Menu

Etre Soi, enfin !

Etre Soi, c’est oser se révéler. Cela englobe l’idée de faire tomber les masques pour être vrai, choisir de se libérer des étiquettes que nous avons décidé de représenter pour répondre au besoin de standardisation du système humain “moderne”.

[…] très tôt, sous la contrainte de ce que nous percevons comme “l’attente des autres”, nous nous efforçons d’établir une image de nous-même, une sorte de charte de ce que nous croyons devoir être, un véritable cadre dans lequel nous enfermons cette image, persuadés que, si nous sortons de ce que nous avons décrété comme étant notre “cohérence”, nous glisserons inévitablement dans ce qui ne peut s’appeler que l’incohérence !
Nous voilà figés, en état “d’arrêt d’âme”, tout comme cette belle princesse (l’anima) au Bois dormant, et cela au nom d’une erreur de perspective dramatique ; car vivre ne consiste pas à risquer de passer d’une cohérence fixe à l’incohérence, mais bien d’une cohérence figée à une cohérence flexible, qui accompagne naturellement toute avancée d’âme.

– Georges Romey “Les rêves et leurs symboles

panorama-mer-soleil

Ici, nous parlerons d’Être avec un grand E. Mais être différemment, en dehors de ce qui est attendu habituellement, en dehors de tout clivage, de toute doctrine, de toute culture ou religion. Etre simplement soi, là, ici et maintenant, dans une recherche de présence authentique et véritable.

Etre présent, authentique et véritable.

Dans l’élévation de l’être, il arrive un point où les mots n’ont finalement plus là moindre importance. L’être éclairé et éveillé rayonne intrinsèquement. Il est appelé sage, maître ou gourou (chez les bouddhistes “old school” qui n’y voient pas la même connotation que les occidentaux). Pourtant, l’être lui-même ne revendiquera aucune de ces étiquettes, car dans son mode de pensée, il est au-delà de ce type de préoccupations. Il est là, silencieux, serein, en paix, le regard profond et perçant.

Il a cette capacité d’initier un échange d’âme à âme. Celui-ci a lieu au-delà du discours. Telle une vérité lourde de sens qui tombe de tout son poids d’un bruit sourd et silencieux qui ancre tout l’être du consultant (la personne qui vient s’entretenir avec le sage).
Porteur d’un sens juste et presque archétypal, cet être connecté et vibrant, transmet par le biais de son rayonnement une sagesse, au-delà des mots, présente inconditionnellement dans le silence de l’âme.

Cet être vénérable offre une présence extraordinaire riche de sens.

Il sera toujours disposé à répondre à vos questionnements, posément avec une recherche de justesse, par la contradiction, l’utopie et un comportement qui pourrait être qualifié parfois d’ambivalent.

La réponse donnée, qui prend souvent la forme d’une question ou d’un ensemble contradictoire ou paradoxal, permettra d’alimenter votre réflexion. Mais aussi de percevoir que la dualité n’est que l’illusion des limitations de notre esprit. Ainsi, toutes choses et leurs contraires ne sont ni bonnes ni mauvaises. Cela n’est qu’un jugement de valeurs.

La dualité est un mode de fonctionnement dont le seul but est d’offrir des repères à l’humain pour qu’il puisse être rassuré mentalement sur ce qui acceptable ou non pour une vie de Faire et d’Avoir.

Etre Soi simplement

Observez le sage vénérable dans sa posture silencieuse et immobile donne parfois l’impression qu’il est ici et ailleurs à la fois. Cette attitude lui confère une aura de totale sérénité.

Il est parfois étrange de voir que son regard immobile regarde ailleurs dans sa réflexion. Mais quand il pose ce regard sur nous, il nous regarde tellement intensément que cela nous donne l’impression, à tort ou à raison, qu’il nous transperce pour parler directement à notre âme.

notes-musicaliteLe seul sentiment qui nous transperce alors est la fascination née de cet échange improbable. À certains moments, c’est comme s’il parlait une langue silencieuse inconnue et musicale. Langage qui, même si nous n’en comprenons pas les mots, leurs significations, est néanmoins limpide et riche de sens.
Il est un initiateur. Comme en lien avec les connaissances de l’univers ou plutôt la Connaissance, qui offre des révélations dérangeantes, parfois troublantes. Mais à même de nous remettre en lien avec notre âme.

Son enseignement, à travers son initiation va au-delà des limites du mental. Il est d’une autre dimension. C’est comme si le regard du sage offrait une traversée qui met en lien avec l’absolu, le sens caché véritable de la vie. Son langage est une vibration.

Etre Soi, c’est accepter notre différence, notre unicité

Etre soi, c’est tout d’abord se départir de ce que la société, nos proches, les normes attendent de nous.

Nous sommes unique, chacun de nous à sa façon à l’instar de notre empreinte digitale. Personne ne peut être comme nous, à part nous. C’est pour cette raison que personne ne peut nous dire qui nous sommes et comment nous devons être. Même si certains être ont cette sensibilité qui leur permet de nous percevoir dans notre essence et ainsi nous offrir des indication pour que nous puissions rencontrer notre vérité essentielle.

Etre Soi, c’est s’assumer, être aligné(e), centré(e), éliminer le superflu, ce qui n’est pas nous. Pour être soi, il est important de connaitre nos besoins, nos attentes, nos envies, nos rêves et objectifs de vie et notre idéal que je nous souhaite élevé..

Bref, cela commence par mieux nous connaître, savoir qui nous sommes et être encore un peu plus nous.

La vie est un rêve. Pourquoi ne pas vivre le nôtre ?

N'arrête jamais de rêver

Soyons curieux de découvrir comment nous allons trouver les moyens de réaliser notre rêve.
En cas d’échec, relevons-nous et soyons plein de gratitude pour ce que nous puissions apprendre de cet échec et recommencer.

L’échec n’est qu’une étape pour nous aider à nous améliorer.
Alors, réaffirmons notre volonté de réaliser nos rêves de vie.

Mais pour cela réfléchissez à cette question :

Au-delà du clivage médiatique dans lequel nous vivons, quel est factuellement notre rêve de vie ?

Soyons libres de partager notre réponse en postant un commentaire 😉

3 réponses to “Etre Soi, enfin !

  • Etre soi, facile à dire !
    Quand on a passer sa vie à se réprimer pour être aimé… retourner sa veste et osez dire ce qu’on pense vraiment amène à des clash…

    • Bonjour Tulu,
      Merci de votre commentaire.

      Effectivement, il s’agit d’un changement conséquent.
      Néanmoins, plus nous incarnons qui nous sommes vraiment et plus la vie devient simple, légère, juste, fluide.

      Pour autant, cela ne peut pas se faire n’importe comment.
      Cela demande de s’accepter tel(le) que nous sommes mais sans colère, sans révolte, sans s’imposer dans la confrontation.
      C’est une étape essentielle. Dire et dire sont deux choses différentes.
      Il est important de mettre les formes.
      Parfois, être Soi, c’est aussi avoir les oreilles, la sagesse et le discernement de savoir se taire.

      Les alchimistes qui pratiquent la voie royale ont 4 principes : Savoir Faire Oser Se taire.

      Si vous le souhaitez, je peux vous accompagner dans cette transformation de vie.
      Soyez libre de me solliciter.
      Je vous souhaite un lumineux dimanche.
      Bien à vous,
      Lætitia

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :