Menu

La Magie de Noël

Oui, c’est de saison de parler de Noël ! Mais, en vérité, je vais utiliser le contexte pour vous parler d’autre chose. Néanmoins, le point de départ de notre balade est bel et bien Noël; mais plus encore, la Magie de Noël.

Quelle que soit notre confession, et quant bien même nous serions athée, Noël est une période particulière. On l’aime, on l’adore, on la déteste mais, on y est rarement indifférent.

Derrière Noël, beaucoup de polémiques

L’origine et le symbolisme de Noël a été souvent et beaucoup manipulé. Et, cela peut mener à de grands débats, de la frustration, de la rebellion… et bien d’autre chose (cf.: Noël, Jésus & Co…..).

Pour moi, Noël a longtemps été un sujet et une période épineuse car tout ce qui tournait autour me semblait trop moche pour le valider en rentrant dans le rang. Je me refusais de prendre part à cette vaste fumisterie et de participer à cette mascarade qui n’était qu’un pale reflet de ce que Noël devrait être.

Bref, je cherchai à lutter contre, sans même m’en rendre compte.

Mais, par chance, le temps passe et les choses changent.

Nous sommes dans l’ère du changement et le mot d’ordre aujourd’hui et depuis quelques semaines est “acceptation“. L’acceptation et ses vertus magiques s’ancre dans la vibration actuelle. Et, sans le vouloir, sans même m’en rendre compte, mon point de vue a changé.
Cela s’est fait tout naturellement. Je ne l’ai pas souhaité. Il n’y a pas eu d’intervention ou de volonté de ma part. Ce qui devait se être s’est réalisé.

Une partie de moi a tenté de lutter contre ce changement inconsciemment. Je peux le dire et en témoigner avec le recul aujourd’hui. Ma partie inférieure a tenté de me ramener à mon ronchonnage de Noël. Mais la part plus éveillée l’a tout bonnement renvoyée cultiver des roses et planter des choux. Ce qu’elle a fait sans rechigner puisqu’elle n’a trouvé en résonance aucun écho en moi pour la nourrir et la soutenir.

Accepter de créer un nouveau Noël en sublimant son essence par la Magie de Noël

Ce qui serait intéressant, donc, c’est d’aller au delà de ces chamailleries et laisser de côté le coté sombre de Noël pour puiser et sublimer son côté lumineux.

Oui, pourquoi ne pourrions-nous pas utiliser ici un principe alchimique de base : prendre un élément vil ou lépreux et le sublimer pour en faire un joyaux ?
Sur le principe, nous sommes partants pour cela mais quel élément de transformation pourrions-nous utiliser pour cela. Nous n’avons pas de pierre philosophale (à priori… bien que, elle est là mais nous ne l’avons pas tous découverte et embrassée) ni d’autre élément magique pour cela…

Et bien, en vérité, il n’y a pas à chercher cet élément très moins car il est là, “de base”. Il est juste mal utilisé et mal orienté. Notre élément magique de transmutation n’est autre que la Magie de Noël !

Mais c’est quoi la Magie de Noël ?

Chacun de nous pourrait avoir sa propre réponse. Mais, la réponse commune à tous serait que la Magie de Noël est …. dans un esprit de partage, un élan de charité, une ouverture du coeur, une envie d’émerveiller

Or, nous aurions beau dire tout ce que nous voulons, la crise sanitaire, le confinement, cela a pu être tout pourri dans bien des aspects. Pour autant, ces éléments ont permis de créer des élans de partage, de solidarité, de bienveillance, de gratitude, de retour vers l’essentiel… au milieu de plein de choses bien moins joyeuses.

Ces dernières décennies, la Magie de noël à malheureusement été orientée vers des causes mal aspectées, utilisée à mauvais escient et était tournée au bénéfice de la surconsommation.
Bon, honnêtement et si je fais preuve de pragmatisme, à voir les dernières photos qui circulent témoignant des comportements hyper consuméristes de l’humain dès l’ouverture de déconfinement, on a de quoi s’inquiéter quant à la capacité de l’humain d’en sortir. Mais, je veux croire qu’il s’agisse d’une faible majorité qui regroupée dans quelques endroits donne l’impression d’être plus nombreuse qu’elle ne l’est réellement ! Ou, je veux bien voir ça comme un retour vers de vieux automatismes qui tentent de lutter avant que l’expérience valide le choix de leur abandon.

Choisissons de témoigner nos bons élan autrement grâce à une meilleure utilisation de la Magie de Noël

Je suis convaincu que cette envie d’offrir et de partager peut être exprimé autrement avec des cadeaux faits mains, faits maison ou respectueux de l’environnement.

Ces cadeaux n’ont pas moins de valeur, au contraire !

Ils demandent plus de temps, plus d’investissement, de donner davantage de soit, plus d’attention… et c’est cela qui a la plus grande valeur. Un cadeau fait main avec l’élan du coeur, réalisé avec amour a plus de valeur qu’un diamant !

Celui qui ne comprend pas cela n’a pas connaissance de ce qui se joue dans le monde invisible. Alors, pour celui-là, nous devrons faire preuve de compassion et d’une bienveillance patiente.

Et, si quelqu’un s’offusque de recevoir un cadeau issu d’un DIY, qui est sans marques et/ou n’a pas été acheté, ne culpabilisons pas, ne nous énervons pas, ne soyons pas frustré(e) mais offrons-lui aussi de la compassion. Comme disait un grand sage et maître spirituel :

“… pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font !”

Nous pourrions aussi offrir de la gratitude à cette personne. Car grâce à elle, nous pourrons, par l’expérience, déterminer si oui ou non, nous sommes pleinement aligné(e) avec nos choix et investi(e) dans l’orientation que nous souhaitons donner à notre vie à travers notre contribution au monde. Cette contribution étant matérialisée par nos paroles et surtout nos actes.

La Magie de Noël appelle à s’exprimer autrement

Même ce grand sage et maître spirituel, dont cette période est sensée plus ou moins justement fêter l’anniversaire, serait d’accord pour que nous nous libérions de l’origine illusoire de Noël pour réinventer totalement cette fête.

Car, si nous sommes honnêtes, à la base, il n’y a pas de sapin, ni de père noël (introduit par une grande marque de soda), ni de repas servit avec faste et démesure… etc… Mais finalement, est-ce que nous ne pourrions pas partir sur une toute base où on s’en fout de toute discussions autour de l’origine ?

Libérons-nous des conventions et lions-nous totalement à la Magie de Noël

C’est un peu comme chercher l’origine d’un problème et en rester prisonnier au lieu de chercher la solution pour en sortir et s’en libérer. Moi, je vous propose de cheminer sur la voie vers la liberté.

Faisons renaitre la Magie de Noël mais sous un nouveau jour, une nouvelle forme à l’instar du Phoenix qui renait toujours plus fort et plus beau.

Les illuminations c’est beau. Et, même si on a ou pas un sapin, ça n’a pas d’importance. Alors exit le débat éco autour du sapin vrai ou faux, polluant à cause du plastique ou non respectueux car coupé et jeté dans le futur. Réinventez vous !

Pourquoi ne pas décorer le pommier ou le cyprès du jardin ? Ou de pas peindre ou sculpter un sapin selon notre inspiration ? ou créer un sapin calendrier de l’avent avec des boites d’allumettes collectées au cours de l’année passée ?

Pourquoi devrions-nous nous limiter à ce qui se fait ou pas ? Soyons audacieux ! Libérons notre créativité !

Laissons -nous inspirer par la Magie de Noël

Il y a quelques années, je travaillais dans une entreprise en tant que salariée. Oui, j’avais une occupation normale avant.
[C’est évidemment une boutade suite aux nombreuses personnes qui s’étonnent que je sois “normale”, sans chichi, pas farfelues ni bizarre, je me fonds bien dans tout type d’environnement et oui j’ai eu une vie normale avant, j’ai fais des études, eu un travail, j’ai des enfants… mais bon j’ai toujours un vrai travail soit dit en passant lol]

Dans cette entreprise, j’avais un collègue qui fêtait Noël de manière magnifique. Selon moi, c’est lui qui a saisi la Magie de Noël. Le soir du réveillon de Noël, il parcourait les rues de la ville voisine pour offrir des repas et un peu de chaleur (humaine et du coeur) aux sans abri. Pas parce qu’il faisait partie d’une association, d’un mouvement ou autre chose mais parce que cela anime son coeur d’offrir cela. Et, moi, je trouve ça Waouh ! D’autant plus qu’honnêtement, je ne me vois pas faire cela. Et, je ne vous dis pas de faire la même chose. Je vous en parle comme l’exemple de quelqu’un qui a trouvé comment bien orienté la Magie de Noël en fonction de son originalité. Cela résonnait avec son essence, avec sa coloration… avec qui il est vraiment

J’invite chacun de nous à trouver sa réponse, son élan, sa manière d’utiliser la Magie de Noël pour créer une action charitable, de partage, d’émerveillement… qui résonne avec sa propre originalité. Certains auront un écho qui les appellent à se limiter à leur famille, d’autre à élargir au-delà de la famille. Certains trouveront un echo à partager avec ceux qui ne sont pas de leur famille incarnationnelle… tout est possible ! Là encore, ne vous limité pas, osez, innovez, créez ce qui est en accord avec qui vous êtes.

Alors, et si nous commencions le mois en rentrant en introspection pour définir comment nous souhaitons utiliser et orienter l’énergie que nous offre la Magie de Noël pour offrir un cadeau merveilleux au monde ?

Ce cadeau n’aura pas de prix, si et seulement si, il raisonne avec notre essence, notre originalité, ce qu’il y a de plus grand en nous. Alors, si c’est le cas, il sera le plus beau de joyau. Un diamant remarquable dont la valeur serait inestimable et donc sans valeur définissable pour l’humain, offrirait en résonance une extrême richesse dans le monde spirituel. Mais évidemment ce n’est pas pour cela que nous le faisons. Sinon, tout serait perdu. Nous le faisons avec désintéressement et charité c’est ce qu’on appel le Seva.

Je vous souhaite de trouver votre manière unique d’honorer la Magie de Noël dans ce qu’elle offre de plus beau à l’humanité

Si j’étais une artiste peintre talentueuse, je décorerai ma ville, mon village de peintures lumineuses, brillantes, inspirantes… ce serait ma manière de manifester la charité de mon coeur. Mais, je ne le suis pas ou plutôt, je le suis mais d’une manière non-exploitée (j’ai fais mon premier vernissage à 6 ou 7 ans mais, j’ai laissé cela derrière moi depuis). Pour autant, mon élan est de fabriquer des cadeaux avec mes mains et mon coeur. Alors, c’est ce que je vais m’afférer à mettre en oeuvre au rythme que me dicte bébé.

Tableau de Sylva Meriaux – Artiste à Biot (06 – France)

Alors, et vous ? Vous avez une idée, une envie, un témoignage, une inspiration à partager ? Postez un commentaire 😉

Puisse la Vie nous offrir un nouveau départ qui anime et résonne dans toutes les dimensions de notre être et puissions nous l’accepter même s’il n’est pas l’idéal limité que nous avions imaginé pour nous. Souvenons-nous que Dieu a un plan pour chacun de nous. Celui-ci passe parfois par des détours et prend des formes inattendues 😇.

Je vous aime. Puissions-nous aimer en retour. Ce serait déjà un cadeau extraordinaire et magiquement transformateur.

Lætitia Trilleau

6 réponses to “La Magie de Noël

  • Merci de cette magie de Noël. Pour ma part, j’ai fabriqué 640 sablés à la cannelle et 350 bonhommes en pain d’épices que j’ai placés dans des sachets décorés de sapin, bonhommes de neige et Père Noël et je les offre autour de moi. De plus, chaque année je crée des cartes avec des photos que j’ai prises tout au long de l’année et j’écris : “Je t’offre une heure de mon temps que tu peux utiliser quand et comme tu le souhaites”. Ou bien j’offre une journée, ou un week-end, ou, pour des parents débordés une soirée de garde de bébé pour leur permettre de sortir en couple et de se retrouver… etc… Et je peux t’assurer que cela est toujours reçu avec un grand sourire quand l’étonnement est passé.
    Autrefois, quand j’étais plus jeune et que j’avais une myriade d’ami/es qui se retrouvaient autour d’un repas chez moi, je plaçais devant ou dans chaque assiette un objet qui correspondait à la personne qui allait s’asseoir à cette place. Ce pouvait être relatif au travail, aux préférences, au sport pratiqué…etc… et chacun/e devait trouver sa propre place en repérant l’objet qui lui correspondait. Je peux t’assurer que c’était très convivial et que cela préparait chacun/e à passer un merveilleux moment et à apprécier le repas, je composais même un rébus pour faire deviner le repas servi. Je le collais sur la porte d’entrée et on ne rentrait que lorsqu’on avait trouvé le menu entier. Voilà quelques idées qui, je l’espère, trouveront preneur.

    • Merci Lucie pour ce beau partage d’expérience, d’idée et cet témoignage. Waouh ! Bravo pour toutes ces belles initiatives. Je suis convaincue que ce témoignage inspirant encouragera de belles âmes à se lancer 😉
      Merci pour cet investissement à ré-enchanter la Vie avec la Magie de Noël.

  • Bonjour ma fille,
    Alors enfin une introspection sur ces dernières années et plus particulièrement sur Noël ! Ton article est une merveille !

    Ton entêtement sur la surconsommation, les querelles peut-être parfois mais pas dirigées sur toi…a généré de la douleur dans ta famille et plus précisément à ta maman longtemps peinée par la privation de ses petits-enfants !
    Je vois que cette 3eme naissance t’a certainement remise en question et c’est tant mieux. J’espère que ce Noël me redonnera du baume au cœur en voyant cette joie illuminée par les yeux émerveillés de nos petits tant par la magie, les illuminations, la réunion de la famille et le partage qu’elle procure, que l’ouverture des cadeaux si petits soient ils !

    Je t’aime et je suis soulagée de pouvoir espérer repartager, de nouveau, ces moments de bonheur avec mes petits. Merci

    • Je suis ravie que l’article t’ai plu et qu’il te redonne de l’espoir pour le jour de Noël.
      Mais bon, tu n’étais privée de tes petits enfants que temporairement. Nous le fêtions en décalé. Même si je comprends ton point de vue et ton attachement à la date, comme je te l’avais déjà expliqué depuis nous ne pouvons pas être à 5 endroits en même temps… que ce soit sur la base d’un ou de deux repas. C’est un problème uniquement humain et logistique certes, mais je ne sais pas encore comment nous clôner. Et malheureusement, je n’ai toujours pas le don d’ubiquité… et les enfants non plus. Mais, on y travaille.
      Je te rappelle que l’an dernier, c’est toi qui a fait le choix de ne pas venir au repas “regroupé” 😉
      Je t’aime. Bisous

  • magnifique message qu il puisse raviver et animer les coeurs dans la vraie simplicite de noel c une belle action partager avec tous je fais des truffes je partage quand j etais enfant noel c etait une orange dans la paire de chaussures et c etait le bonheur au reveil
    revenons a la simplicite de la vie et au partage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :