Menu

Je nous souhaite le meilleur

Aujourd’hui, je tiens à prendre le temps pour nous souhaiter le meilleur.
Oui, le meilleur, sous toutes ses formes : le meilleur de la Vie, de la Santé, de l’Amour, de la Famille, de l’Humanité, de la Nature, de la Pureté, de la Douceur, de l’Art et de la Culture et aussi de l’Univers.

Je nous souhaite de douces et chaleureuses fêtes de fin d’année.
Puissent-elles réchauffer nos coeurs parfois glacés par les épreuves de la Vie.

Car, la Vie, c’est aussi cela : être éprouvé(e) pour pouvoir trouver le meilleur de nous-même.

Je nous souhaite le meilleur et il est déjà là.

Nombreux sont ceux qui ont déjà posé qu’il fallait les yeux pour le voir, les oreilles pour l’entendre et la bouche pour goûter et témoigner.

Alors, je nous souhaite que nous puissions trouver, reconnaitre, faire émerger et incarner le meilleur de nous même.

Pour cela, je nous conseille d’en poser la décision. Car oui, c’est un choix. Et, ce choix est celui de tirer un trait sur tous les anciens schémas qui ne nous conviennent plus, de laisser derrières nous les croyances limitantes qui vos enferment et les souvenirs négatifs (selon votre propre jugement et/ou appréciation) sur lesquels vous avez bâtie l’image de la conception que nous avons de nous-même. Car, il ne s’agit que d’un concept qui peut à chaque instant être transformé si nous le souhaitons au plus profond de vous-même.

Le meilleur est ce que nous souhaitons qu’il soit

C’est à nous de choisir et de définir quel est ce meilleur. Personne ne peut le faire pour nous ou nous l’imposer.
Le meilleur pour nous n’est pas le meilleur du voisin, de notre mère, notre grand-père ou notre chien.
Et peu importe ce que peuvent bien en penser les autres, notre meilleur, c’est le nôtre, pas le leur. Alors, nous sommes libre d’accueillir leur jugement et leur appréciation comme vraie ou pas. Là encore, c’est un choix.

Le meilleur vient ou ne vient pas en fonction de nos choix

Le meilleur pourra prendre place dans notre vie et se manifester si nous y croyions.
La plupart du temps; ce qui bloque les choses, c’est une autorisation interne plus ou moins inconsciente. Plus ou moins car une partie de nous sait parfaitement pourquoi cela ne se réalise pas.

Si nous pensons que nous le méritons et si nous nous autorisons à l’obtenir (à tous les niveaux de notre être. Alors, cela se manifestera lorsque ce sera le moment juste (cf. Demande et tu recevras !).

Ce que je vous écris-là ne sont pas que des mots. L’expérience peut en attester. Malheureusement, parfois, notre tête croit vouloir quelque chose. Mais tout le reste de notre être n’est pas d’accord. Il est alors nécessaire de trouver un terrain d’entente ou une conciliation, un accord gagnant-gagnant entre soi et soi-même.

Peut-être vous dites-vous :

– Pfff, c’est de la foutaise, pour avoir le meilleur, il faut de la chance et il faut le mériter.

Vous pensez que le meilleur se mérite ?
Oui, le meilleur, ça se mérite !
Et nous le méritons si nous nous en donnons les moyens.

Pour ce qui est de la chance, vous pouvez faire un détour par ici : Chance et malchance sont les aléas de la vie… pourtant…

L’idée n’est pas de chercher à atteindre une situation meilleure que celle de quelqu’un d’autre

Si nous établissons notre meilleur en comparaison de la situation d’un(e) autre, alors, nous sommes foutus. Le jugement, la comparaison, la jalousie, l’envie… vont nous ronger jusqu’à l’os. Et, si c’est le choix que nous faisons pour nous, alors c’est cela qui deviendra le meilleur que nous ayons choisi pour nous.

Même si consciemment, ce n’est probablement pas ce que nous aurions voulu choisir comme meilleur. C’est pourtant ce que nous avons notifié à l’Univers comme le meilleur que nous souhaitions : être dans une compétition difficile et éprouvante pour avoir mieux qu’un(e) tel(le). Donc, nous avons choisi de servir notre ego et pas notre âme, nous avons signé pour l’enfer sur terre. C’est un choix comme un autre.

Comme je nous souhaite le meilleur, je nous souhaite aussi de réussir à être honnête avec vous-même

Quels sont les choix que nous avons fait ?
Nous voulons obtenir justice ou vivre dans la justesse ?
Être riche ou vivre dans l’abondance ?
Nous marier avec un homme/une femme riche ou un homme/une femme généreux/se ?
Nous souhaitons trouver une compagne ou vivre une relation d’amour ?

Tous ces choix, toutes ses demandes implicites ou explicites, conscientes ou inconscientes, ce sont eux qui définissent le meilleur que nous avons demandé à l’Univers. Car, soyons-en sûr(e)s, notre père à tous est aimant et généreux, il abondera à toutes nos demandes. Quoi qu’il arrive, il nous donnera le meilleur pour vous.

Alors, peut-être est-il temps de redéfinir notre meilleur ?

Ou en tout cas, prendre conscience des choix que nous avons pu faire implicitement et/ou inconsciemment.

Quand nous avons choisi la compétition, l’ego, la possession, le pouvoir, la séparation, le sacrifice inutile et injuste… etc… plutôt que la paix et la liberté.

Que faire pour matérialiser notre meilleur ?

Il n’y a rien à faire, il y a juste à être.
Tout ce qui vient de l’Esprit se densifie si notre pensée reste constante. Pour le reste, il vous faut avoir confiance enla Vie, notre mère à tous, et trouver le courage et la force de continuer à cheminer sur notre chemin de vie, quoiqu’il arrive, même si on a fait des erreurs, même si on se trompe, …
Et, à tout moment, on a le droit de décider que ce qui était notre idéal jusque-là n’est pas juste et qu’on veut en changer. Oui, on peut, si on le veut de tout notre coeur et de tout notre âme.

A chaque instant, nous pouvons demander la rédemption

Pour cela, il nous suffit de reconnaitre notre erreur, l’assumer et choisir de la rectifier, c’est cela l’expiation. Nous n’avons pas besoin de souffrir pour autant. Il s’agit de prendre conscience que nous ne sommes pas victime mais acteur de notre vie et que tout dépend de nous et de nos choix.

Préférer se sentir victime, c’est un choix aussi.
Ne rien faire, ne rien changer, ne pas faire de choix est aussi un choix. C’est le choix du non-choix celui où vous vivez la fatalité issue de ce choix de ne pas en faire.

Alors, sincèrement, je nous souhaite le meilleur mais un meilleur qui nous apporte Amour, Paix et Joie.
Je nous souhaite de belles, douces et chaleureuses fêtes de fin d’année.
Et je vous embrasse de tout coeur à bras et coeur ouverts (si vous le souhaitez et que vous êtes d’accord bien sûr 😉 )

Puissiez-vous être juste, honnête, aimant(e), tolérant(e) et bienveillant(e) envers vous et les autres à partir de maintenant, en 2020 et au-delà !

Je vous embrasse à coeur ouvert

Bien à vous,

Lætitia

Si vous souhaitez redéfinir votre meilleur, et que vous avez besoin d’être accompagné(e), je suis à votre disposition. Il vous suffit de réserver votre rendez-vous.

2020, annonce déjà de nombreux évènements, le premier trimestre s’annonce très dynamique, pour en savoir plus, inscrivez-vous à la newsletter mensuelle.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

%d blogueurs aiment cette page :