Menu

Défi 21 jours de gratitude 4- à propos de qualités

A propos de qualités, ou qualités à propos

Apprenons à reconnaître nos qualités pour pouvoir mieux reconnaître la qualité de l’autre. Ce post est le 4ème du #defi21joursdegratitude, si vous ne l’avez pas démarré par le premier épisode, je vous conseille de commencer par là.

Avons-nous jamais vu ou côtoyé ces personnes qui ne vivent que de critiquer les autres ?
Leur comportement et leur attitude pourraient être caractérisés de pathétiques. On pourrait certes aisément les blâmer mais est-ce réellement justifié ?

En effet, ne reproduirions-nous pas leur propre attitude en faisant cela ?
Ainsi, nous leur offririons l’exact reflet de ce qu’elles font. La boucle étant bouclée, le cercle vicieux n’a plus qu’à faire son effet !
Mais que faire alors pour se défaire de leur commérage et critiques récurrentes ?

Expérimenter un changement de méthode ou plutôt une stratégie alternative

Je propose d’expérimenter ce processus :woman-520220_1920

Remercions la personne pour l’intérêt qu’elle nous porte en nous partageant son point de vue sur les choses. Une critique, lorsque nous parvenons à l’alchimiser peut devenir constructive et vecteur d’amélioration. Alors prenons le temps de l’accueillir comme un cadeau encore un peu vert qui n’attend que de murir.
Puis, offrons-lui un compliment sincère sur une qualité que nous lui reconnaissons ou que nous pourrions lui reconnaitre avec un peu d’imagination ou d’effort si c’est ok pour nous.
L’échange pourra alors prendre une toute autre dimension.

Ce type de retour peut créer un choc ou faire émerger un cercle vertueux qui lui reviendra d’entretenir 😉

Petit conseil complémentaire :

A propos de qualités, ou qualités à propos

Apprenons à reconnaître nos qualités pour pouvoir mieux reconnaître la qualité de l’autre.

Avons-nous jamais vu ou côtoyé ces personnes qui ne vivent que de critiquer les autres ?
Leur comportement et leur attitude pourraient être caractérisés de pathétiques. On pourrait certes aisément les blâmer mais est-ce réellement justifié ?

En effet, ne reproduirions-nous pas leur propre attitude en faisant cela ?
Ainsi, nous leur offririons l’exact reflet de ce qu’elles font. La boucle étant bouclée, le cercle vicieux n’a plus qu’à faire son effet !
Mais que faire alors pour se défaire de leur commérage et critiques récurrentes ?

Expérimenter un changement de méthode ou plutôt une stratégie alternative

Je propose d’expérimenter ce processus :Un peu de douceur

Remercions la personne pour l’intérêt qu’elle nous porte en nous partageant son point de vue sur les choses. Une critique, lorsque nous parvenons à l’alchimiser peut devenir constructive et vecteur d’amélioration. Alors prenons le temps de l’accueillir comme un cadeau encore un peu vert qui n’attend que de murir.
Puis, offrons-lui un compliment sincère sur une qualité que nous lui reconnaissons ou que nous pourrions lui reconnaitre avec un peu d’imagination ou d’effort si c’est ok pour nous.
L’échange pourra alors prendre une toute autre dimension.

Ce type de retour peut créer un choc ou faire émerger un cercle vertueux qui lui reviendra d’entretenir 😉

Petit conseil complémentaire :

Il sera intéressant pour nous d’avoir, au préalable, observé les personnes que nous côtoyons.
Exprimer un compliment sincère est la clé de la méthode.
Le compliment peut bien évidemment être spontané. Ceci est encore mieux.

Mais peut-être éprouverons-sous des difficultés à le faire venir spontanément si habituellement nous nous focalisons sur la part négative de cette personne.

Si c’est le cas, essayons de faire abstraction de ce côté obscure. Nous sommes tous emplis de qualités. Or, nos plus grandes qualités sont souvent nos plus grands défauts ou tout au moins nos moindres défauts. Après c’est une question de contexte, de mesure et de cadre de référence.

Pourquoi certaines personnes passent leur temps à critiquer les autres en boucle ?

hérissonEn général, les personnes qui critiquent à plein temps (j’entends des critiques gratuites et non constructives exprimées à une personne qui n’est pas le sujet de la critique) sont des personnes malheureuses, qui souffrent, qui ont été conditionnées comme ça, qui ont un mauvais filtre quant à la perception de la réalité. Et, je vous garantie que ce sont elles qui en souffre le plus. Car cela les fait inévitablement glisser sur la pente des échecs répétés. Mais aussi des expériences malheureuses consécutives et en série.

Elles ont une vision tellement négative d’elle-même qu’elles ne perçoivent que la part négative des autres.

Cette stratégie comportementale les aide inconsciemment à mieux vivre leurs imperfections. Même si elles ne les acceptent pas pour autant. L’image de médiocrité qu’elles perçoivent d’elles semblent alors plus acceptable dans cette comparaison.

Sincèrement, nous devrions avoir une grande compassion pour elles car elles vivent littéralement en enfer.

Aidons-les à renouer avec le monde des qualités et des compliments qui leur est devenu inconnu.

Dieu, la Vie, l’univers nous en sera grès et il nous le rendra au centuple.
Pensons à vous remercier et à exprimer notre gratitude envers nous-même pour cette belle action de générosité gratuite, c’est-à-dire de gratitude.

Nous pouvons aussi avoir de la gratitude parce que nous avons la chance de vivre en expérimentant les choses avec une vision plus lumineuse et plus clémente. Notre expérience quotidienne est plus douce et accueillante que la leur.

C’est une véritable qualité. C’est même une bénédiction de savoir voir la vie en rose, positivement et reconnaitre sa générosité, sa beauté, ces bons aspects.

Nous avons ainsi de nombreuses qualités innées, acquises ou offertes par la vie que nous ne prenons pas le temps de découvrir. La proposition, à partir d’aujourd’hui est de prendre le temps de se poser en introspection pour partir en quête de leur découverte, de les percevoir et d’offrir de la gratitude en retour.

Petite dédicace de gratitude pour des qualités de coeur

Je profite de cet article pour faire une dédicace à un ami que je côtoie par intermittence depuis plus de 12 ans (cet article ayant initialement écrit en 2015 cela fait désormais plus de 19 ans. Ouch ! 😵 ).

heart-balloon-1046658Merci de m’avoir bousculée en critiquant ouvertement l’esthétique de l’ancienne version du blog. Tes remarques étaient constructives et justifiées. Je me contentais de cette version du blog par pure flemmardise. Il y avait également de la procrastination qui se cachait dans ce dossier sensible.
Je savais qu’il faudrait que je m’en occupe… plus tard… puisque j’avais d’autres urgences.
Comme tu peux le constater, m’avoir piquée au vif dans mon ego aura eu un impact bénéfique. smile
Merci. Je te remercie sincèrement. Je suis remplie de gratitude envers toi. C’était la piqûre dont j’avais besoin pour passer à l’étape suivante. Merci, merci, merci.

C’est une grande qualité de savoir dire les choses qui fâchent l’ego.

Sans amour, nous ne pourrions pas le faire auprès d’un ami, d’un proche ou d’une personne chère à notre coeur car cela représente un risque à grand impact émotionnel. Alors reconnaissons le courage, cette grande qualité qu’on ne rencontre pas si souvent que cela. Et ayant de la gratitude pour ces téméraires qui osent nous dire par amour ce que tous les autres taisent par confort ou indifférence.

Soyez libre de réagir à cet article via le module de commentaire.

Pensez à vous abonner sur facebook ou instagram ou me suivre sur linkedIn ou twitter pour recevoir les prochains épisodes.

Une réponse to “Défi 21 jours de gratitude 4- à propos de qualités

  • Bonjour.J’aime beaucoup cette idée qu’il faut commencer par soi pour pouvoir s’ouvrir à l’autre. Je tente d’ouvrir mes perception a partir d’aujroud hui. Go Pokémon Go !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :