Menu

Reconnaître les blessures de l’enfant intérieur – défi zen – 6

Reconnaître les blessures de l’enfant intérieur

baby-772439_960_720Reconnaître les blessures de l’enfant intérieur est une étape incontournable. L’enfant que nous étions continue de vivre et de s’exprimer en nous.
Cet enfant, que la plupart des gens ont choisi d’ignorer et de tenir au silence est pourtant là et s’exprime perpétuellement au sein de notre inconscient.

Cet enfant génère en nous des peurs inexplicables qui peuvent nous sembler absurdes et sans fondement. Pourtant, le fondement existe et a pris racine dans notre enfance à un stade de développement durant lequel l’enfant avait besoin d’être protégé et/ ou encadré par un adulte. Or, aujourd’hui, l’adulte doit prendre conscience de ses peurs infantiles pour les reconnaître, les accueillir et s’en libérer.

teddy-bobo

Soigner les blessures de son enfant intérieur

Soigner les blessures de son enfant intérieur passe par plusieurs étapes :

– faire le constat de leur existence
– les accepter et les accueillir pour ce quelles sont : un moyen de se protéger
– remercier ces peurs d’avoir cherché à nous protéger, leur offrir de la gratitude
– les inviter à reprendre leur liberté. Maintenant, en tant qu’adulte, nous sommes en capacité de nous protéger nous-même. Ou, tout au moins, nous adresser à quelqu’un qui est capable de nous en protéger (forces de l’ordre, ami, …).

En séance, il est courant d’être confronter à ce type de processus. Alors qu’il est parfois difficile à réaliser seul, avec un professionnel, coach ou thérapeute, l’introspection se fait plus avec douceur et fluidité.

En hypnose générative®, il est même possible de traiter des « blocages émotionnels » en série.
boy-666803_960_720En effet, il est courant qu’une problématique (maladie, affection, procrastination, colère apparemment infondée…) cache un frein inconscient. Ce frein cache lui-même une peur. Cette peur cache un besoin infantile inassouvi ou blessure(s) non soignée(s) car non reconnues (indicibles, inavouables, intolérables…).
On avance alors par étape pour dénouer le problème, faire la lumière sur ce qui demeure caché pour pouvoir s’en libérer. Comme un oiseau enfermé dans une cage depuis trop longtemps qui n’attend que l’opportunité de prendre son envol en toute liberté.
Puis, on accueille la source de la peur et cherchons une ressource pour combler le besoin resté latent. 

Soigner l’enfant qu’ont été nos parents

pied-bébéIl est également courant que les blessures ou les peurs qui émergent au cours de la séance se révèlent être celles d’un de nos parents, grand-parents ou ancêtres.
Ainsi, des informations de vécus sont transmis de manière transgénérationnelle mais au-delà de l’ADN.  Ce point est démontré par des études cliniques en psycho-généalogie. Pour autant, le facteur de transmission de ses informations n’a pas été clairement identifié.
Il a été démontré qu’en soignant l’enfant intérieur de son [grand-père] (pour l’exemple) en soi, cela permettait de soigner notre [grand-père] dans la réalité matérielle.
Ainsi, les informations ne sont pas transmises avant la naissance mais continuent à être partagées.

Si les études en psychogénéalogie statuent que pour le moment le vecteur de cette transmission est non-identifiable, en coaching, PNL, intelligence collective et autres pratiques, il est présumé que le vecteur serait l’intelligence du champ. Cette intelligence est composée notamment de la résonance morphique notamment.

Mais nous nous éloignons de notre défi 😉

Je vous invite à observer le processus qui se déroule en vous dans les moments où vous ressentez de la souffrances, de la tristesse, de la colère… simplement d’observer ce qui vit à l’intérieur de vous sans le réprimer. Laissez simplement de la place à votre processus intérieur pour prendre conscience de ce qui s’y joue.

Pour certaines personnes (la majorité), il est difficile de percevoir ce qui se déroule dans notre monde intérieur. Cela s’apprend. La méditation pourra vous y aider.
Dans un premier temps, vous pouvez y avoir accès, si vous le souhaitez, en séance de coaching ou par le biais de l’hypnose générative®.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

Découvrir « J’ai décidé d’être heureux/se »

Replay de la Conférence : En Vérité, la spiritualité est simple

%d blogueurs aiment cette page :