Menu

Comment trouver un véritable coach spirituel ?

Voici une question que vous êtes plusieurs à vous poser : comment trouver un véritable coach spirituel ? Et, cette question à lieu d’être car cette recherche peut rapidement devenir une quête sans fin.
C’est l’expérience d’ailleurs qui vous le prouvera le mieux. En effet, la plupart des coachs sont prêts à accueillir et intégrer une dimension spirituelle dans leur coaching. Mais pour autant, ce ne sera pas souvent de la manière que vous escomptiez.

Le contenu de cet article, je préfère le noter en préambule, n’est pas issu de la théorie mais de la pratique. Cette dernière qui est issue de mes propres expériences, et celles qui sont le fruit de l’expérimentation d’êtres qui ont fini par faire appel à mes services.

Qu’est-ce qu’il véritable coach spirituel ?

Si je commence par cette question, c’est pour que vous puissiez vous-même chercher à y répondre. C’est quoi pour vous un véritable coach spirituel ? Qu’est-ce qu’un coach spirituel devrait vous apporter selon vous ?

Posez-vous sincèrement la réponse et prenez conscience de la réponse qui vient avant d’aller plus loin dans la lecture de cette page. Faites-le vraiment, pleinement et honnêtement. C’est important que vous puissiez réaliser ce petit exercice en conscience.

Maintenant que vous avez votre propose réponse, la vôtre, je vais vous partager la mienne.

Personnellement, j’ai du mal à concevoir ce qu’est un coach spirituel, même si, par la force des choses, c’est une des étiquettes dont j’ai héritée suite à ma pratique et mes accompagnements. Je pourrai avec justesse dire :

« Des êtres que j’accompagne ou que j’ai eu à accompagner dans le domaine spirituel me reconnaisse comme telle. »

Et, je les en remercie car dans leur vision, c’est ainsi qu’ils ou elles reconnaissent ma compétence. C’est un cadeau que je ne saurai refuser.

Illustration de Christophe BALBRICK AWS

Néanmoins, j’aurais bien du mal à inscrire coach spirituel sur ma carte de visite. Tout comme il me semble inapproprié d’y noter coach de vie (cf. l’article Je n’y arrive pas, un coach de vie peut-il m’aider ?).

Mais pour autant, il n’empêche que ce sont les termes génériques qui sont employés couramment.
Alors, il me semble juste de les accueillir et de m’y adapter.
Ainsi, j’accepte qu’on me définisse comme tel, mais, je ne me définis pas ainsi.

Selon moi, le terme plus juste qui (me) conviendrait davantage serait accompagnant ou accompagnante. Et, je vous explique pourquoi ci-après.

Pour être ou se définir comme coach spirituel, il faudrait, à mon sens, déjà connaitre les lois spirituelles.

Les vraies, pas ce qui est raconté et colporté par le new age (cf. Divulgation spirituelle et fausse spiritualité). Puis, qui a été répéter de génération en génération à travers des formations. Le divin ne donne pas de diplôme. Il n’y a pas d’école qui nous apprend à être spirituel. Alors, trouver et s’adresser à une personne qui connait la Loi, c’est déjà complexe et cela restreint déjà beaucoup les possibilités de choix.

Mais, il faudrait aussi que ce coach puisse accueillir et adapter son discours à l’ensemble des croyances, dogmes, religions… qui pourrait être la base actuellement stabilisée et stabilisante du coaché.

Ce qui implique donc une grande et large connaissance des différents courants, pratiques… et une très grande tolérance couplée à beaucoup de bienveillance (ce qui n’est pas toujours le cas, loin de là !). Ce qui nécessite de savoir s’adapter à une structuration, la vision, la conception… de la sphère spirituelle du coaché qui n’est pas évident.

Quel serait, selon vous, l’objectif d’un coaching spirituel ?

C’est à partir de là que le bas blesse vraiment. Le monde du coaching et le monde spirituel sont des mondes qui se côtoient mais qui ne fonctionnent pas sur le même mode ni dans la même dimension et pour cause !

Le coaching est de l’ordre du développement personnel, c’est à dire de la personnalité et donc de l’ego. On cherche à améliorer notre personne.

La spiritualité, quant à elle, ne devrait même pas être considérée comme faisant partie d’un monde ou d’un univers car elle se situe au-delà et en-deçà de cela. Si ce n’est pas le cas, nous ne sommes pas dans la sphère de la spiritualité, mais dans le monde des croyances.

Je vous partage ces éléments sans jugement, soyez en pleinement assuré(e). A ce niveau, ce n’est ni bien, ni mal, chacun doit avancer selon son chemin et son état de conscience. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Chacun de nous est là où il se trouve sur le chemin de ses apprentissages. C’est tout ce qui importe.

Mais alors, ayant posé ces éléments et dans ce contexte, comment pourrions-nous marier le coaching et la spiritualité pour proposer du coaching spirituel ?

Le coach spirituel, celui qui est sensé concilié personnalité et spiritualité

La base du coaching veut que nous ayons un objectif. Un objectif rationnel, mesurable, vérifiable… bref mental. Or, la spiritualité se situe au-delà et en-delà du mental.

Je vous le dis donc tout de go : concilier les deux ce serait proposer une solution palliative pour nourrir et développer un ego spirituel. Et là, ce serait le début d’un chemin qui mènerait à notre perte. Car autant l’ego lié à la personnalité et affecté à notre survie a un bien fondé et peut être canalisé pour de bonnes causes. Autant, l’ego spirituel n’a pas de limite quand il s’agit de perdre le chemin de la sagesse (et son âme par la même occasion) car il devient très rapidement avide de pouvoir et nous rend inhumain.

Dans le cadre d’un cheminement spirituel, nous n’avons pas d’objectif mais des intentions et des aspirations : celles de notre âme et de notre essence. Pour autant, substituer un mot par l’autre ne règle pas le problème pour autant. Contrairement à ce que pensent beaucoup de « coachs spirituels ».

Là encore, je souhaite mettre un bémol. Mon intention n’est pas de les juger, bien au contraire ! Leur intention est souvent bonne car ils ne voient qu’une partie du système mais ne sont pas conscients de ce qui se trame dans l’invisible à leur insu. Ils veulent aider les gens, mais ils ne s’aident pas eux-mêmes. Or, c’est bien par là qu’ils devraient commencer.

Souvenons-nous que l’enfer est pavé de bonnes intentions mal orientées.

Alors, certes, certaines choses ne nous semblent pas inappropriées au premier abord, mais elles le sont parfois, mais nous ne voyons pas l’ensemble, ce qui nous empêche de voir ce qui ce joue vraiment. Et, cette inconscience est excusable.

Dans l’intention d’évoluer spirituellement, il se cache justement cette intention d’élargir notre ouverture de conscience et donc de découvrir un plan plus large du système. C’est cela aussi chercher à dévoiler la Vérité en sortant de l’illusion.

Comment trouver alors un accompagnant spirituel ?

Bref, si vous souhaitez rencontrer un être qui peut vous accompagner dans votre cheminement spirituel, je peux vous proposer mon intercession. Pas en tant que coach spirituel mais, en tant qu’accompagnante spirituelle. Les accompagnements qui vous sont proposés sont sans limitation de thème ou de dimension. Ils vont au-delà et en-delà du mental et de mots. Ils ne peuvent se raconter. Il n’est possible que de les Vivre.

Dès ma naissance, j’ai reçu une grande grâce la perception multidimensionnelle. Attention, je ne vous parle pas de choses farfelues, de canalisations intergalactiques ou autres choses de cet acabit. Non, non, je vous parle de vous, de structure profonde, d’ essence, d’ incarnation, d’ apprentissages, d’ aspirations de l’ âme, de défis et challenges… etc…

Je ne joue ni à la chaman ni à la voyante ni au gourou, ce n’est pas mon rôle. Mon rôle est de d’éveiller, de réveiller, de dynamiser et sublimer l’ essence et permettre à la part divine ou céleste des êtres (selon le terme que vous préférez) de se révéler et de les accompagner sur le chemin exclusif qui est le sien. Cette voie unique qui nous amènera à incarner qui nous sommes en embrassant notre originalité avec simplicité au quotidien.

Si vous êtes prêt(e) à faire le deuil d’un coach spirituel au profit d’un  véritable accompagnant

Un véritable accompagnant spirituel ne vous proposera pas de vous nourrir de théories. Il vous déconseillera probablement de lire des livres et des textes ou de regarder des vidéos non sélectionnés pour les propriétés intrinsèques visibles et invisibles.

Bien au contraire, il vous incitera à évoluer par l’expérience, par l’introspection, par la prise de conscience à travers le livre de la Nature et de la Vie. Il ne fera pas le travail pour vous. Un véritable accompagnant spirituel cherchera à solliciter, votre discernement et votre ressenti.

Et, je peux vous proposer d’être cet accompagnant spirituel pour vous, si vous le souhaitez (en savoir plus sur qui je suis : Qui est Laetitia TRILLEAU ?).
Le cheminement est simple.
Votre engagement sera constitué de votre propre discipline et bonne volonté.

Un accompagnement spirituel, tel que je le pratique se déroule ainsi (en règle générale) :

Nous réalisons un premier accompagnement de 60 ou 90 minutes selon votre souhait. Des axes de travail vous seront offerts. J’aime qu’il vous soit offert cette possibilité pour que vous puissiez vous offrir une continuité pour accompagner et nourrir la transmission qui vous a été offerte. A l’issue de ce premier accompagnement, vous pourrez choisir que continuions ensemble ou d’arrêter là.

Si vous souhaitez continuer, nous aurons deux autres entretiens ensemble espacés d’environ 3 semaines les uns des autres.

Par la suite, au bout de ces trois rendez-vous, lorsque notre base de travail, dans votre intériorité est stable nous conviendrons ensemble de la marche à suivre pour l’avenir.

Pour allez plus loin et demander un accompagnement spirituel, que vous souhaitiez le réaliser en cabinet ou à distance, il vous suffit de réserver votre accompagnement ici.
Vous trouverez sur cette même page de nombreux renseignements utiles et pratiques. Si vous ne trouvez pas l’information ou la réponse souhaitée, un formulaire de contact est aussi à votre disposition.

Merci de m’avoir lue.
Au plaisir de faire votre connaissance si le coeur vous en dit 😉

Bien à vous,

Lætitia TRILLEAU

 

Laisser un commentaire

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

Découvrir « J’ai décidé d’être heureux/se »

Replay de la Conférence : En Vérité, la spiritualité est simple

%d blogueurs aiment cette page :