Menu

La compassion, une clé de lecture incontournable – Défi zen – 8

La compassion, une clé de lecture incontournable – défi zen

sunset-815270_960_720La compassion est une clé incontournable. Elle nous permet d’être en paix en ouvrant notre coeur aux autres tout en ressentant le leur. A ce titre, la compassion est complémentaire à l’empathie. Nous reviendrons à l’empathie un peu plus bas.

Attention toutefois, la compassion n’est pas de la pitié. La pitié sous-entend que nous sommes dans une posture supérieure à l’autre.

La compassion c’est chercher à comprendre et partager les souffrances de son prochain. Cela se fait avec le coeur.

Quelle différence entre l’empathie et la compassion

L’empathie, c’est pouvoir partager ce que l’autre ressent. Il s’agit d’une posture de cordialité profonde de bonté qui nous ouvre à l’autre. Cette posture permet d’accueillir ce qu’il expérimente avec le renfort de « l’imagination ».

« La compassion (du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια , sym patheia, sympathie) est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d’autrui, et poussé à y remédier. D’où le besoin de ce mot, ainsi que de celui d’empathie. « – selon Wikipédia

coeur en cartonAinsi, avoir de la compassion, passe par la recherche de ce que vit l’autre. L’intention est d’imaginer ce que nous pourrions ressentir si nous étions à sa place. C’est en cela que l’imagination intervient.

Avoir de la compassion, en se mettant à la place de l’autre offre un autre point de vue : celui de l’autre. Les actions, réactions et décisions de l’autre ont alors une autre saveur, un poids différent. Ce positionnement offre la capacité de comprendre le pourquoi du comment.

bonbon-coeurDans les prochains jours, tentez de vivre avec compassion. La colère, certaines animosités et l’incompréhension seront diminuées, voir disparaîtront d’elles-mêmes.

Adopter la posture de votre opposant ou de votre ennemi est une expérience enrichissante. Cela implique une forme de sagesse qui vous fera grandir et vous permettre de le comprendre. Et cela, alors même que son comportement ou son attitude vous semble incompréhensible, illogique, détestable, insupportable…

Ne pas faire à l’autre ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse prendra un tout autre sens.

Ceci est le dernier module du Défi 21 jours pour être plus zen et ressentir la paix en soi.

J’espère qu’il vous aura été utile de le découvrir et surtout de l’appliquer. La théorie est une chose. Mais c’est la pratique qui fait s’élever. N’hésitez pas à le reprendre à votre rythme.

Merci de partager un commentaire pour m’indiquer ce que vous en avez pensé. Ce que vous à apporté ce module. Ce qui vous a manqué. Ou tout autre feedback, cela me permet d’améliorer les contenus que je partage avec vous pour répondre à vos attentes, questionnements…

Laisser un commentaire

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

%d blogueurs aiment cette page :