Etre, enfin !

Etre, enfin !

Cet article aurait pu juste s’appeler Etre Soi… enfin ! mais la signification aurait été un peu différente.
Dans ce post, « Etre » est utilisé en opposition à Faire, Avoir ou Paraître.

Ici, nous parlerons bien d’Etre avec un grand E.
Etre simplement, là, ici et maintenant, dans une recherche de présence authentique et véritable.

Attention, je ne dis pas que cela est facile d’Etre. Car réussir à Etre pleinement est le résultat d’un long processus de nettoyage, d’instrospection, de développement personnel. Cela passe souvent par des désillusions, des deuils symboliques, des renoncements, des découvertes, des marches avant et arrière, par des périodes de colère, par de profonds états de gratitude, par des lâcher-prise, des « illumination »… c’est parfois la quête d’une vie.

Ma réflexion et l’inspiration m’ont portées ici :

Etre ou ne pas être ? 
Telle est la question.
Etre ou devenir Soi, toujours apprenant et cheminant,
Allant et devenant, vivant expérimentateur de nos potentiels.
Bienveillant envers Soi et l’autre qui est le miroir de soi,
pardonnant les erreurs et échecs, qui sont nos dignes enseignants car c’est par eux que nous nous améliorons.
Soyons indulgents, les marches arrières sont parfois là pour nous donner de l’élan ou un rappel opportun.

Etre, c’est Vivre en prenant soin d’être présent à l’instant.
Evitant le piège du passé sclérosant et du futur angoissant,
Se ramenant à chaque instant dans l’ici et maintenant car Etre ne peut se faire qu’au présent.

Etre présent, authentique et véritable.

Vision, mission, donner du sensL’expérience qui pour moi a été la plus significative dans la posture de « l’être qui Est ce qu’il Est » a eu lieu lors de la rencontre avec Richard MOSS. C’était à l’occasion du séminaire « Leadership authentique » à Grasse en 2015.

Tout au long du séminaire, sa présence stable et posée était palpable. La qualité de son attention était un cadeau remarquable. Les mots, qui étaient pourtant posément choisis avec soin, n’avaient finalement plus d’importance.

Son enseignement, passait par le verbal, la symbolique, la musique, les mouvements,… les ressentis au travers de l’intelligence somatique (du corps) et l’effet miroir.

Cet homme rayonnait intrinsèquement. Mais cela ne semblait pas faire partie de ses préoccupations. Il était là, présent, serein, en paix, le regard profond et perçant.
Il avait cette dimension de l’être offrant, selon ma perception, une présence extraordinaire riche de sens.fire-1165008

Toujours disposé à répondre aux questionnements, posément avec une recherche de justesse. Utilisant la contradiction, l’utopie, l’humour et un comportement qui pourrait être qualifié parfois d’ambivalent. Il utilisant la symbolique, l’illustration imagée, la représentation corporelle, le changement de rythme.

À certains moments, c’est comme s’il parlait une langue silencieuse inconnue et vibrante. Langage qui, même si vous n’en compreniez pas les mots, leurs significations, était néanmoins limpide et riche de sens.

La réponse donnée, prenait parfois, la forme d’une question ou d’un ensemble contradictoire ou paradoxal, qui permettait d’alimenter notre réflexion. On peut alors percevoir, une fois de plus, tel un rappel, que la dualité n’est que l’illusion des limitations de notre esprit. Ainsi, toutes choses et leurs contraires ne sont ni bonnes ni mauvaises. Cela n’est qu’un jugement de valeurs. S’en rendre compte nous offre un autre regard sur la complexité de notre univers. Complexité issue des projections de notre mental sur des éléments simples présentant des nuances que nous interprétons par le biais de nos perceptions avec nos savoirs et expériences.

La dualité est un mode de fonctionnement dont le seul but est d’offrir des repères à l’humain pour qu’il puisse être rassuré mentalement sur ce qui acceptable ou non pour une vie de Faire et d’Avoir.

La discontinuité révélateur de nos différents états d’Etre

Par moment, nous expérimentions la discontinuité. Très utile pour éviter l’inertie.

L’inertie est majoritairement limitante. Elle né de la continuité, la routine, l’habitude. Elle se traduit par l’effet « tête dans le guidon » et génère une tension imperceptible mais épuisante. L’inertie vous empêche d’avancer et vous fait renoncer au changement par manque d’énergie. D’autant plus lorsque votre motivation n’est pas suffisamment importante et/ou vos peurs trop présentes.

Etre, c’est prendre conscience du sens caché de notre vie ?

star-clusters-74052_960_720Un sage vous dirait peut-être que prendre conscience du sens caché de la vie, c’est pouvoir reconnaître notre étoile. Celle qui nous montre que tout est simple et possible. Notre étoile est là, même si nous ne la percevons pas en plein jour. Mais si nous avons confiance, nous pourrons avoir foi en sa présence jusqu’à ce que la nuit revienne.

Etre pleinement, c’est prendre conscience que votre potentiel est infini tout comme l’univers. Car l’univers est contenu dans un grain de sable. Tout comme il est en vous.

Ainsi, il serait possible d’accueillir l’idée que notre destin est là et que nous pouvons le réaliser, le vivre dans la confiance.

L’absolu, l’univers, le tout, appelez-le comme vous voudrez, nous a doté de tout ce qui nous est nécessaire pour réaliser notre vie.

Etre, c’est vivre mon destin ? Mais suis-je à la hauteur ?

Votre destin est à la hauteur de qui vous êtes. Vous êtes en capacité d’être à la hauteur de notre destin. Aussi sûr que votre étoile brille dans le ciel nocturne et qu’il vous suffit de la suivre pour cheminer avec justesse.

Peut-on rater sa vie ? 

Cette question revient à avoir peur que votre étoile tombe du ciel.
Penser cela serait aussi absurde que d’avoir peur de ne pas être à la hauteur de qui nous sommes en devenir d’Etre. Alors ayez confiance, vivez dans l’amour et libérez votre potentiel du poids de la peur ! Cet état d’être vous ouvrira les portes des possibles. Car oui, c’est possible !

Merci d’avoir lu cet article. Vous avez la possibilité de le commenter et/ou de partager, si vous le souhaitez.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *