Quelle valeur donnez-vous à votre idéal ?

La semaine dernière, je vous parlais de la notion d’importance que nous donnons aux choses, aux faits et/ou à certaines personnes. Mais en quoi la valeur ou l’importance que nous témoignons peut impacter son influence sur notre vie ?

Cet article est la suite de l’article La gravite de l’importance. 

Quand nous voulons impacter quelqu’un, que faisons-nous ?

Mettez-vous en situation. Vous êtes confronté(e) à quelque chose d’inapproprié qu’il serait juste de rectifier. Que faites-vous ?

Vous cherchez à l’isoler ? Vous découpez la situation, le contexte pour identifier l’origine de la problématique ? Ou bien vous traitez l’ensemble dans la globalité ? et ensuite ?

Une fois que vous identifiez l’acteur, le vecteur qui a généré le problème, comment allez-vous vous y prendre pour éviter que le problème se manifeste à nouveau ?

Prenons l’exemple d’un enfant.

Il fait une bêtise et vous souhaitez que son attitude ou son comportement change, que faites-vous ?

Au départ, vous lui expliquez ce que vous observez qui ne vous convient pas. Puis, vous lui expliquez le changement que vous attendez de lui.

Mais, si cela ne suffit pas ?

Vous allez chercher à l’impacter différemment, n’est-ce pas ? Pour générer une ré-action, un ajustement, une prise de conscience.

Que faites-vous alors pour cela ?

Vous allez l’éloigner de quelque chose qui a de l’importance et donc de la valeur pour lui. Non ?
Mais, vous me l’accorderez, j’imagine… ce levier est conditionné par la valeur subjective… et donc toute relative qu’il donne à cette chose.

Ainsi, une image de Pokémon, Mickey ou autres, n’aura aucune valeur pour vous. Pourtant, retirez-la à un enfant dont c’est l’idole et son monde s’effondre. L’idole, cette image illusoire, cette valeur illusoire, ce pouvoir irréel donné à l’objet aura un impact considérable pour l’enfant qui en sera impacté. Pourtant, tout cela n’est qu’une illusion due à la perception qu’il en a et à la valeur qu’il lui donne. Car, si nous relativisons avec objectivité, à la base, nous ne parlons que d’un bout de papier imprimé ! Mais, pour l’enfant, c’est son univers illusoire qui s’effondre.

Et bien, dans l’univers, c’est pareil à un autre niveau.

D’abord, on vous transmets des messages par le biais de l’intuition, de l’inspiration, du ressenti, des rêves… Puis, on vous donne des signes pour vous aiguiller. Mais, si vous continuez à ne pas les prendre en compte, à faire la sourde oreille, l’univers fera davantage. Il cherchera à vous impacter. Il vous retirera alors quelque chose qui a de la valeur à vos yeux. Mais attention, il ne le fait pas pour rien. Il le fait pour vous faire ré-agir, parce que vous vous êtes tromper de chemin, parce qu’une erreur a été faite ou pour vous éviter de continuer à vous enfoncer dans un piège abscons.

L’univers, le Divin, fait toujours les choses pour votre bien à long terme, pour l’évolution de votre âme.

Je sais pertinemment que certains d’entre-vous sont entrain de grincer des dents à la lecture de cela. C’est pourtant ainsi. Quand vous n’êtes pas prompt(e) à écouter avec sagesse, il est obligé de chercher à attirer votre attention. Jusqu’à ce que vous soyez prompt à faire preuve de bonne volonté.

Contrairement à ce que l’on pense, quand on fait preuve de bon vouloir et que la résistance n’est pas confrontante, nous avons la possibilité de vivre la vie comme un long fleuve tranquille. Il est là votre libre-arbitre, dans votre bonne volonté !

Aies confiance en toi, en la Vie et appuie-toi sur ta foi

Rien de ce que nous faisons ou pensons ne peut transformer la Vérité et la Réalité. Mais, en changer la perception que nous en avons, ou rectifier les filtres que nous utilisons, ou changer de vision, ou encore d’angle de vue, ou de variante, pourra transformer du tout au tout le contenu de notre Vie. Ou en tout cas comment nous la vivons.

Pourtant, tout est juste. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. C’est simplement que vous vous trouvez à un point spécifique de votre chemin qui conditionne votre capacité à appréhender les éléments que s’offrent à vous. Et, chaque instant qui passe, vous devenez quelqu’un d’autre. Vous avancez. Vous grandissez. Vous faites vos apprentissages… à l’école de la Vie.

Le plus important est de chercher à être dans la justesse, dans l’amour et de faire preuve de bonne volonté. Il n’est pas juste de perdre espoir car aucune erreur ne peut changer la Vérité. Elle peut changer une perception. Elle peut apporter un enseignement, amener à réaliser un nouvel apprentissage. Mais ce qui est Réel, restera tel qu’il est.

Ce qui est important, ce qui a une vraie valeur, c’est de savoir que :

Il n’est pas difficile de passer sur des erreurs auxquels aucun effet n’a été donné.

-Un cours en miracles (Chap. 30, VI-10-3)

Or, le seul effet qui est donné à une erreur est la valeur que vous lui offrez et la croyance que vous devez être puni(e) pour cela. Ainsi, pour ne pas être puni(e), il vous suffirait de comprendre votre erreur, de rectifier l’équilibre, et de vous pardonner en conscience. Le seul effet qui puisse être donné réellement ne peut l’être que par l’Univers ou le Divin. Tout le reste est une illusion qui peut dégonfler comme un soufflet que nous retirons du four. Plus nous le retirons tôt et moins l’effet est durable.

La semaine prochaine, nous verrons en quoi changer le curseur de l’importance et de la valeur peut changer votre vie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *