Menu

Choisir la Vie et choisir de Vivre en Amour

Choisir la Vie n’est pas un choix anodin. Pour autant, ce choix nous est demandé depuis le début; le début de notre vie, dès notre premier souffle. Et il se représente à nous perpétuellement. Par ailleurs, il est mis en exergue dans les moments de difficultés, de crise, de souffrance, de désaccord… ou d’autres situations de déséquilibre, d’inconfort et de perte de repères.

Choisir la vie est un choix qui n’a rien d’anodin

Beaucoup d’entre nous, la majorité même, n’ont pas choisi la Vie.
Pourtant, ils vivent me direz-vous.
Hé bien oui et non. Disons qu’ils existent. Ils se réveillent le matin, font leurs tâches, tiennent plus ou moins bien leurs obligations et se couchent. Et ils recommencent le lendemain. Mais, de là à dire qu’ils vivent… c’est autre chose.

Vivre, c’est être dans le courant de la Vie. Choisir la Vie, c’est choisir d’être en Vie, choisir de se connecter à la Source de Vie, s’y abreuver et se laisser emporter joyeusement dans son courant. C’est laisser la vie naitre en nous et y circuler. Il s’agit aussi d’accueillir ses courants et effluves qui viennent de l’extérieur et les laisser nous traverser, nous nourrir, nous transformer…

La Vie est faite d’un mouvement perpétuel

Choisir la Vie, c’est accepter le changement. Car la Vie est intrinsèquement un changement perpétuel fait de cycles et de répétitions. Ainsi, le jour succède à la nuit qui succède au jour. Dans le prolongement de ce rythme qui se reproduit sans cesse et au fil des changements de lune découlent les changement de saisons.

L’humain, tout comme le fruit de l’arbre nait, grandit, murit, se flétrit et meurt; Laissant derrière lui des graines qui permettront de faire naitre d’autres humains qui suivront le même cycle et offriront d’autres fruits et d’autres graines. Et son corps se désagrègera en compost nourricier pour le tout d’où tout provient.

Mais, heureusement, la Vie ne se limite pas à cela. Celui qui est éveillé et perçoit le divin en toute chose s’émerveille de sa beauté, des cadeaux qu’elle offre, des enseignements et apprentissages qu’elle propose à chaque instant.

Choisir la Vie, c’est choisir de vivre en Amour

Attention ! Pas l’Amour dans le sens de choisir d’être en couple. Absolument pas. D’autant plus que beaucoup de couple ne sont pas ensemble par Amour. Ils sont ensemble par habitude ou commodités. D’autres vivent côte à côte, pourtant ils ne se rencontrent pas. Ils ne sont pas en Amour. Oui, enfin, entendons-nous bien, avoir des relations sexuelles plus ou moins pour le plaisir ou par obligations conjugales, ce n’est déjà pas rencontrer l’autre. Et, il y a encore du chemin avant d’en arriver à être en Amour pour l’autre ou plutôt avec l’autre.

Choisir l’Amour, ici c’est choisir de faire partie du tout est contribuer au bien de l’Ensemble.
C’est accepter de faire sa part inconditionnellement, d’oeuvrer à notre niveau et offrir cela sans rien attendre en retour.
C’est un don de soi dans lequel nous manifestons notre Originalité à travers notre Art d’être Soi. Or, cela aucun autre être ne peut le réaliser à notre place. Entendons-nous bien. Il ne s’agit pas de faire et encore moins d’un faire pour mais d’être dans la manifestation de notre essence en toute spontanéité. Cela n’a rien de compliqué ou de difficile. Il n’y a rien de plus facile pour l’être. C’est naturellement et spontanément que nous sommes ainsi lorsque les “on doit” et “il faut que” sont relégués au banc de touche. 

C’est en cela que choisir la Vie c’est choisir de vivre en Amour.

Vivre en Amour, c’est vivre en lien avec l’autre, inconditionnellement, en donnant le meilleur de soi et en remerciant la vie de ce qu’elle nous offre. Cela revient à choisir de vivre porté(e)s par un élan de gratitude perpétuel qui vient du coeur.
Attention, quand je mentionne un élan de gratitude perpétuel, cela ne veut pas dire nier ce qui ne nous convient pas ou nous déplait, ni faire semblant ou essayer de se convaincre que tout est bon pour nous même lorsque ça ne l’est pas.

Absolument pas. Loin de moi cette idée farfelue qui fait souffrir l’être le plongeant dans un déni dénaturant. Il est incontournable de vivre avec discernement, clarté et reconnaitre, dans une mesure d’horloger pour chercher toujours plus de justesse dans notre vie.

L’élan de gratitude concerne tout ce que la vie nous donne de bon pour nous mais aussi les expériences qu’elle nous offre pour pouvoir identifier ce qui ne l’est pas ou plus. Car, ainsi, nous pouvons user de notre libre-arbitre pour choisir de nous départir des ces éléments afin de faire de la place pour accueillir du mieux ou des éléments qui sont désormais davantage en résonance avec qui nous sommes dans l’instant présent.

Choisir la Vie, c’est choisir la Nature et le naturel

Finalement, choisir la Vie, c’est s’extirper du pressoir de la société fait des diktats du monde pour retrouver notre Nature et notre façon unique d’être soi dans la plus grande simplicité du naturel. Pour cela, nous retirons définitivement de notre vie les “Comment je dois faire pour être conforme aux, ou dans la norme des, attentes des autres ?” “Qu’est-ce que les autres vont en penser?“… Une des étapes essentiels est donc de retirer les critères d’évaluations habituels pour ne conserver que le degré de joie et d’élan que cela donne à notre coeur. C’est aussi se départir de l’importance que nous donnons au jugement et au regard des autres.

Choisir la Vie, c’est finalement retourner à la vie simple et au plaisir d’être en vie en manifestant ce qui nous met naturellement en Joie.

C’est accepter de prendre le temps de nous nourrir en cultivant la pétillance en nous.
C’est s’autoriser à donner vie à des activités qui nous vivifient. D’ailleurs, le verbe vivifier est essentiel ici. Car, vivifier c’est ce qui stimule la vie, ce qui la fait grandir, ce qui l’expanse, ce qui lui donne un mouvement… bref ce qui donne vie à la vie. Et dans cette Vie grandissante, nous construisons le beau, le vrai, le merveilleux… Ainsi, nous nous nourrissons et faisons grandir la vie en nous.

Et à travers nous et notre Art ainsi mis en oeuvre, nous permettons à d’autres, de se re-connecter à la Vie à leur tour à la Beauté, à la Vérité, au Divin et ainsi de nourrir en eux cette partie éternelle qui ne meurt pas.

Il s’agit donc bien d’un cercle vertueux dont il s’agit. Chacun est libre de s’y engager ou pas. Moi, j’ai fais mon choix : j’ai choisi de choisir la vie. Et vous, vous en êtes où ?

Bien à vous,

Lætitia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :