Menu

La Vie, ce nectar ineffable pour l’âme

La Vie s’écoule à l’instar d’un nectar divin versé inexorablement d’une jarre divine. Malheureusement, peu d’humains ont conscience de la valeur inestimable de ce breuvage doré qui coule et s’écoule sans qu’on puisse jamais le retenir.

Pour l’âme, cette étincelle divine en vous, l’opportunité d’une incarnation dans un corps physique demeure un privilège ineffable, gage de la possibilité d’évoluer et de s’élever. Jusqu’au moment où on parvient à sortir du cycle des incarnations. Par ailleurs, il est important de savoir que sur l’autre plan, la vie d’un humain dure le temps d’un clignement de cil. Et pour cause : le temps n’existe pas.

Ce don magnifique qu’est la Vie qui se déroule au fil d’une incarnation terrestre permet à l’âme d’expérimenter l’intégration des lois spirituelles sur le plan physique et de réaliser l’avènement magique de son originalité unique au service de la communauté. L’expérience voulant que cette communauté tende à devenir/incarner/faire l’expérimentation de l’Unité retrouvée.

C’est en empruntant ce chemin inespéré que l’esprit, par le biais de l’âme, pourra créer et vivre sa propre abondance en toute liberté, accompagnée par la Providence, elle aura le libre arbitre d’accueillir ou de refuser, et ainsi, mieux se connaître et découvrir une nouvelle part du Grand Esprit.

La Vie est un met délicieux au goût de miel, un nectar divin pour celui qui saura reconnaître, se souvenir de sa Valeur

Le miel est un élément très intéressant en tant que tel. Il peut être considéré comme un aliment, mais n’est ni un fruit, ni un légume, ni un végétal, ni un animal, ni un minéral… il est à part. Le miel a de nombreuses vertus curatives, digestives, nutritives, apaisante…

Le miel a depuis toujours revêtu un symbole mystérieux, lié au fluide divin : la lumière condensée. (cf. : La saveur de la vie)

Les paroles agréables sont un rayon de miel,
Douces pour l’âme et salutaires pour le corps.

– Proverbes 16:24

Il est à noter, par ailleurs, que l’hydromel est le seul alcool que les musulmans ont le droit de déguster avec modération. Dans l’antiquité, l’hydromel était le symbole de l’immortalité.

Dans la bible 25 versets mentionnent le miel comme une richesse, un luxe, un trésor. On mentionne souvent le rayon de miel comme un met/cadeau/richesse divin(e) donné(e)… mais il est fortement déconseiller d’en consommer plus que nécessaire. Serait-ce une grâce dont il ne faudrait pas abuser ?

Ce miel est sa symbolique reste un mystère.

Le miel est lié à la douceur, au plaisir délicat… dont on peut bénéficier avec mesure et raison.

Le miel est une nourriture utile et saine, qui doit être cependant prise avec modération. Sa douceur suggère naturellement la satisfaction que l’on éprouve avec des choses bonnes, mais elle devient un piège pour l’âme dès qu’elle commence à alimenter l’orgueil et l’égoïsme

– Proverbe 25 : 16 ;  24 : 13-14

Mais, ce nectar est surtout lié à la sagesse et à la parole de Dieu comme nourriture de l’âme et de l’esprit

[…] voyez donc comme mes yeux se sont éclaircis, parce que j’ai goûté un peu de ce miel.

– 1 Samuel 14:29

Mais l’excès de confort est aussi pointé du doigt :

Celui qui est rassasié foule aux pieds le rayon de miel, Mais celui qui a faim trouve doux tout ce qui est amer.

– Proverbe 27:7

Expérimenter la liberté du créateur.

La Vie ce n’est donc pas un miel mais bien un nectar dont il est de notre fait d’en préserver la saveur. Si la Vie venait à perdre sa saveur, nous perdrions la notion de sa valeur pour notre âme proportionnellement à l’assombrissement de notre regard. Or, le regard est le langage de l’âme. Le miroir de la présence du divin en lui.

Chaque instant de cette incarnation est un potentiel de faire la preuve de la beauté de notre cœur immense !

L’objectif est de saisir la Vérité de la Magie de la Vie.

Les alchimistes ont énormément étudiés cela. Le principe étant de constamment laver, laver et purifier encore. Nettoyant constamment nos lunettes et clarifiant notre vision du monde; Notre perception du monde. Après chaque nettoyage, c’est comme si on repartait de zéro. Notre vérité précédente devient alors obsolète, nous laissant découvrir une autre vérité qui est une autre facette de la Vérité.

La compréhension de chaque vérité nous rapproche de la Vérité Absolue mais souvent toute relative. Cette levée de voile vient par la persévérance, la bonne volonté et la Foi.

Bouddha, Jésus, Marie, Krisna, St Germain,… sont tous de grands alchimistes qui ont suivi ce long chemin de nettoyage, d’alchimisation et de transmutation jusqu’à devenir des Maîtres… dans l’Art de la Vie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :