Le coaching orienté solution

Au fur et à mesure du temps, de nos expériences, en fonction de nos connaissances, valeurs, croyances… notre perception du monde et de toute chose change.

Le risque reste d’avoir l’impression que des idées devenues familières vont de soi et que notre jargon est limpide pour tout un chacun. Pourtant ce n’est pas, voire pas du tout, le cas !

En peu de temps, je me suis rendue compte que oui, effectivement, le coaching est utilisé à toutes les sauces, mais qu’il a surtout une image floue, très floue ! Et ce flou est bien entretenu par le vide réglementaire qui ne se règle pas malgré les effort des fédérations du coaching.

Alors, j’ai décidé d’écrire ce post.

Il me semble qu’il n’y a rien de mieux que la transparence. Certes, elle peut présenter des risques (ou pas); mais a l’avantage de dissoudre les fausses conclusions ou les déductions erronées.

Donc, pour répondre aux nombreuses interrogations, je propose du coaching individuel.

C’est à dire que j’accompagne la personne (mon coaché) à atteindre un objectif dans sa sphère personnelle ou professionnelle. Mais surtout, je tiens à le faire avec une démarche de coaching orienté solution.

Ma démarche n’est pas de comprendre pourquoi on en est là… il y a des psy pour ça et selon moi, ça ne fait pas avancer les choses concrètement à part éventuellement identifier un système récurrent.

Ma pratique consiste à accompagner mon coaché le long du chemin entre aujourd’hui, ici et maintenant, et la situation souhaitée par mon coaché. Ce chemin, nous le parcourons en mettant en place une relation de confiance et de transparence. Ce qui est important c’est le processus qui fait avancer, qui fait émerger LA solution parfaite de mon coaché pour mon coaché en l’aidant à s’aider et à acquérir autonomie et confiance en lui.

En fait, selon moi, il est difficile de se rendre compte à quel point un coaching peut-être bénéfique tant que nous n’avons pas vécu un coaching. Attention, j’entends un vrai coaching avec un vrai coach.

Dans mon prochain post, je vous indiquerai comment vous pouvez identifier un coach professionnel d’un coach improvisé. Mais en avant goût, tout coach se doit d’avoir suivi une formation certifiante, d’adhérer à une fédération professionnelle ou un syndicat de coaching, d’être superviser (c’est inconcevable autrement) et d’avoir signé un code de déontologie.

Bientôt vous aurez plus de détails 😉

Je vous souhaite à toutes et tous une agréable soirée d’automne.

 

Bandeau Coach'n Go

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *