Se libérer de l’attachement

Il y a de cela quelque temps, j’abordais le thème des situations toxiques. Parfois, il est possible de faire un deuil pur et simple, de s’extraire de l’environnement, de la relation, du contexte… Mais dans certains contextes, c’est tout simplement impossible. Dans ce cas, il faut se libérer de l’attachement qui génère les tensions.

Alors comment pratiquer le détachement ?

L’attachement n’est pas de l’amour. L’attachement est une forme de possession, un jeu de pouvoir, il reflète un besoin de contrôle. Cela peut générer de la frustration, un inconfort, des frictions…

 

Les petits bonshommes allumettes

Cette technique, répandue dans le monde de la thérapie a fait ses preuves. Elle peut paraître simpliste et pourtant, elle n’en est pas moins efficace.

Pour faire, et avoir fait réaliser, l’exercice à certains de mes consultants/clients/patients et pour l’avoir fait moi-même, les résultats sont parfois stupéfiants.

L’acte symbolique, lorsqu’il est bien nourri est efficace.
Les mystiques, les ésotéristes et les magiciens le savent depuis fort longtemps.

Et si ça ne fonctionne pas ?

Il ne faut pas hésiter à le refaire après avoir laissé s’écouler 3 semaines si le résultat n’est pas suffisamment efficace.
Attention toutefois ! Il est probable qu’il y ait une phase de remous ou des frictions avec la/les personne(s) concernée(s) dans les jours qui suivent.
C’est le propre du travail dans l’ethérique.

Cela ne veut pas dire que ça n’a pas marché, au contraire ! C’est que l’énergie de l’attachement a été dégagée. Ou simplement la résistance de la forme-pensée concernée dont vous menacez l’existence qui exprime son mécontentement et lutte pour sa survie.

La méthode des petits bonhommes allumettes

Je vous mets le lien vers la vidéo de Jacques Martel qui a créé la méthode en bas du post. Mais, je vous avoue qu’elle est longue.

Donc sur le principe, je vous propose un tuto.

1- Préparation

Il vous faut une feuille et des feutres ou des crayons de couleur. Et avoir réfléchit au type (avec qui ou quoi cela se joue) d’attachement  sur lequel vous voulez travailler.
Puis, pensez à vous centrer et vous aligner avant de démarrer le travail. C’est incontournable pour avoir une bonne efficacité.

2 – Vous
Sur la partie droite, faites un bonhomme ou une bonnefemme simplifié(e) avec le sourire.
Notez votre prénom et éventuellement votre nom en dessous.


3- Choisissez une personne ou quelque chose avec qui/quoi les liens d’attachement se jouent

La présentation sera différente s’il s’agit d’un
personne ou d’un comportement (ou chose). Dans le premier cas, nous dessinons un autre bonhomme allumette, dans le second, nous dessinons un cadre avec la désignation du comportement ou de la chose.

4- Faire un cercle de lumière autour de chacun

Entourez-vous d’un cercle qui représente votre aura. Ce cercle ne vous enferme pas. Pour figurer ce fait, ajoutez des traits tout autour pour représentez la lumière qui en émane.

Faites de même autour de l’autre.

Le cercle de lumière symbolise l’idée que « Je veux ce qu’il y a de meilleur pour moi « et pour l’autre… même si je ne sais pas ce que c’est ».

5- Faire un cercle de lumière autour des deux

Certains dessinent le cercle avant d’y ajouter des rayons tout autour. pour signifier le « Je veux ce qu’il y a de meilleur pour nous deux… même si je ne sais pas ce que c’est« . Moi, je préfère faire uniquement les rayons.

Il n’y a pas d’intention à avoir dans notre idée de ce qui est le meilleur car cela est souvent au-delà de notre entendement limité d’humain. Ce qui est juste et bon sera défini par la conscience supérieure quel que soit le nom que vous lui donniez.

P.S.: J’espère que vous appréciez mes talents de dessinatrice numérique. 😉

6- Relier les 7 chakras de l’un et de l’autre

Ce sont les lignes d’attachement conscientes et inconscientes.
1- Chakra de la racine (coccyx)
2- Chakra sacral (nombril)
3- Chakra du plexus solaire (plexus solaire à la limite basse des cotes)
4- Chakra du coeur (au centre au niveau coeur)
5- Chakras de la gorge ( pomme d’adam)
6- Chakra du 3° oeil (racine haute du nez)
7- Chakra couronne (en haut de la tête)

Conscientiser ce à quoi cela correspond n’a aucun intérêt pour cet exercice.

6- Couper les liens d’attachement

Couper la feuille en son centre pour couper les liens d’attachement. Cet acte symbolique redonnera à chacun sa liberté. L’attachement n’est pas de l’amour, c’est vouloir retenir l’autre.
Le vrai amour est d’accepter de lui donner offrir ce qu’il y a de mieux. Même si cela doit être la possibilité de s’éloigner s’il le souhaite. L’amour c’est vouloir le bonheur de l’autre quoi que cela implique.

Remerciez-vous pour avoir eu le courage de le faire.
Remerciez la Vie pour toutes les merveilles conscientes et inconscientes qu’elle vous offre.

Je vous souhaite de réussir à identifier tous les attachements qui vous possèdent.

Belle semaine à toutes et tous.

 

Soyez libre à poster vos questions, retours d’expérience et commentaire ci-après.

2 réponses to “Se libérer de l’attachement

  • Oui ça paraît efficace comme « protocole »
    Même si certain(e)s auront du mal de vouloir le bien de celui ou celle dont ils se séparent ! Bises

    • Merci pour ton commentaire.
      Effectivement, ce n’est pas toujours facile. Quand on n’y parvient pas c’est l’ego qui refuse.
      Le pardon est pourtant essentiel pour se libérer de l’attachement.
      En coaching, on a un précepte qui dit que chacun fait au mieux selon ses croyances, valeurs et connaissances… pour le reste, il y a la compassion.
      Belle journée

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *