Menu

Je ne suis personne

Je ne suis personne. Être sans visage

Ceci est une lettre ouverte inspirée, reconnaissant la grandeur des possibles offerts par cette prise de Conscience du je ne suis personne. Chacun(e) sera libre d’y trouver ce qu’il/elle y cherche/voit/lit/entend… ou toute autre chose.

Je ne suis personne et étrangement, cela est fort confortable.

Etre quelqu’un est une chose extrêmement énergivore. Cela demande de faire attention, de tenir le rôle, de ne jamais relâcher la vigilance.

Pendant longtemps, j’ai été quelqu’un, puis quelqu’un d’autre et encore une autre personne mais aujourd’hui, je choisis d’être personne ou de n’être personne.

Pourtant, j’ai toujours été une personne. Mais je n’assumais pas d’être personne. Car, être personne, ce n’est pas confortable pour l’ego, pour le mental, pour les autres. Comment pouvoir me définir si je ne suis personne ? Comment réussir à me connaitre et me découvrir si je ne suis personne ?

Alors, j’ai longtemps été une personne caméléon, un être aux mille visages et aujourd’hui, je suis sans-visage

Il n’y a alors plus de limitation. Or, c’est bien l’avantage ! Quand je ne suis personne, je peux être tout, tout le monde, tout et son contraire. Je n’ai même pas besoin de me rappeler de mon histoire, de celle de ma famille, mon pays, ma culture… je peux simplement être soit moi soit un autre Soi selon la Vie et l’inspiration du moment présent.

Il n’y a alors plus d’utilité à être constamment ceci ou cela. La Vie m’offre alors d’être et me demande simplement d’être. Pourtant, cela n’est pas sans responsabilité, car la responsabilité qui devient alors la mienne est d’être contante dans ma vocation à aimer ou plutôt d’ouvrir mon coeur aux autres et à la Vie.

Quand je ne suis personne, je n’ai pas besoin d’être quelqu’un

Je n’ai pas même à choisir qui je veux être. Je suis un point c’est tout.

Quant bien même je ne suis personne, cela ne fait pas de moi moins une humaine qu’une autre personne. Peut-être même qu’au contraire, cela me permet d’être d’une nature plus naturellement humaine, plus librement, avec un naturel décomplexé et sans calcul.

Ainsi, mon ego n’a pas de place, il n’a rien à défendre car je n’ai pas de consistance à tenir, en étant personne. Je n’ai rien à prouver ou à démontrer, je suis spontanée et en accord avec le flux de la vie comme un enfant insouciant et innocent. A ceci prêt que je suis consciente et pleinement responsable de mes actes, gestes et paroles. N’être personne ne fait pas de moi un être dénué de karma. Il est de mon fait de l’alléger sans cesse grâce à l’outil merveilleux qu’est ma Conscience mise au service de la Vie pour que la Miséricorde puisse être valorisée à sa juste valeur telle le miracle de chaque instant qu’elle est.

A un moment donné de ma Vie, je me suis battue pour ne pas être Personne

Personne n’est parfait et/ou personne est parfait

Il revient à ma mémoire des expériences durant lesquelles, il m’avait été dit que je n’étais personne… légalement parlant, hiérarchiquement parlant, publiquement parlant, ou illusoirement… Et cela a généré plus ou moins de colère car mon ego voulait que je sois quelqu’un de vu, de reconnu, de différent, ou identifiable de par son caractère unique.

Aujourd’hui, il me plait d’être personne, de ne pas avoir de fonction ou métier défini.

Être personne élargit le spectre de ma contribution à l’humanité tout en restant incognito.
Ainsi, à chaque instant, je serais en mesure de témoigner que :

Nous ne nous connaissons pas, mais nous te connaissons.
Dans le reflet du miroir que je suis pour toi, je t’offre l’immense cadeau d’y percevoir tes défauts afin que tu puisses les rectifier.
Ainsi, il t’est donné l’opportunité de mieux te rencontrer et te perfectionner.
Face à la grandeur de ce cadeau d’amélioration de ton être, peu importe si ensuite tu choisis de m’aimer ou me détester car cela t’appartient.
J’aurais pour ma part la satisfaction d’avoir réaliser ma part… avec tout mon Amour.

Lætitia Trilleau

Je remercie la Vie car aujourd’hui, je ne suis personne

Cette bénédiction infinie m’offre de pouvoir être la personne qu’il te faut rencontrer pour pouvoir vivre l’apprentissage qui se doit d’être le tien. Et, je ne peux le mettre à ta contribution que grâce à mon Art d’être personne. Grâce à cet Art cette contribution pourra être mise en oeuvre de toutes les façons et dans tous les contextes possibles.

Peut-être me verras-tu ou peut-être pas. Mais qu’importe car je ne suis personne et quelle serait l’utilité de reconnaitre personne ? Ou bien d’être quelqu’un pour toit alors que cela se joue entre toi et toi-même ?

Au plaisir de nous rencontrer pour que nous puissions ensemble mieux te connaitre et te reconnaitre dans ta vérité de l’instant présent. Souviens-toi : Connais-toi toi-même, ainsi, tu connaitras Dieu et le Royaume de Dieu sera à toi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :