Menu

Réussir à s’aimer

Je n’arrive pas à y croire. Voici 3 ans que j’écris un article chaque semaine, et pas un seul jusque-là n’a abordé le thème réussir à s’aimer !

Alors, je m’interroge. J’avais pourtant nourri l’idée dans ma tête que de nombreux articles autour de l’amour et/ou de l’amour de Soi avait vu le jour. Et, pourtant non, malgré l’aspiration de mon coeur, je n’avais pas encore abordé ce magnifique sujet : Réussir à s’aimer.

Peut-être ne l’ai-je pas abordé avant parce qu’il me manquait encore quelques parcelles à apporter à ma réflexion pour pouvoir aborder ce thème avec une véritable justesse ? Ou bien n’étais-je tout simplement pas prête ?

Ce qui est invraisemblable, c’est qu’à côté de cela, j’ai commencé à écrire un livre dont c’est le sujet. Or, ce dernier reste, lui aussi, en suspend… en maturation. Il infuse. Mais je sens qu’il est temps de m’y ré-atteler. Il y a un temps pour tout et le temps est venu. Peut-être pas encore pour le finir mais tout au moins pour m’y ré-atteler. Alors, commençons dès aujourd’hui. Procrastiner n’a désormais plus de sens pour moi à cet endroit.

En quoi est-ce important de réussir à s’aimer ?

S’aimer, ce n’est pas être narcissique ni être égocentrique ni être égoïste.
C’est arrêter d’être gentil(le) pour être vrai(e), devenir libre et être authentique…
S’aimer, c’est ouvrir son coeur pour libérer la divinité qui y est prisonnière.

S’aimer permet de s’accepter tel(le) que vous sommes dans notre Vérité originelle. On a le droit de s’aimer pour être heureux/se.
C’est essentiel de s’aimer Soi pour mieux aimer l’autre.
S’aimer pour se re-connaitre tel(le) que nous sommes et pour Vivre plutôt que se limiter à exister.
Réussir à s’aimer c’est essentiel pour s’aimer tout simplement.

Il n’y a que l’Amour qui existe vraiment. Tout le reste est illusoire, un mirage impermanent auquel nous donnons une importance mentale éphémère. Or, nous aurons beau faire tout et son contraire, cela n’aura pas de sens car cette importance n’a de valeur que pour l’ego.

Attention toutefois, je parle d’Amour véritable, pas d’attachement, pas de dépendance ni de despotisme. Je parle d’Amour inconditionnel.

C’est-à-dire de pouvoir s’aimer quoi que nous ayons fait, quoi que nous fassions, car nous ne sommes pas ce que nous faisons. Ce que nous faisons est une manifestation extérieure de ce que nous pouvons faire ou réaliser… dans la matière. L’importance, dans le faire, réside dans notre intention.

Réussir à s’aimer est à la fois tellement simple et tellement complexe. La complexité venant de notre éducation, de notre culture, des mauvaises habitudes que nous avons prises ou apprises au fil des heures, des jours, des années…

La tolérance et le respect de soi sont des clés pour réussir à s’aimer

Nous en revenons toujours au même point. Retourner à notre Soi véritable, à l’essence de nous-même, retrouver notre authenticité, qui était à notre portée dans notre innocence. Or, les “on doit”, “on ne doit pas”, “c’est bien”, “c’est mal”… ainsi que la notion de mérite et de dualité nous a dérobée.

Bien sûr que le mérite a une certaine valeur mais, pour cela, faut-il encore avoir une notion juste de ce qu’est le mérite. Sur quoi se base-t-on pour décider que oui, on mérite ou pas tel ou tel cadeau/objet/considération… ?

Tout le monde mérite l’Amour

Chacun est venu expérimenter, faire des apprentissages dans cette vie. Certaines expériences de vie et certains apprentissages sont plus simples, facile et d’autres plus complexe. Mais, si l’Amour est là, quelle que soit la situation, on peut garder pied, et on ressent alors que “Cela aussi passera.” “Ca va aller.”  “Je t’aime“. Et cela nous porte pour continuer, pour faire preuve de constance même lorsque nous avons envie de nous relâcher alors qu’il nous faut manifester volonté et enthousiasme. Ou cela nous soutient pour persister à avancer sur un chemin “engagé”, difficile, périlleux avec ténacité, confiance et optimisme alors qu’il pourrait être si simple de renoncer par paresse ou fatigue. La vie nous éprouve là où nous devons faire nos preuves.

Je tiens à offrir trois phrases qui sont des mantras précieux pour moi et qui je l’espère pourrons être inspirants ou soutenants.

La première est une clé soufie. Les deux autres sont des mantras offerts par mon fils cadet lorsqu’il avait deux ans. Ils nous les a offertes à multiples reprises alors qu’il vivait des moments terriblement douloureux. C’est lui qui souffrait dans son corps depuis sa naissance. Mais, son coeur lui demandait de soulager la douleur psychique et émotionnelle de son entourage. Un comble n’est-ce pas ? C’est l’enfant expérimentant la douleur qui est soutenant pour son entourage qui souffre pour lui.
Il faisait cela car il vivait dans l’Amour et c’est toujours le cas aujourd’hui. Ses mantras, il continue à les transmettre avec Amour à qui à des oreilles pour entendre.

Dans toutes les circonstances, quel que soit le contexte, il s’Aime et il Aime l’autre. Il donne de l’Amour à tout le monde, même aux inconnus. Car, du haut de sa petite taille, il sait qu’en réalité, personne ne nous est inconnu. L’autre est une partie de nous. Nous sommes tous interconnectés. Et, en dehors de cela, l’autre est notre miroir.
Il a déjà tout compris depuis bien longtemps. C’est en donnant de l’Amour que nous aidons les autres à devenir de meilleures êtres.

Les mauvais, les méchants, ne sont souvent que des êtres qui ont manqué ou manque encore d’amour. Ils ont parfois reçu un amour factice, conditionnel ou mal-aspecté. Ou, on leur a appris que c’est l’autre qui devait nous aimer et qu’on ne pouvait pas s’aimer soit même. Il existe un film qui présente assez facilement cela et c’est accessible à tous. Il s’agit de Maléfice des studio Disney.

C’est en se donnant de l’Amour que nous deviendrons Meilleur(e)s

Donnons-nous de l’Amour.
Offrons-nous de la gratitude.
Remercions-nous de ce que nous accomplissons chaque jour.
Offrons-nous des temps “off” pour juste Être.
Asseyons-nous, adossons-nous ou allongeons-nous et contemplons ce qui est là à notre poster avec simplicité. C’est-à-dire, respirons calmement et accueillons ce qui s’offre à nous.
Emerveillons-nous de la beauté de la Nature et de la Vie. Faisons cela le temps qu’il nous plaira. Pas besoin que cela dure longtemps. Ecoutons notre ressenti pour accueillir ce qui est juste pour nous.
Puis, remercions-nous du temps que nous nous sommes offert. Ce temps est notre plus grand trésor.

L’important est de retourner à Soi.

Pour cela, il y a quelques étapes. Soyons tolérant(e) avec nous-même chacun(e) à son rythme. Il y a des lièvres et des tortues. Or, les uns ne sont pas meilleurs que les autres. Ils sont justes différents.

A mon sens, la première étape est la re-connaissance de Soi. Et, pour cela libre à chacun(e) d’avancer à son rythme seul(e) ou accompagné(e).

Si vous souhaitez être accompagné(e), je serai ravie que nous cheminions ensemble. Pour cela, il suffit de réserver un créneau pour une consultation.

Je nous souhaite une lumineuse semaine.

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :