Menu

Se libérer de la colère – défi zen – 5

Se libérer de la colère

femme-libre-ange-ailesDans le dernier article, apprivoiser la colère, nous avons cherché à comprendre ce qu’est la colère et en quoi elle nous est utile. Aujourd’hui, nous allons aborder les moyens de se libérer de la colère.

Comment se libérer de la colère ?

Pour pouvoir se libérer de la colère, il faut apprendre à la connaître et à l’écouter. Le but ultime étant de réussir à la transformer.

La seule chose à faire pour se libérer de la colère est d’apporter de la lumière sur cette émotion. Se faisant, vous vous offrez l’opportunité de découvrir le secret qu’elle cache. Chaque émotion qui se manifeste à vous est le messager d’un message unique.
Si vous vous rendez disponible pour l’écouter, il vous donnera une carte au trésor. Il vous appartiendra alors d’aller chercher ce trésor de libération.
Cette mission vous revient. Mais vous bénéficier d’un libre-arbitre. Vous pouvez choisir de relever le défi ou de vivre dans l’ignorance. C’est un choix.
Dans tous les cas de figures, si vous ne parvenez pas au trésor, l’énigme sera transmise à vos descendants. Ils leur appartiendra de partir en quête, ou pas.

Qu’est ce qui se cache derrière la colère ?

Parfois, cette colère cache un autre sentiment ou une autre émotion qui aura son propre message à vous délivrer. Le processus d’éclairage peut alors prendre la fpoupees-russesorme de poupée russe. À chaque étape, vous découvrez un nouveau sujet qui en cache un autre. Chacun vous rapprochant du coeur du problème jusqu’à atteindre le sujet central, plus petit, plus concentré, caché au coeur des plus grands. Chaque étape révélera un besoin, une peur, une émotion, un ressenti, un sentiment…  enfoui, caché, dénié ou fui.

À chaque poupée que vous réussirez à ouvrir, vous vous sentirez plus léger, plus libre et mieux dans votre peau. Comme si vous vous étiez libéré(e) d’un poids dont vous n’aviez pas conscience. Un poids que vous portiez depuis tant de temps qu’il avait, par habitude, finit par devenir une partie de vous.

Il n’y a pas d’urgence.

Le temps est votre trésorPrenez le temps de faire ce processus par étapes.
Soyez bienveillant avec vous et donnez vous le temps. Cela prendra des mois, des années, des décennies peut-être. Mais, quel que soit le temps que cela prendra, ayez de la gratitude chaque jour pour chaque pas que vous réussirez à faire sur le chemin qui vous ramène à vous.

En travaillant sur vous, vous libèrerez aussi vos ancêtres et vos descendants. Ainsi, même si ce travail peut sembler long, lourd et pénible, il sera le vecteur de joie, de bonheur et de libération pour l’ensemble de votre lignée.
Si vous choisissez d’entreprendre ce travail soyez, d’ores et déjà fier de cette intention et au courage que vous témoignez en entrant dans ce voyage. Peut-être est-il votre voyage du héros ?

La colère est donc acceptable et utile pour vous offrir la possibilité de vous libérer des souffrances et secrets enfouis en vous. Elle est un indice qui vous aide à avancer dans votre quête vers un degré de zénitude plus élevé.

Par où commencer ?

ColereCette semaine, je vous invite donc à écouter votre colère, à lui laisser de la place pour lui permettre de vous enseigner quelles en sont les causes de souffrance à sa source.

Le premier pas est d’identifier les moments où vous ressentez de la colère. De prendre conscience que c’est de là colère que vous ressentez.
Puis, d’apprendre à l’accueillir et de lui laisser de la place pour s’exprimer.

Bonjour petite colère. Bienvenue. Je te remercie de m’interpeller. Qu’as-tu à m’enseigner ?

Cela vous parait absurde.
Qu’est-ce que vous risquez à essayer ?
Si vous considérez la colère et la laisser s’exprimer, la colère n’aura pas à vous envahir pour se faire entendre.

Si vous ne parvenez pas à réaliser seul(e) cette introspection, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel. En accompagnement, pour une introspection et prise de conscience profonde, pour réussir à transformer la colère et ses composantes éventuelles.

Vous avez aussi la possibilité d’aller plus loin en lisant cet article : Gérer mes émotions pour enfin Vivre librement et sereinement

Soyez libre de poster vos commentaires et questions.

Je vous souhaite une belle semaine.

Laisser un commentaire

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

Découvrir « J’ai décidé d’être heureux/se »

Replay de la Conférence : En Vérité, la spiritualité est simple

%d blogueurs aiment cette page :