconfort d’un manque inexpliqué et inexplicable d’une partie de soi. Dans nos vies respectives, nous oeuvrons chacun à notre niveau pour la lumière.

Arrêtez de fantasmer, Vivez !

Je le dis et le répète tellement que j’ai l’impression d’avoir des acouphènes :

Ce qui unit les flammes jumelles n’a rien à voir avec l’amour idéalisé et fantasmé auquel la matrice souhaite vous faire croire.

Les flammes jumelles, c’est la galère. C’est une succession de souffrances et de tortures au-delà de ce que vous pouvez imaginer ou ne serait-ce que concevoir. Cette souffrance est inhumaine. Mais elle accélère votre éveil et votre rythme d’élévation.

Le plus grand chagrin d’amour que vous ayez connu, à côté de ça, c’est du pipi de chat. Et pourtant, je sais à quel point un chagrin d’amour peut être douloureux. Mais, ça n’a rien à voir.

Je ne sais pas si cela peu avoir une signification pour vous mais en l’espace d’un an, je suis morte symboliquement, intérieurement… au moins 7 fois. Mon avatar a été parfaitement détruit méthodiquement morceau par morceau, pièce par pièce.

Bref. Il est clair qu’il ne faut pas chercher à trouver sa flamme jumelle car :

  • vous n’en avez probablement pas. Et remerciez la vie pour cette promesse de douceur. Si, si.
  • si vous vous êtes incarné(e) pour vivre cela, cela viendra à vous selon le plan même si vous n’avez consciemment aucune idée de ce qu’est ce phénomène

La mention n’est pas faite dans les livres sacrés et antiques

Cela est faux. Simplement, on ne parle pas de flammes jumelles mais de jumeaux cosmiques, de compléments divins, couple divin… relisez le mythe d’Isis, Osiris et Horus, la Bhagavad Gita, la Genese… Rapprochez-vous de la vie de Saint Germain… des enseignements des Esseniens
ou plus récemment dans les livres hermétiques et/ou alchimiques : l’âme humaine de Papus, les Noces chymiques…

Le phénomène de vase communiquant

Oui, les jumeaux partagent leurs savoirs et expériences. Même si l’un en a pleinement conscience et que l’autre pas.

Il n’est pas question de se haïr copieusement mais le jumeau vous jette à la figure toutes les facettes de votre être que vous détestez. Ce n’est pas toujours facile d’y faire face. Et puis, il faut bien dire que concrètement si quelqu’un m’avait fait vivre 1 millième de ce que m’a fait expérimenter mon jumeau, je le haïrais copieusement. C’est une vérité. Sauf que ce n’est pas le cas. Je n’ai même pas besoin de me forcer. C’est naturel, je lui pardonne automatiquement et je continue à l’aimer inconditionnellement, quoi qu’il se passe. N’y voyez aucun despotisme ni aucun renoncement. Je suis simplement dans l’acceptation de ce qui est.

Pas d’arnaque des flammes jumelles. Tout est un problème d’amalgame

Les failles dont vous parlez vient du fait de l’amalgame qui est fait entre les flammes jumelles, les âmes jumelles, les âmes doubles… etc.

Pour les âmes jumelles et les âmes doubles, il y a aussi une notion de fusion et/ou de revivre pour transmuter la séparation originelle. Ca y ressemble mais c’est plus doux. Il n’y a effectivement pas toute la part douloureuse. Mais la reconnaissance et l’amour inconditionnel y est aussi. Ce n’est juste pas le même travail ni la même intensité. mais c’est merveilleusement beau, doux et plein de compréhension.

Quoi qu’il en soit, j’ai envie de dire, les flammes jumelles, pour revenir au vif du sujet, sont un phénomène atypique qu’il est inapproprié de vouloir généraliser.

Chacun a ses expériences et son plan d’incarnation spécifiques. Et, c’est parfait ainsi; que ce soit dans une dynamique de flammes jumelles ou pas.

Quoi qu’il en soit, osez retourner à votre Soi en étant vous-même plutôt que de fantasmer sur le plan de vie des autres.
Et si vous n’êtes pas dans une dynamique de flammes jumelles, remerciez le ciel et profitez du doux climat de vacances sur Terre ! [Non, ce n’est pas sarcastique]

Or, là, je rejoins Elishean, dans tous les cas, même dans celui des flammes jumelles, vous êtes LA personne qui peut vous aimer le plus inconditionnellement qui soit; avec Dieu, la Source, vos guides, anges gardiens… (selon vos croyances).
Alors, commencez par là !

Il n’y a pas de plan meilleur qu’un autre. Chaque plan est parfait pour l’âme qui l’expérimente.

Dieu à un plan pour chacun de nous.

Paix, Amour et Lumière

Lætitia

P.S.: Soyez libre de répondre ou réagir en postant un commentaire.

L’arnaque des flammes jumelles : Quand le new age déforme l’Amour au profit de la matrice

4 réponses to “Réponse à Elishean – L’ arnaque des flammes jumelles

  • En voila de belles pensées merci à toi ! On n »est bcp à penser comme toi je suis suremais tellement toutes à se culpabiliser tout le tps aussipourquoi n »est on pas foutu de s »aimer inconditionnellement telle que l »on est bon sang ?? Mystère bientôt 30 ans j »ai décidé d »arrêter cette autocritique et d »appliquer la psychologie positive, penser d »abord à mon bien-être comme toi avant les resultats et je pense qu »on peut les atteindre ou en partie sans se rendre dingue.

    • Bonjour MendereS,
      La culpabilité n’a pas de place ici. Pour t’aider sur ce point, tu peux lire : en finir avec la culpabilité
      Il y a deux face à l’autocritique. Une est utile pour s’améliorer, c’est l’autoévaluation de soi. Elle nous permet de nous ajuster au fil des temps.
      L’autre est simplement destructive. Elle est le chacal intérieur. J’en parle ici
      A propos de la psychologie positive, c’est une première approche qui peut être ajustée pour devenir plus écologique et profitable.
      L’important, c’est de le faire à son rythme, en fonction de ce qui est bon pour soi. Il n’y a pas de solution miracle valable pour tou(te)s. Chaque personne est unique est différente. Sa solution sera donc unique et différente.
      La tolérance pour soi et les autres est essentielle car quand on a mis 30 ans à prendre de mauvaises habitudes, il sera nécessaire d’ajuster pendant un certain nombre d’année pour aller dans l’autre sens 😉
      Merci pour ton feedback.
      Je te souhaite une belle journée.

  • Bonjour Laetitia,
    Pour être moi même engagée dans un processus de flammes jumelles, je peux confirmer que ça n’a rien d’un parcours de santé.
    C’est une déconstruction de soi extrêmement douloureuse, ce sont des souffrances sans nom et un travail constant pour avancer en soi.
    Et je ne peux qu’attester de la réalité de ce phenomene: pas par plaisir, mais par l’évidence de l’expérience, de mon vécu.
    Bien à vous
    Sarah

    • Bonjour Sarah,
      Merci pour votre témoignage. Il est important que les personnes qui vivent cette dynamique puissent attester de sa réalité. La souffrance qui en découle est malheureusement trop souvent occultée.
      Merci

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *