Menu

Quelle est ma mission d’âme ?

Quelle est ma mission d’âme ? Cette question récurrente est symptomatique du processus de quête de sens. Après avoir répondu à nos besoins fondamentaux, de survie, d’appartenance, de réussite sociale… la question du sens vient systématiquement se poser. Et, avec elle suit la question de la mission d’âme.

Naître, grandir, décrépir puis mourir, est, on ne peut dire le contraire, trop déprimant et vide de sens pour être le seul but de l’existence.Il est clair, que la Vie nous est donnée dans un autre but. Sinon, tout cela n’aurait aucun sens.

Pouvons-nous, pour autant en déduire que chacun de nous a une mission spécifique à réaliser sur Terre ? La réponse est à la fois ou est non en fonction de comment nous sommes amenés à l’aborder.

Je pourrais facilement résumer notre mission commune ainsi : “Nous nous incarnons pour spiritualiser la matière“. Néanmoins, je suis certaine que cela ne vous suffira pas. Et, vous auriez bien raison.

La mission d’âme cette inconnue intime

Or, je peux vous l’affirmer : en Vérité, vous la connaissez depuis toujours votre mission d’âme. Elle est inscrite dans le coeur de chacun(e) de nous; au coeur de notre âme. Mais, ce qui nous empêche d’en prendre conscience est varié :

  • Nous aspirons à une mission plus grande ou plus grandiose. Elle nous semble trop peu audacieuse.
  • Nous Nous sommes laissé(e)s ensorcelé(e)s par le chant de sirènes de la mode et de l’ego.
  • Nous sommes encore ensommeillé(e)s entouré(e)s de mirages.
  • Nous doutons de notre intuition et/ou notre ressenti
  • Nous ne sommes pas en lien conscient avec notre âme.
  • Notre ego et/ou notre mental régissent notre Vie

… les raisons sont extrêmement nombreuses.

La mission d’âme : Un sujet incontournable

Comme vous le savez peut-être, ce mardi 29 mai 2017, j’intervenais lors d’une Webconférence :
Voyage de l’âme : La Vie, les Vies Antérieures, le Cycle des Réincarnations et l’Entre-Vie pour le 1er regroupement de l’âme et des mondes invisibles. Et, j’y abordais des notions importantes à ce sujet. Ne pouvant, vous résumer le contenu d’une conférence d’une heure en quelques lignes,… pour celles et ceux qui n’ont pas encore pu visionner cette conférence, je suis désolée, mais le replay n’est désormais plus disponible. Mais, vous pourriez être intéressé(e) par : Masterclass : Dépasser l’ ego pour danser avec son âme

La mission d’âme est trop intime pour être perçue

Notre mission d’âme était déjà connue de nous avant même que nous n’ayons été conçu(e) dans le monde de la forme. Or, elle est tellement à l’essence de qui nous sommes qu’il est bien difficile de l’identifier. Elle fait partie de nous aussi bien, voir plus, que nos mains ou nos pieds. Nous sommes cela sans même nous en rendre compte.

Enfant, tout nous liait à cette mission, nous la rayonnions. Avec le temps, l’éducation standardisante, l’envie d’appartenance… ce lien s’est plus ou moins perdu. Un ou des voiles se sont matérialisés devant nos yeux.

“Je veux aider les autres”

J’aimerais profiter de cet article pour faire un coup de gueule. Je reçois au moins une fois par semaine une personne qui m’annonce : “Je connais ma mission d’âme, c’est d’aider les autres. Je veux devenir thérapeute !
Mon but n’est pas de juger ces personnes, car leurs intentions sont louables. Mais un rappel s’impose l’enfer est pavé de bonnes intentions. Bonnes intentions transformées en malédictions à cause de nos perceptions et la limitation de nos interprétations.

En effet, il y existe bien d’autres façons d’aider les autres que d’être thérapeute. En commençant par s’aider soi-même et régler nos propres casseroles, et Dieu sait qu’elles sont nombreuses.

Un plombier, un enseignant, un boulanger, un humoriste… aide les autres aussi bien, voir beaucoup mieux qu’un thérapeute. Aujourd’hui, il y a tellement de personnes qui veulent être thérapeutes que s’en est presque risible.

Oui, je sais, il semblerait que je sois mal placée pour dire cela.

Mais, dans mon cas, j’ai tout fait pour ne pas l’être. Il m’a fallu environ 30 ans pour m’y résoudre presque contrainte et forcée… pour arrêter au bout de 3 ans. Et, je suis bien heureuse et en Joie de ne plus proposer de la thérapie. Je suis rebelle vous dites ?! Oui, oui, et en plus croisée avec un animal têtu, à un point tel, qu’une mule, à côté, s’apparente à un agneau.

Bref. Une mère au foyer, un clown, une éducatrice,… sont bien plus utiles qu’un thérapeute. Et ces personnes ont une mission de Vie extrêmement importante essentielles même. Ce sont elles qui contribuent à faire en sorte que les petites âmes nouvellement incarnées puissent baigner dans l’Amour, la Joie, l’Harmonie… et qu’elle puissent apprendre le respect, la discipline, la collaboration, le partage, l’humour… mais aussi développer leur Créativité, leurs potentiels, leur confiance… Pensez-y !

Et, qui vous aide… vous ? Si vous commenciez par vous aidez et vous aimez vous-même avant de vous préoccuper de régler les problèmes des autres ? Car, c’est un pré-requis incontournable pour ne pas générer de monstrueux dégâts dans les vie des autres.

Je veux connaître ma mission d’âme !

Vous voulez la Vérité ? Je peux vous la transmettre lors d’une consultation, mais êtes-vous prêt(e) à l’entendre ? et à l’accepter ?
C’est à vous de choisir.

Moi, je ne suis qu’un intermédiaire, un messager…

Je ne choisis pas le message. Mais, je vous le verbalise. Cela se limite à la manière dont je vous le dis. Alors, ne tirez pas sur le messager, le message n’est pas de lui 😉

Je vous souhaite de baigner dans l’Amour, la Joie et la Paix.

Vous avez la possibilité de poster un commentaire ou un retour d’expérience si vous le souhaitez.

Trackbacks & Pings

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.