Menu

Acquérir un regard nouveau sur la multidimensionnalité de l’humain

Aujourd’hui, j’aimerais profiter d’un e-mail que j’ai reçu pour nous offrir une autre vision de ce qu’est la multidimensionnalité de l’humain.
Cette notion est difficile à appréhender pour notre mental limité. Mais, le message que je souhaite vous partager représente une ouverture pour nous aider à aborder ce thème avec un angle différent. Ce qui nous offre ainsi une opportunité de compréhension.

Pour commencer, je vous propose de découvrir le message que j’ai reçu par e-mail il y a quelques jours. Son auteur m’a donné l’autorisation de vous le partager. Je tiens à l’en remercier chaleureusement.

Voici l’e-mail qui j’ai reçu en témoignage :

Bonjour,
En me promenant sur le web, je suis tombé sur un article intéressant concernant les flammes jumelles: https://coach-ngo.com/reponse-a-elishean-l-arnaque-des-flammes-jumelles
Je l’ai trouvé très juste et très vrai,
Je vis avec ma flamme jumelle depuis 2012, nous n’en parlons jamais à personne et avons gardé cela pour nous, même si des choses nous ont échappé au début de notre relation. J’ai depuis un bon moment remarqué les nombreux fantasmes liées à ce genre de réunion qui fleurissent partout où poussent comme des champignons selon la saison. Donc pour une fois que j’entend quelque chose de sensé, je prend un petit moment pour vous écrire et apporter une précision que je n’ai pas lu sur votre site. Pour moi les âmes jumelles ne sont flammes qu’une fois réunies. Les consciences ou âmes céleste se réunissent sur terre dans un acte de conscience, qui est un instant d’amour sacré et qui n’a rien à voir avec ce qu’on connaît d’une relation amoureuse. Certains appelle cela une fusion, quand on a vécu cela on ne peux l’oublier, c’est un aboutissement pour les consciences, mais pas pour les avatars. La lumière de ces instants fait bien sur ressortir les aspects enfouis très profondément. Mais si les instants sacrés continuent, les aspects cachés font simplement pschitt et c’est plus rapide. Il faut simplement prévoir une palette de kleenex… Cette conscience réunie ne fait donc plus qu’une et donne accès à une source encore plus grande qui ne peut plus être compatible avec le passé, d’ici ou d’ailleurs. Je crois que ce qu’on appelle le Soi supérieur n’est pas très bien compris et qu’il s’agit de cela, deux consciences réunies.
Voila je m’aperçois que je pourrais écrire un livre alors je préfère m’arrêter ici et vous livrer juste un petit témoignage.
Je vous remercie de votre travail et vous souhaite une belle continuation.

– Mitesh 44

La multidimensionnalité de l’humain concerne tout un chacun

Multidimensionnalité de l'humain

En effet, la multidimensionnalité de l’humain ne concerne évidemment pas que les AJ (âmes jumelles) ou FJ (flammes jumelles). Et c’est heureux !

Cet e-mail, retranscrit ci-dessus, est un témoignage qui vibre avec justesse dans l’alignement de son auteur. C’est pourquoi, l’inspiration de la partager m’a touchée.

Certains points pourraient être discutés, autour, notamment, de la notion de FJ et AJ (par exemple). Ou, nous pourrions aussi débattre sur la nature du couple, celle de la fusion mentionnée, le caractère sacré, etc… mais cela n’aurait pas d’utilité. Le fait que le message parle de FJ et d’AJ, quelque part, ici, dans le cadre de cet article, n’a aucune importance.

Il serait même déplacé d’argumenter autour de tous ces points. Car, il s’agit d’un témoignage et il est important de l’accueillir et de l’honorer en tant que tel selon la vérité de son auteur. Offrons-lui notre gratitude pour ce partage.

C’est le témoignage du vécu d’un humain multidimensionnel.

Un témoignage qui émane d’un humain qui a conscience de cette multidimensionnalité; ce qui est déjà remarquable en soit.

regard sur multidimensionnalité de l'humain

La partie qui m’a semblé particulièrement intéressante et sur laquelle j’aimerais que nous posions un regard plus approfondi est celle-ci :

Certains appelle cela une fusion, quand on a vécu cela on ne peux l’oublier, c’est un aboutissement pour les consciences, mais pas pour les avatars. La lumière de ces instants fait bien sur ressortir les aspects enfouis très profondément. Mais si les instants sacrés continuent, les aspects cachés font simplement pschitt et c’est plus rapide. Il faut simplement prévoir une palette de kleenex…

Tout le propos d’aujourd’hui a été inspiré par cette partie spécifique du message.

Nous sommes des êtres multidimensionnels.

L’humain est un être multidimensionnel.
Cela est vrai que nous soyons Flammes ou Âmes Jumelles ou pas; D’ailleurs, nous avons toutes et tous des âmes jumelles. Certains de nos jumeaux et jumelles sont incarnées et d’autres pas. Peut-être serons-nous amené(e)s à en rencontrer certain(e)s ; ou pas, au cours de cette incarnation.
Mais cela n’a aucune importance.

Par ailleurs, ce que nous avons tous, c’est une part humaine inférieure et une part humaine supérieure (cf. quintessence terre). Or, ces différentes parties de nous sont importantes. En effet, nous vivons une même expérience à différents niveaux, en même temps ; dans plusieurs dimensions en simultanée. Or, l’expérience est vécue différemment entre une dimension et une autre.

A propos de la nature inférieure et supérieure de la multidimensionnalité de l’humain

L’ego (qui fait partie de notre nature humaine inférieure) a besoin qu’une expérience s’inscrive dans la durée. Il est important pour lui qu’elle soit pérenne, qu’elle ait une forme de continuité. L’ego apprécie qu’elle ait un début, une continuation et éventuellement une fin…

Même si pour l’ego, l’unique utilité que celle-ci ait une potentielle fin soit de nous tenir en entretenant notre peur de la perte. Car, cette peur, souvent irréfléchie et parfois sans fondement, nous rend malléable. Or, nous rendre manipulable fait jubiler notre chacal/démon intérieur.

Alors que notre conscience supérieure (notre âme-esprit), elle, ne se soucie que de vivre l’instant présent. L’expérience de l’instant dans cette sphère est perpétuelle c’est-à-dire sans début ni fin. Le temps n’existe pas, n’a pas d’incidence dans cette dimension.

La fusion dans la multidimensionnalité de l’humain

Ainsi, une fusion, si elle a lieu, ne serait-ce que le temps d’un clin d’oeil durera pour l’éternité. Et, cela, quelle que soit sa nature.

Cela est vrai dans le cadre de la fusion des Flammes Jumelles mais aussi dans celui de la fusion d’un couple divin, d’une union sacrée, d’une union divine… ou de toute autre fusion qu’elle qu’elle soit.

Croire, là encore, que cela ne concerne que les FJ est une erreur monumentale.

Notamment et d’autant plus dans la perspective d’une union sexuelle.

L’union et la fusion sexuelle des corps est possible dans tous les cas de figure, dans tout type d’union, quel que soit le lien d’âme. Ce qui fera la différence, c’est la conscience des êtres qui en sont les acteurs, leurs intentions, la pureté de leur coeur et de leurs corps… et leur lien, leur relation avec l’Amour. Nous ne mentionnons jamais assez l’importance de la pureté, de la transparence, de l’ouverture du coeur et pourtant c’est le plus important. Nous devons tous devenir des diamants. Pratiquer la purification constamment pour devenir toujours plus diaphane et nous rapprocher de notre essence jusqu’à toucher et extraire notre quintessence et être un diamant.
[C’est, entre-autre, ce qui vous est transmis durant les journées et ateliers quintessence.]

Tout le reste n’est qu’une question d’ego, c’est l’affaire de l’avatar

Qu’est-ce que l’avatar ? – me direz-vous. Et, il est vrai que la notion d’avatar est peu connue et plutôt trouble. Même si nous connaissons tous cette notion, par l’entremise du film avatar et des avatars que nous avons pu nous créer sur les réseaux sociaux ou dans certains jeux vidéos. Mais, dans cette configuration, il s’agit d’une version de nous qui nous représente dans le monde du virtuel, du numérique.

Et, bien, nous pourrions le voir un peu pareil. L’avatar serait alors une représentation de la divinité dans le monde illusoire de la matrice terrestre.

Il y a plusieurs façons de considérer ce qu’est un avatar. En fonction de l’angle que nous adoptons.

amma, pur avatar

Il y a tout d’abord l’avatar « pur et dur » si je puis dire ainsi. Il correspond alors à la définition ci-dessous communément adoptée par les hindous.

Le terme avatar trouve son origine en Inde (du sanskrit avatāra : « descente » ; ava-TṚ : « descendre ») et peut être traduit par « incarnation divine »1.

Dans l’hindouisme, un avatar est une incarnation (sous forme d’animaux, d’humains, etc.) d’un dieu, venu sur terre pour rétablir le dharma, sauver les mondes du désordre cosmique engendré par les ennemis des dieux (les démons). Généralement les avatars sont ceux du dieu Vishnu, fils de la déesse Ahiṃsā et du dieu Dharma2.

– selon Wikipedia

Un autre regard sur l’avatar pour appréhender la multidimensionnalité de l’humain

Ici, dans le cadre de la lecture du message, nous allons prendre un autre point de vue. L’idée est d’aborder ce terme dans le « cadre général » applicable à tout un chacun.

Ce que je vous rapporte est une transmission. Je fais mon possible pour offrir une retranscription avec le plus de fidélité possible. Mais, comme nous manquons de mots et que notre expression et compréhension sont limitées, cela n’est pas évident.

Chacun(e) d’entre nous est constitué(e) dans sa multidimensionnalité d’un avatar mais pas que.

Pour un humain lambda, lorsque nous parlons d’avatar, il s’agit du corps-costume lié au « personnage » qui correspond au scénario de vie que nous avons choisi pour cette incarnation. Mais, pour autant, l’avatar n’est pas la personnalité, il n’est que l’enveloppe, le costume de chair. Celui-ci nous permet de nous incarner dans la matière et le monde de la forme. Il n’existe pourtant pas dans notre multidimensionnalité mais uniquement dans la partie dimensionnelle la plus dense; celle de l’incarnation terrestre.

Cet avatar à sa propre intelligence âme-corps mais n’a pas de karma.

C’est notre âme « intermédiaire » qui en a un.
L’avatar, une fois abandonné par notre âme-esprit, est une coquille vide. A l’instar d’un vêtement que nous aurions enlevé.

L’habit n’étant animé que par la personne qui l’avait revêtu. Une fois quitté, il redevient « vide » et « inerte ».

Et cela, même s’il contient parfois des « programmes » spécifiques, des caractéristiques propres… Exactement comme cela pourrait être le cas pour un costume-intelligent (capable de s’illuminer ou réversible ou parlant…) ou robotisé dont nous pourrions nous dévêtir.

Si vous avez vu Pacific RIM, un parallèle rapide (version light) serait : lorsque le robot de métal est vide il est l’avatar. Lorsque deux humain co-habite en lui, l’un est la nature inférieure et l’autre la nature supérieure. Si elles sont synchrones et co-habitent en harmonie, l’ensemble est extrêmement puissant et efficace, rien ne peut en venir à bout.

Chaque moment de notre vie peut devenir éternel dans la multidimensionnalité

Cela demande qu’il soit fort et vécu pleinement. Tout ce que nous faisons en automatique n’a pas d’importance pour la sphère de l’éternité. Pour qu’un instant devienne sacré et éternel, l’ouverture de notre coeur, tout comme notre présence, doit être pleine est entière.

Cela fait écho au post que je vous ai partagé il y a quelques jours et que je vous remet ci-dessous.

De part son intensité et de par l’ouverture du coeur et de la présence pleine et entière, partagées à deux avec pour liant l’Amour, cet instant est un moment éternel, divin, magique et merveilleux.

L’éternité dans la multidimensionnalité

C’est un ensemble d’instants qui s’inscrivent alors dans la perpétuité de la multidimensionnalité de nos êtres qui nous lient bébé et moi. Vous noterez d’ailleurs que l’inspiration du moment m’a fait parler de fusion. Car, à cet instant précis nos êtres fusionnent et pour autant, nous ne sommes ni FJ ni AJ. Nous sommes qui nous sommes dans notre essence au-delà de nos avatars respectif. Peu importe mon rôle de maman et son rôle de bébé ou mon personnage Lætitia et le sien.

L’inscription dans l’éternité s’inscrit dans une autre dimension bien plus subtile. Pourtant, dans la matière, un moment et ce sont les circonstances de nos rôles qui crée l’opportunité de pouvoir matérialiser cette multitude d’instants.

Or, cela aurait pu être vécu autrement et prendre une toute autre tournure et ne pas s’inscrire dans la multidimensionnalité.

En effet, ce moment d’allaitement aurait pu se dérouler sans conscience, de façon machinale.

Nous aurions pu en faire un moment sans importance et sans contenance pour notre dimension supérieure.

Parce que je n’aurais pas été présente par exemple. J’aurais pu être dans mes pensées, ou au téléphone, ou entrain de naviguer sur le Web ou les réseaux sociaux. Cela aurait aussi pu n’être qu’une simple tâche à réaliser, une obligation pour permettre de substanter le besoin naturel de nutrition basique de bébé. Alors, cela n’aurait en rien nourrit notre essence.

Cet acte serait resté superficiel et non nourrissant.

Nous serions rester en surface. Nous ne serions pas rentrés en profondeur. Notre centre, notre essence, notre divinité n’aurait pas été touchés ni sollicités. Ces instants auraient donc été des moments banaux et éphémères perdus dans l’immensité de ce qui n’a pas de saveur et ne laisse pas de trace.

Mais au lieu de cela, nous avons pu nourrir notre être jusque dans sa plus extrême profondeur. Même au-delà de notre esprit. Or, ici le contexte, l’occasion… est insignifiant.

C’est notre état d’être, notre état de coeur, notre ouverture qui est signifiant et importe.

L’intensité de notre vécu partagé en a fait un trésor, un joyau, un diamant parfait… inestimable, infini, éternel… qui s’est inscrit dans le grand livre de ce qui ne meurt pas.

Cela ne veut absolument pas dire qu’il en sera de même pour toutes les autres occasions similaires : les autres sessions d’allaitement. Ni que toute la session d’allaitement sera une suite d’instants de même valeur. Un bref instant aussi éphémère puisse-t-il être suffit.

Partages et témoignages sur le thème de la multidimensionnalité de l’humain

J’espère que ces partages et témoignages offerts à travers cet article offriront un nouveau regard sur les opportunité que nous offre la Vie. Et, puisse ouvrir notre conscience à un autre regard sur l’humain, notamment par rapport à la multidimensionnalité.

Je vous souhaite de gouter à des instants de paix 🕊 , de joie 🌼 et d’amour 🌹 qui s’inscriront dans l’éternité 💞.

Bien à vous,

Lætitia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :