Menu

Le Paradis ou l’Enfer sur terre ? Il est temps de choisir !

Le Paradis ou l’Enfer sont, à mon sens, des notions intéressantes qu’il serait urgent d’aller étudier. Certains vous diront :

-« Moi, je n’y crois pas ».

et chercheront à étouffer la discussion dans l’oeuf.

En vérité, il n’est pas question de croire ou pas, c’est ce que nous vivons chaque jour, ce que nous expérimentons quotidiennement extérieurement mais surtout intérieurement qui est la seule chose importante.

Certaines personnes se sentent

…toujours inquiètes pour l’avenir car il peut arriver tellement de choses ! des accidents, des maladies, la ruine, la misère… Et c’est ainsi qu’elle s’empoisonnait l’existence en imaginant tout ce que l’avenir pouvait lui réserver de mauvais. Je lui ai dit : « Mais votre attitude ne peut rien arranger, au contraire. C’est vrai qu’on ne sait jamais ce que réserve l’avenir, mais la meilleure façon d’éviter les malheurs que vous redoutez, c’est d’essayer de vivre raisonnablement dans le présent. Au lieu de toujours vous inquiéter de l’avenir et de faire de votre présent un enfer, tâchez de ne penser qu’au présent en faisant qu’il soit le meilleur possible, et c’est ainsi que vous vous construirez un bon avenir. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov – Vie et travail à l’école divine

Comme disait I AM dans son morceau « L’enfer » sur son fameux album à succès « L’école du micro d’argent » :

« L’enfer est sur Terre ! Le blanc,
le noir ne sont pas roses. »

Ca vous étonne comme référence ?

La musique est une vibration. La musique est un Art. Le Rap en fait partie. Même si certes, nous ne sommes pas dans les vibrations les plus célestes !
Certains titres recèlent pourtant de la sagesse… la lumière y demeure en partie ou (plus rarement) en totalité. Ok, pas la majorité, j’avoue. Pourtant, je vous invite à prêtes l’oreille et à découvrir les paroles de certains titres. Elles sont très instructives, intéressantes ou inspirées. Dans d’autres morceaux, vous ne trouverez rien de cela, mas ce n’est pas grave, vous n’êtes pas obligé(e) de vous en nourrir. C’est comme au restaurant, vous n’êtes pas obligé(e) de manger tout ce qu’on vous sert.

L’inspiration peut être trouvée partout si elle a une résonance en vous.

L’objectif premier des travailleurs de lumière, c’est de faire de leur mieux pour amener le Paradis sur Terre.

A ce jour, la majorité d’entre nous vit l’Enfer sur Terre. Des Enfers plus ou moins lourds et souffrants, mais des enfers personnels ou partagés. Pour certains, l’Enfer, c’est les autres (famille, collègues, voisins,…). Pour d’autres, c’est le Monde, la Société… etc… mais en Vérité, l’Enfer c’est notre Soi corrompu. Certes, le Monde n’est pas là pour nous aider ou peut-être que si. Il nous donne à chaque instant les moyens de nous r-éveiller et non nous mettre dans un état de veille matricielle dans laquelle nous nous laissons emporter comme une coque de noix dans la tourmente d’une tempête.

Nous sommes dans cette Matrice infernale. Or, tant que nous vivons dans la matrice selon les règles de la loi de la peur, notre vie, c’est l’enfer. La première étape est de prendre conscience qu’avec notre tête, on n’ira pas très loin. La clé, c’est notre coeur.

Le Coeur à ses raisons que la Raison ne connaît point.

– Blaise Pascal – Pensées

Le Coeur est la clé qui nous donne accès à d’autres dimensions; des dimensions d’Amour Inconditionnel. Alors que notre mental nous emprisonne dans nos raisonnements. Il crée une boite pleine d’échos… et là c’est l’enfer !

Le choix se fait entre l’Amour et la Peur

Beaucoup d’humains ont peur. Ils vivent constamment sous une épée de Damoclès.
Cette épée n’est pas matérielle. Mais, ils n’en sont pas conscients. Elle se trouve dans le plan mental de l’humain.

Chaque fois qu’une situation ou une expérience à laquelle ils pensent est liée à cette peur et ses conséquences, ils la nourrissent et elle grandit en conséquence. Lorsque plusieurs humains nourrissent cette peur (ou autre chose d’ailleurs), elle devient un égrégore. Or, cette épée, ils pourraient s’en débarrasser.

Alors, je sais pertinemment que je m’aventure sur un terrain glissant très dangereux. J’invite donc chacun à prendre ce qui lui convient ou à passer son chemin.

Le seul refuge qui nous protège, c’est l’Amour; Le Véritable Amour, l’Amour Inconditionnel, L’amour vrai.

Vivre selon la loi de cet Amour-là, c’est la Paradis. Cet Amour vous susurre à longueur de journée sans que vous prêtiez attention :

Sois serein(e), crois en toi (ou à défaut en la Providence). Tant que tu restes dans l’AMour, je pourvois à tout ce dont tu as vraiment besoin.

– la petite voix intérieure

Moi aussi, avant, j’avais peur pour mes enfants, pour moi, pour mon travail, pour l’argent, pour l’avenir, … pour tout et n’importe quoi. Mais, j’avais cette grande chance : en même temps je n’avais pas peur. Parce qu’à l’essence de moi-même, j’ai toujours eu la Foi. Elle est inscrite au coeur de mon coeur.

Mais, je contrôlais tout de même tout. J’échafaudais des plans incroyables conçus avec un plan A, un plan B au cas où le A ne fonctionnerait pas, un plan C, D, E… et le plan de grande galère… Pour rassurer mon mental trop actif (pour rappel, je suis un zèbre).

Par chance, un jour, j’en ai eu marre. Je m’étais rendue compte que je vivais un enfer imaginant des galères toujours plus vicieuses et complexes. Alors que dans ma Vie, tout allait bien. Alors oui, je pouvais toujours vouloir quelque chose de plus, mais j’avais 33 ans et mon constat était clair. J’avais toujours réussi à survivre à tout, à me reconstruire, à rebondir quoi qu’il arrive. Au fond de moi, je savais que je pourrai toujours trouver une solution à tout car le problème vient toujours avec sa solution.

L’ombre n’existe que parce qu’il y a la Lumière. 

Les opposés vont de paires. Ils sont indissociables. Chacun des opposés est l’extrémité d’une même chose. S’il n’y a pas de problème, pas besoin de solution !
Alors, pourquoi est-ce que j’essayais de trouver des solutions à des problèmes qui n’existaient pas ?

La suite…

…la semaine prochaine dans l’article : « Avant animée par la peur maintenant, je vis le Paradis »

D’ici-là, je vous laisse vous poser les bonnes questions et accueillir les réponses spontanées émanant de votre coeur qui seront les bonnes smile

Et je vous souhaite une semaine de clarté éclairante.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

%d blogueurs aiment cette page :