Menu

Comprendre et vaincre la jalousie amoureuse ?

La jalousie amoureuse, aussi appelée jalousie maladive est un fléau. Alors que certains justifient leur jalousie par un certain nombre de croyances limitantes et/ou justifiantes, pendant ce temps, elle étouffe sournoisement l’Amour. Mais alors, qu’est-ce qui fait que nous soyons jaloux / jalouse et comment faire pour s’en sortir ?

L’humain a, depuis autant de temps que nous nous en souvenons, entretenu un lien ambigü entre la jalousie et l’amour.

Dans cette croyance ancrée dans l’inconscient collectif (ensemble de croyances inconscientes partagées par l’ensemble de l’humanité. se rapporte au champ anthropomorphique), lorsque la jalousie amoureuse n’est pas assez présente, elle nous ferait défaut ?!?
Certains se mettent même à douter des sentiments de l’autre lorsqu’il ou elle n’est pas jaloux ou jalouse.
Mais, lorsque la jalousie amoureuse est trop présente, elle nous étouffe, nous garde prisonnier(e) d’une relation toxique.

La jalousie amoureuse est-elle une manifestation de l’amour ?

Non, enfin, oui en un certain sens. Loin de moi la volonté de vous faire ressentir de la culpabilité car cette culpabilité est inutile et encore plus destructrice, alors pitié pour vous ne vous culpabilisez pas. Mon but est de vous apporter de la conscience pour que vous puissiez conscientiser ce qui se joue lorsque vous ressentez de la jalousie amoureuse.

Si vous n’aimez pas votre partenaire, il est probable que vous ressentiez de la jalousie. Mais, certaines personnes n’aiment pas leur partenaire, et pourtant, l’imaginer avec quelqu’un d’autre les rendent jalouses.

A contrario, certains êtres aiment éperdument son partenaire, pourtant, ils ne ressentent pas la jalousie. C’est mon cas. Mais, dans ma vie passée, j’ai expérimenté la jalousie.

Alors que se passe-t-il ?
Qu’est-ce qui lie l’Amour et la Jalousie amoureuse ?

Pourquoi ressentons-nous de la jalousie ?

La jalousie amoureuse est un poison qui ronge l’être depuis l’intérieur. Ce poison est atroce. J’ai eu à rencontrer beaucoup de personnes qui souffraient de ce mal dont j’ai moi-même souffert par le passé. Et, c’est grâce à cette expérience que je vais pouvoir vous expliquer ce qui se passe.

L’Amour, n’a, en vérité, aucun lien réel avec la jalousie. Je ne vais pas passer par quatre chemins ou tourner autour du pot, car cela n’a pas la moindre utilité.

L’Amour Véritable, c’est l’expression de la Liberté, du Respect et de la Reconnaissance de la Divinité parfaite qui existe en l’Autre.

Comprendre et vaincre la jalousie amoureuse

La Jalousie amoureuse quant à elle a à faire avec la possession et l’appartenance. L’autre est un « ornement », un « accessoire », un « avantage »…( il n’existe pas de mot approprié, désolée ) que nous voulons garder auprès de nous pour continuer à jouir de ses vertus et qualités. Ou, tout au moins, on ne veut pas que quelqu’un d’autre puisse en jouir à notre place. Ou encore, on ne supporterait pas que la personne soit plus heureuse ou mieux comblée par une autre personne que soit.

La jalousie amoureuse s’apparente à l’enfant qui sachant qu’un jouet qui n’est plus de son âge va être transmis à son cadet, dans un élan de jalousie va faire une crise. Alors qu’il n’y a pas porté ne moindre regard ou attention depuis des mois voir des années. Et dans un élan, il peut même aller jusqu’à le casser pour éviter que quelqu’un d’autre puisse en jouir.

Plus tard, ce même élan peut se transformer en crime passionnel.

C’est le même processus que pour certains bébés qui vont préférer tomber malades à force de refuser de faire caca dans leur couche ou pot parce qu’ils préfèrent garder cela pour eux seuls. Même si cela leur est totalement inutile. Dans ce cas précis, le bébé croit que son caca est une partie de lui qu’il abandonne.
Cela peut perdurer chez l’adulte en se traduisant en jalousie maladive. L’adulte refuse de se séparer du partenaire avec qui rien n’est utile ou nourrissant. Cela revient pour lui, à un niveau inconscient, à se débarrasser d’une part de lui-même. Oui, je sais, l’inconscient est étrange, je vous l’accorde. Chez lui, rien n’est logique. Heu… non, en fait, sa logique est propre à lui-même. Il se comprend. C’est déjà ça !

La jalousie amoureuse, c’est plus fort que Soi !

Oui et non. Tout dépend où vous vous situez dans l’évolution de votre être. A mon niveau, je vous dirai :

La jalousie amoureuse est insignifiante car elle est uniquement mentale.

Mais, pour 99% des humains cette affirmation n’a pas de sens. Et, c’est tout le problème.
Pour cette grande majorité, la jalousie amoureuse est une énorme manne d’enseignements et d’apprentissages. Quelle aubaine !

Bon, oui, ok, je sais, quand on est dedans, on ne voit pas cela avec cet angle. Pourtant, grâce à ce que vous vivez, vous allez pouvoir en apprendre tellement sur vous. C’est génial ! Vous allez pouvoir vous découvrir, vous reconnaitre et faire tout une série de prises de conscience. L’erreur serait de croire que ça va se régler en claquant des doigts.

Comment réussir à ne plus être jaloux ou jalouse ?

Comme vous l’avez peu être compris, la jalousie amoureuse à pour racine la peur de perdre quelque chose dont on pourrait avoir besoin et cela vient souvent du stade du petit enfant. S’ensuit ensuite un sentiment d’envie de conserver quelque chose qui n’avait parfois plus d’attrait pour nous par peur d’en manquer. Ou, la peur que quelqu’un jouisse de nos jouets à notre place. [Je suis vraiment désolée de parler de jouets, de chose ou d’accessoire pour parler d’un être humain digne d’un grand respect, mais l’inconscient ne fait pas cette distinction.]

Les alchimistes et astrologues lient cela à notre relation à Saturne : le plomb, l’avarice, la retenue. Sublimé, Saturne devient la Sagesse et la mesure. Plutôt sympa comme opportunité d’évolution. Mais ce peut-être aussi un mélange avec Mercure (envie) ou avec Jupiter (gourmandise). Chaque personne est différente donc chaque cas est différent.

La racine historique peut-être que vous étiez l’ainé(e), vous aviez tout l’amour de papa et/ou maman. Vous étiez le centre du monde en tant qu’enfant unique. Puis, avec l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur, il vous a fallu partager l’attention, l’amour des parents et le temps de papa et/ou maman. Cela a peut-être été le début des crises de jalousie. Car la perte insupportable du regard des parents a été vécue intérieurement de façon cruelle.

Mais, la racine du problème peut être toute autre. Ce peut-être la peur de la rupture, la réminiscence de la perte d’un grand amour, écho avec un deuil… Je vous le répète, chaque cas est différent et unique !

Il existe plusieurs formes de jalousie amoureuse

La première étape va donc consister à comprendre :

Comment se manifeste la jalousie amoureuse chez vous ?
Est-ce que vous aimez ou pas cette personne ? Et de quel forme d’amour s’agit-il ?
Aviez-vous déjà ressenti de la jalousie amoureuse envers une autre personne ?
Est-ce systématique ? Si non, quel est le point commun ?…

Vous devez vous observer, mener votre propre enquête. Puis, ensuite, il sera possible de transformer votre processus en y apportant, par exemple, de la conscience ou de l’amour.

Surmontez vos blocages pour combattre la jalousie en amour

La jalousie amoureuse est un vrai piège car elle étouffe l’amour jusqu’à le transformer en vecteur toxique de destruction. Mais comprendre comment la jalousie nait en soi et quel est son processus de fonctionnement va permettre à l’individu de connaitre le besoin qui se cache derrière cette stratégie qu’est la jalousie. Car, il s’agit bien d’une stratégie mentale. Extrêmement souvent, la jalousie est associée à un chantage affectif :

Comme je suis jaloux ou jalouse, si tu m’aimes, tu dois me prouver ton amour en faisant tout ce qui est en ton pouvoir pour me montrer, me prouver, témoigner au monde, que tu n’es qu’à moi. Et plus encore !

On est en pleine relation toxique.

Vous êtes la victime est votre compagnon ou votre compagne est votre sauveur ou votre persécuteur. Voir l’article : Comment sortir d’une situation toxique ?

Or si elle ou lui joue votre jeu toxique, vous allez vous empoisonner l’un et l’autre jusqu’à la maladie et/ou la mort du couple et/ou des partenaires dans le couple. Or, à ce stade, nous ne pouvons même pas parler de couple car la relation ne se fait qu’en surface puisque la confiance est la grande absente. Il s’agit seulement d’une relation amoureuse toxique. voir l’article : Accepter de s’ouvrir à l’autre pour vivre une union d’amour ?

Pour que vous puissiez sortir de la jalousie amoureuse, il vous faut créer ou développer votre confiance en l’amour

Or, la jalousie amoureuse n’est pas de l’Amour. Comme je vous le disais dès le début de l’article, et je sais que cela en aura irrités beaucoup qui n’auront pas continué à lire l’article. Mais, si vous êtes encore là, c’est que vous n’associez pas votre partenaire à une voiture de sport que quelqu’un voudrait vous dérober. D’ailleurs, avez-vous peur qu’on vous vole votre voiture ?

Le sentiment de jalousie amoureuse, au premier abord, c’est la peur de la perte de l’amour de votre femme ou de votre homme. Mais, qu’est-ce qui vous fait penser qu‘il ou elle serait d’accord pour se laisser soustraire à vos bras ? Avez-vous quelque chose à vous reprocher ?

Si votre réponse est oui, que pourriez-vous mettre en oeuvre pour modifier cela ?

Si votre réponse est non, pensez-vous qu’il ou elle préfèrerait vous quitter pour passer du statut de roi à celui de prince ou celui de reine à celui de princesse ?

Ce qui se joue réellement, ici, c’est votre rapport à l’estime de soi et à la confiance en soi, mais pas que. Car comme je le dis toujours, quand on n’a pas confiance en soi, on peut tout de même avoir confiance en l’Amour, la Vie, l’Univers, Dieu…. bref en quelque chose de plus grand que vous. Et, ce n’est pas parce qu’on ne reconnait pas notre propre valeur que ceux qui nous aiment ne la perçoivent pas. Cela ne se joue qu’entre nous et nous-même.

La faible estime de soi peut-être un facteur aggravant

En effet, la personne souffrant d’une faible estime de soi risque d’être harponnée par un manipulateur ou une manipulatrice qui pourrait se jouer de cette faible estime pour le ou la tromper en mettant cela sous couvert de folie de jalousie maladive. Et, alors là, c’est le pompon ! C’est, malheureusement, quelque chose de courant.

Il faut bien comprendre qu’une personne saine d’esprit qui serait victime de jalousie amoureuse quitterait au plus vite cette relation. J’entends par victime de jalousie amoureuse, la personne qui serait le/la partenaire de celle ou celui qui souffre de jalousie amoureuse maladive. D’une certaine manière, renoncer à l’autre sans pour autant remettre en cause toutes ses qualités sera la seule façon de s’extraire d’une relation toxique naissante ou installée.

La jalousie amoureuse intoxique la vie de couple

Cela impacte négativement tous les membres du couple… et du foyer. Lorsqu’advient une crise de jalousie terrible, cela va jusqu’à impacter tous les autres personnes en présence… surtout les enfants ! Il peut en découler des conséquences terribles. Les scènes ont donc aussi un impact sur le domaine des relations sociales.

L’idée n’est absolument pas de culpabiliser la personne souffrant de jalousie amoureuse. Toutefois, il faut qu’elle comprenne que c’est un calvaire pour elle, mais aussi pour l’autre. Le jaloux vit dans la peur intense de perdre l’autre. L’autre vit sous le stress permanent de l’épée de Damoclés qui peut s’abattre sur lui à tout moment pour des raisons incompréhensibles de lui ou elle. Un fait anodin, dans n’importe quelle situation, de jour ou de nuit, quelqu’en soient les formes peut se transformer en crise ! On est en plein cauchemar de torture mentale… pour les deux. Le seul salut est la rupture. Mais, même dans les zones de rupture temporaire, le harcèlement du jaloux continu.

Quelle maltraitance pour tous dans cette histoire !

Jalousie amoureuse ou jalousie maladive, comment en sortir ?

Différentes approches thérapeutiques permettent, si ce n’est de “guérir” ce poison, tout du moins d’en contrôler les effets négatifs. Mais avant tout, il faut que le jaloux ou la jalouse décide d’en finir avec la jalousie.
Au départ, le jaloux est comme prisonnier d’un mauvais film. Il se voit dans la peau de l’anti-héros contre qui tout le monde conspire pour le trahir. Cette trahison était manifestée par son conjoint et le monde entier en est le complice.
Notre jaloux devient alors de plus en plus vigilant à tous les comportements de son partenaire et traque les moindres indices du crime dont il sera la victime. Jusqu’à atteindre un niveau d’hyper-vigilance destructrice à cause du stress engendré.
Le partenaire et le reste du monde auront beau se justifier, donner la preuve de leur innocence, le jaloux n’entendra rien. Il demeure prisonnier, obsédé par ces images de tromperie.
Le coach est là pour lui permettre de prendre conscience du degré gravité de sa jalousie. Son rôle est aussi de lui apporter de la compréhension sur ce qui est entrain de se dérouler en Vérité.
Il est intéressant de demander à la personne jalouse de noter régulièrement à quel rythme et avec quelle intensité se manifeste sa souffrance avant, pendant et après ses crises de jalousie.
Cette approche comportementale permet au jaloux de prendre conscience de ce qu’il y a d’excessif dans sa manière d’agir et de raisonner.
Les proches peuvent prendre part à la thérapie en participant à ces jeux de rôles.

Aucun conjoint n’a, seul, les moyens d’aider le jaloux à sortir de son schéma obsessionnel.

Les pistes de travail importantes à aborder sont :
  • L’estime de soi
  • La confiance en soi
  • Se débarrasser de ces mauvaises pensées appelées « distorsions cognitives »
  • le jaloux doit comprendre ce qui se cache derrière sa vision du monde

La jalousie amoureuse et/ou maladive est vécue comme un traumatisme pour le jaloux et son/ses partenaire(s)

Illustration de Christophe BALBRICK AWS Aktiv Web Side

L’accompagnement par un professionnel permet d’apporter de la conscience dans les zones d’ombre pour identifier ce qui se joue et pouvoir y apporter des modifications pour ne plus souffrir. Et ne plus faire souffrir celle ou celui qu’on aime.

Pour justifier ses crises de jalousie, le jaloux explique qu’il ne pourrait jamais vivre sans son partenaire. L’idée d’être seul le terrorise. Beaucoup d’éléments interagissent : la personnalité, l’histoire, les peurs, les croyances, les blessures du passé… beaucoup de processus inconscient.
Demander de l’aide est un investissement nécessaire dont l’économie serait regrettable. Cette dernière serait le témoignage que le jaloux ne donne pas de valeur à sa libération ou celle de son compagnon. Cette prise de conscience du « qu’est-ce qui fait de je préfère continuer à vivre cette torture plutôt que de m’en libérer ? » devient alors essentielle.
Si vous souhaitez que je vous accompagne dans la libération de votre être, j’en serai honorée. Il vous suffit de réserver votre consultation au cabinet ou à distance sur l’agenda en ligne

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :