Menu

Rencontre et darshan avec Amma

about-amma1J’ai eu la chance de participer au darshan d’Amma à Toulon en le 12-13 novembre 2016. Amma est une prêtresse indienne qui a choisi de dévouer sa vie aux autres et à transmettre de l’amour à toute personne souhaitant en recevoir. Son mouvement « Embrassing the world » consiste à offrir l’Amour, réconfort, câlin et service désintéressé appelé Seva (cf. précédent article.)

Pour faire une analogie rapide, Amma est un peu comme le Dalaï lama mais… version femme… indienne… C’est la même chose, en différent.

Amma incarne, canalise et transmets l’énergie de la Grande Mère au travers du darshan.
« Darshan » vient d’une racine signifiant voir, vision. « Participer au darshan » d’un sage, d’une représentation divine, d’un lieu, etc., c’est en recevoir la bénédiction par le fait de le voir. Dans le concept de « darshan », l’idée de bénédiction est associée à la vision.

J’ai expérimenté le darshan avec Amma

Etre candidat au darshan avec Amma à Toulon, est un vrai périple. Même en arrivant sur place à 7h du matin, il n’est pas aisé de stationner son véhicule. Une fois ce défi relevé, on se rend compte rapidement que des centaines de personnes vous ont déjà devancés. Certaines ont même dormi sur place.

Ici, tout type de personnes se côtoient. Amma regroupe des adeptes spirituels, éveillés, roots, religieux, greens, malades, croyants… et des personnes curieuses qui veulent juste expérimenter, pour voir, pour connaître.

Certains éléments sont un frein au darshan ou pas

logotipo-amma-mexico2

Après presque une heure à geler, à l’ombre, dans le vent glacial qui s’est levé sur Toulon pour l’occasion, vous avez le droit à la fouille corporelle, plan vigipirate oblige.

L’entrée est gratuite, le vestiaire en donation libre. Puis, la foule est divisée en trois groupes. Ceux qui viennent faire leur premier darshan, ceux qui l’ont déjà fait et veulent recommencer, ceux qui ne veulent pas de darshan.

L’organisation autour d’Amma est carrée. Vous êtes dans un univers de rectitude

Il y a des files, des couloirs de déplacement… le tout encadré et animé par des bénévoles. Régulièrement des personnes traversent l’espace avec un panneau pour faire appel à de nouvelles bonnes âmes pour servir le repas, travailler en cuisine, faire la vaisselle…

Une fois à l’intérieur le temps a déjà bien passé. Vous attendez dans une file pour avoir votre ticket pour le darshan puis vous faites à nouveau la queue pour être placé(e)(s). Cette place vous devrez faire en sorte de la conserver toute la journée. Vos « autorisations » de déplacement sont orchestrés aux rythmes des méditations, enseignements, chants dévotionnels (bahjans)… Il n’a pas question de bouger 10 minutes avant l’arrivée d’Amma !

Comme j’ai été chanceuse, j’ai pu accéder au darshan à 15h. Soit seulement 8 heures après mon arrivée. L’étreinte a duré 10 secondes. C’est rapide, court… vous avez intérêt à savoir vous rendre disponible à recevoir à l’instantanée. Si cela vous demande du temps, c’est pas de chance ! Il faut prendre en compte que plus de 10 000 personnes viennent en 3 jours.

Qu’est-ce qu’on expérimente durant l’étreinte ?

logo_ammaCe qui est extrêmement important, c’est d’être parfaitement centré, aligné et réceptif au moment de recevoir l’étreinte car le moment ou plutôt l’instant est tellement fugace que pour l’apprécier. Il faut y être pleinement disposé(e). D’autant plus que tout est standardisé. Le rythme et la progression de l’évolution de la file d’attente, le moment d’enlever chaussures, vestes, boucles d’oreille, chapeau… votre positionnement, la posture de l’accueil, le protocole : Amma vous embrasse, vous non !

Mais l’énergie et la transmission de l’Amour de la mère est bel et bien là, transmis avec une puissance incroyable. De l’Amour, de la tendresse et de la compassion, voilà ce que vous transmets Amma. Et en cadeau, vous recevez également une sucrerie. smile

Ce que je retiens de particulier de cette rencontre avec Amma

petales-benis-ammaAmma est une femme extraordinaire. Une véritable sainteté, il n’y a aucun doute à avoir sur ce point. Elle détient une sagesse or du commun et des capacités spirituelles que je n’avais encore jamais expérimentées jusque-là. Mais, autour d’elle règne une dissonance monstrueuse.

Les bénévoles sont investis mais beaucoup ne sont ni souriants ni joyeux ni bienveillants. La dévotion semble leur être pénible et les conflits interpersonnels bien présents.

La propagande qui règne est écrasante, pesante et omniprésente. On se croirait téléporté(e)(s) dans un film futuriste !

La dissonance énergétique est particulièrement palpable durant les transmissions d’enseignements et les bahjans.

Quand Amma parle vous recevez une douche de lumière. Dès qu’elle s’arrête, l’énergie devient lourde et pesante. Et, quand la traductrice vous retranscrit la parole d’Amma c’est un corps mort qui vous fait prendre le fond. Ces roulettes russes se jouent tout au long de l’enseignement. Moi, ça m’a épuisée la douche écossaise.

La nourriture proposée est variée.

Chacun peut trouver son bonheur même lorsqu’on est Vegan (ou intolérant au lactose et/ou au gluten). Par contre, à ma grande surprise c’est du lait de vache qui est mis dans le Chaï !

En bref

moine-manchant-petale-roseJe suis heureuse d’avoir vécu cette expérience de darshan avec Amma car ce qu’elle transmet me paraît formidable. Par contre, je ne la rencontrerai plus dans ces conditions. Mon sentiment est que tout ce marketing à outrance qui s’est organiser autour d’elle salit son action, son rayonnement et je n’adhère pas du tout à cela.

Cette rencontre est clairement organisée pour faire du recrutement et beaucoup moins pour du partage. Sauf pour ce qui concerne directement Amma en tant qu’être. Mais il semble que l’organisation autour d’elle l’utilise comme une marque, un produit. Et elle en est probablement consciente, mais laisse faire.
Je trouve cela bien triste. Pourtant, je peux comprendre qu’une mère laisse ses enfants faire leur propre expérience. Mais, ça reste moche.

Merci d’avoir lu cet article

Si vous souhaitez réagir à cet article et/ou poser une question, merci de poster un commentaire dans le module en bas de page.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :