Menu

Regression spirituelle « Voyage de l’âme »

Dans quels contextes faire appel à la régression spirituelle et le voyage de l’âme ?

L’expérience transcendantale du voyage de l’âme peut vous aider, entre-autres à :

– Comprendre certaines relations ou émotions limitantes
– Revenir, comprendre et libérer des mémoires karmiques qui empêchent d’avancer.
– Accéder à des potentiels liés à vos différents chemins de vie.
– Contacter vos guides et vivre l’expérience de l’intérieur.
– Connecter à votre contrat d’âme

Pour avoir vécu et fait vivre le processus de nombreuses fois, j’ai expérimenté et fait expérimenter ce processus riche et complexe.

Attention toutefois, la régression spirituelle n’est pas une balade de détente.

C’est un moment particulier et riche où des expériences pas toujours joyeuses vous seront révélées, si elles sont justes, bonnes et utiles pour votre évolution au moment présent. Mais cette expérience peut vous remuer.

Si seule la curiosité vous guide, passez votre chemin…

En savoir plus

Conditions tarifaires

Contact :

Lætitia TRILLEAU

06 15 20 16 98

www.laetitia.pro
Page Facebook de Trilleau Laetitia
Plus :
Visionner la Web conférence : Voyage de l’âme

Voici un petit article qui compte parmi de nombreuses autres recherches scientifiques…
Au-delà de la croyance… au-delà des mots…

Aller plus loin :

Qu’est-ce que la régression spirituelle « voyage de l’âme » ? 

La régression spirituelle « voyage de l’âme » est une approche qui diffère dans la mesure où on utilise un état amplifié de conscience (ondes Theta) au lieu d’un état modifié de conscience (ondes Alpha). Cette approche spirituelle innovante utilise les défis de la vie comme tremplins d’évolution en mariant la science à la spiritualité.

Les découvertes scientifiques des dernières années en neurosciences, en physique quantique, en épigénétique et en psychologie de l’énergie nous ont révélé beaucoup de choses sur l’esprit et la mécanique du changement personnel. La régression spirituelle « voyage de l’âme » repose sur ces fondements (principes de neurosciences, de physique quantique, d’épigénétique…)
Ne nous leurrons pas toutefois, nombreux de ces principes étaient déjà connu des travailleurs du subtil (chaman, mage, druidesse, sorcier, enchanteresse…)
Certains hypnologues avant-gardistes (Michaël Newton et de Dolores Cannon) ont explorés, à leur manière, ces chemins par l’expérimentation. Mais l’hypnose est une manipulation limitante et interventionniste qui manque de justesse dans l’intention et la coeur de sa démarche.

Neurosciences :

Nous en connaissons beaucoup aujourd’hui sur le fonctionnement du cerveau, comment fonctionne l’apprentissage et quels sont les principes qui stimulent des changements durables au niveau neuronal.

Physique quantique :

Les découvertes en physique quantique ont ouvert la porte à une panoplie de nouvelles interventions inconnues jusqu’à maintenant. Des concepts comme le champ morphogénique ou le champ quantique, qui nous enseignent que tout est énergie et que nous ne sommes pas séparés les uns les autres, que le temps n’existe pas, que l’esprit est non-local, pour n’en nommer que quelques-uns, ont des implications importantes sur les interventions que l’on peut utiliser.

Épigénétique :

L’épigénétique nous enseigne, notamment, que nous ne sommes pas déterminés par nos gènes. La modulation de nos gènes s’effectue selon les signaux reçus de l’environnement et nos comportements – ce que l’on mange, les activités que l’on fait, la qualité de nos réseaux sociaux – influencent la création de notre organisme. Bruce Lipton, médecin spécialiste en biologie cellulaire, explique même de quelles façons nos pensées influencent l’expression de nos gènes. (Vidéo intéressante du Dr Lipton).

Psychologie de l’énergie :

Ce nouveau champ en psychologie a ouvert des portes à de nouveaux types d’interventions. Des approches comme l’EFT, l’EMDR, Psych K, Access Consciousness Bars, etc., nous enseignent d’autres façons d’intervenir pour stimuler des changements. Avec l’aide d’experts dans ces domaines, nous avons développé certaines techniques qui recoupent certaines de ces techniques.

Principes de spiritualité

Pour les fondements spirituels, nous faisons référence aux principes qui sont les plus communément acceptés dans le domaine de la spiritualité et qui sont rapportés depuis des siècles par les mystiques, les médiums et les dizaines de milliers de personnes ayant vécu des expériences de mort provisoire. Il s’agit de principes objectivement rapportés, libres de tout dogme religieux.

Cette perspective spirituelle est importante, parce que ce que les gens appellent communément des problèmes, nous les nommons des défis. Un problème est quelque chose qu’on ne veut plus avoir, dont on veut se débarrasser, qui selon nous ne devrait pas être là.
Un défi, quant à lui, représente une opportunité de croissance.
C’est la possibilité d’utiliser une difficulté comme un tremplin dans son évolution.

Nous sommes des êtres spirituels – une âme qui s’incarne sur Terre pour évoluer, s’actualiser, apprendre à exprimer son plein potentiel.À chaque incarnation, un contrat d’âme (ou mission de vie) est établi. Ce plan de vie comprend les apprentissages que nous venons effectuer ainsi que les qualité ou compétences à développer.

Le contrat d’âme est généralement composé de défis à surmonter afin de pouvoir effectuer des apprentissages, de développer des qualités ou des vertus, de développer des compétences, de dépasser des tendances fâcheuses ou encore pour atteindre certains objectifs personnels ou collectifs.

Il existe des êtres dans le monde invisible – des Guides spirituels (ange-gardiens), des êtres chers décédés ou d’autres Êtres de sagesse – avec qui nous pouvons interagir et à qui nous pouvons demander de l’aide.

Les prémisses de la régression spirituelle « Voyage de l’âme »

Le but n’est évidemment pas de revenir à qui nous étions AVANT d’avoir notre défi (problème), mais de nous élever spirituellement (et non grandir) grâce à la conscience que nous apportera cette expérience. Il s’agit d’une forme de travail alchimique où nous visons à transmuter le plomb en or. Nous désirons utiliser nos défis pour nous propulser dans notre élévation individuelle (et pas notre croissance personnelle qui est de l’ordre de lego et non de l’âme).

La régression spirituelle « voyage de l’âme » est un travail d’élargissement de notre champ conscience.

Pour évoluer, nous devons nécessairement accéder à de nouveaux savoirs, effectuer de nouveaux apprentissages, se connaître davantage, comprendre comment fonctionne notre esprit, comprendre certaines choses d’un point de vue différent de mettre en action ce qu’on a appris pendant nos rencontres.

Contrairement à l’hypnose spirituelle qui est une manoeuvre de « déprogrammation et de reprogrammation » de notre inconscient, la régression spirituelle a pour but de vous donner accès à un angle de vue plus large de ce qui se joue dans votre incarnation présente.
Mais, pour autant, il est essentiel que vous intégriez au plus profond de vous-même que vous n’êtes plus ces personnes que vous étiez dans ces vies/expériences alternatives.

Pour que l’expérience de régression ait une utilité réelle dans votre expérience présente, vous allez par la suite devoir jouer un rôle actif en traduisant vos prises de conscience en actions concrètes.

Toute expérience négative a le potentiel d’être transmutée en expérience de croissance positive.

Les auteurs Richard G. Tedeshi et Lawrence G. Calhoun, créateurs du terme « croissance post-traumatique » démontrent que certains individus ayant vécu des traumatismes sévères ont démontrés la possibilité de s’affermir au travers de leurs expériences négatives et de rectifier leur vie en conséquence en gagnant en rectitude et en discernement.

Aucun des défis qui se présentent à nous sur notre chemin de Vie ne dépasse notre capacité à le gérer et à en extraire des apprentissages

Tout ce dont nous avons besoin pour réussir notre vie se trouve à l’intérieur de nous.

Pour accéder à une liste plus exhaustive de principes de spiritualité, nous vous invitons à suivre ce lien

Si vous désirez en connaître davantage sur les concepts de Guide, Moi Supérieur, karma, etc., cliquez sur ce lien.

En quoi ressemble un processus de régression spirituelle ?

Carte 3D de votre défi

Dans un premier temps, votre accompagnante vous aide à clarifier votre intention en dressant avec vous la carte 3D de votre défi.
C’est un exercice, en soi, très intéressant.
Il est utile parce qu’il permet de faire émerger à votre conscience des éléments par rapport à votre défi que vous n’aviez peut-être jamais réalisés ou articulés.
Vous pourrez aussi identifier ensemble ce que vous désirez manifester plus précisément dans votre vie et quelles sont les différentes cibles de changement, les éléments sur lesquels vous allez travailler ensemble pour atteindre votre objectif.

Types d’intentions : 

Votre accompagnante, comme son nom l’indique vous accompagne dans ce voyage de votre âme. Cet accompagnement s’effectue en état amplifié de conscience. Votre accompagnement est un relai qui vous aide à générer une élévation de votre vibration et à améliorer la clarté et la connexion d’avec votre expérience. (Qui est Lætitia Trilleau ?)

Il est à noter que nous ne contrôlons et nous ne faisons rien. Ni vous, ni votre accompagnante. Ce qui émerge durant l’expérience est déterminé par votre conscience supérieure qui sait ce qui est bon, juste et utile pour vous.
Si votre intention n’est pas juste, nous n’irons nulle part . Cela ne sera pas du fait de votre accompagnante.

Phase de préparation :

Ces interventions amorcent le processus.
On pourrait utiliser l’analogie de préparer la terre avant de semer pour pouvoir ensuite cultiver.
Il est important de s’assurer que nos croyances vont nous aider dans notre processus, s’assurer qu’on a aussi la motivation nécessaire, le bon état d’esprit pour effectuer ce voyage intérieur. Car c’est bien un voyage intérieur auquel vous êtes convié !

Etape(s) d’apprentissage(s) :

Durant cette phase, le processus tend à identifier, différentes façons, ce que le défi peut vous permettre d’apprendre, de développer, les choses qui vous feraient avancer dans votre évolution.
Dans une perspective évolutive, l’idée est de faire en sorte d’utiliser le défi comme un tremplin d’évolution.
En d’autres mots, le but n’est pas de revenir à qui vous étiez avant d’avoir votre défi, mais de devenir une meilleure version de vous-même dans cette vie. Si le voyage est juste, il peut vous aider à être plus complet(e), plus sage, avec plus de ressources ou a développé certaines compétences ou qualités.

Nous pouvons aussi déterminer si votre défi fait partie de votre contrat d’âme, si c’est quelque chose qui aurait été planifié avant votre incarnation pour vous donner une opportunité de vous élever.

Transformations des croyances limitantes

Quand nous parlons de croyances, nous ne faisons pas référence aux croyances religieuses ou spirituelles, mais plutôt à des choses que l’on interprète comme étant vraies.
Les croyances limitantes sont alors les choses qu’on croit être vraies, qu’on a souvent appris de nos parents, de nos amis ou de la société, et qui ne nous aident pas dans notre évolution, qui nous limitent.

Il peut s’agir, par exemple, de la croyance « Je ne mérite pas d’être aimé »,
ou « Qui je suis n’est pas assez. Je dois être autre que ce que je suis pour qu’on m’aime »
ou « Je ne suis pas capable de changer ».
En ce sens, une des raisons pour lesquelles nous avons de la difficulté à relever un défi, c’est que nous avons des croyances limitantes.
C’est pourquoi, lors d’une régression spirituelle, nous effectuons un travail d’identification et de transformation des croyances limitantes.

Libérations émotionnelles et/ou énergétiques :

Dans certains cas, avant d’envisager le voyage, il est parfois nécessaire de libérer des émotions qui avaient peut-être été réprimées, ou peut-être avons-nous besoin de diminuer ou dissiper certaines émotions dites « négatives » (mais qui ne le sont pas) qui ne nous sont pas ou plus utiles.
La gestion des émotions est une dimension importante qui doit être abordée avec toute la douceur et le respect qu’il se doit pour être en mesure vivre une expérience libératrice et transformatrice. (Cf : Libération psycho corpo émotionnelle)

Expériences mystiques :

Les expériences mystiques représentent des expériences spirituelles où nous nous connectons avec ce que nous pourrions appeler le « monde divin ». Ces expériences peuvent se produire de différentes façons.
Elles émergent parfois lors d’interactions avec un guide spirituel, un être cher décédé (défunt) ou autre forme de conscience évoluée.
Elle émergent aussi parfois lors d’un processus de libération en connexion avec des énergies qu’on pourrait appeler divines, sans faire référence à un cadre religieux.
Parfois, elles surviennent à d’autres moments et parfois elles ne surviennent pas.
Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons contrôler et qui se produit si le moment est juste.

À qui s’adresse la régression spirituelle ?

La régression spirituelle s’adresse à ceux et celles qui sont en accord avec les fondements scientifiques, les principes de spiritualité et l’approche de co-création du changement proposée.
Il s’agit généralement de personnes :

  • désireuses d’évoluer, d’actualiser leur plein potentiel dans cette vie
  • qui se perçoivent comme étant responsables de leur situation
  • qui sont prêtes à jouer un rôle actif dans leur processus de changement.

Quel est le rôle du patient ?

Il est important de comprendre votre rôle. Pendant le processus de regression, vous êtes acteur de ce qui se déroule car le cheminement est interactif ! L’approche est dynamique. Vous êtes pleinement engagé(e) dans le processus. Vous avez même un rôle important à jouer entre vos rencontres.

Plans d’action :

Les neurosciences sont unanimes sur ce point : pour changer, nous devons mettre en action de nouveaux apprentissages.
C’est pourquoi, durant vos rencontres, vous allez vivre différentes expériences et effectuer différents apprentissages.
Votre rôle consistera à effectuer de nouvelles actions (basées sur vos apprentissages) pour atteindre de ce que vous désirez manifester dans votre vie.
En discutant avec votre accompagnante, lors de vos rencontres, vous établirez un « plan d’action », quelque chose de nouveau à mettre en pratique.
Cette simple étape garantit que de nouvelles connexions neuronales se créeront dans votre cerveau !

Quels types de défis peuvent être abordés ?

Voici une liste non-exhaustive de contextes où la régression spirituelle « Voyage de l’âme » peut être utile.
Si votre défi ne se retrouve pas dans la liste ci-dessous, nous vous suggérons d’en discuter avec votre accompagnante.

Vous avez des difficultés :

  • à atteindre vos objectifs : Manque de stratégies, manque de motivation, abandon, découragement
  • comportementales : Mauvaises habitudes, comportements nuisibles à soi ou aux autres, désirs d’adopter des comportements plus sains pour soi
  • émotionnelles : peurs irrationnelles ou réelles, manque de confiance en soi, anxiété sociale, peur de parler en public, colère incontrôlable, tristesse, difficulté à prendre des décisions, anxiété et préoccupations mentales
  • relationnelles : difficulté à dire non, à s’affirmer, deuil, dépendance affective, gérer une relation amoureuse terminée, anxiété, difficulté à pardonner, difficulté à être soi-même
  • au niveau de la santé : perte de poids, arrêt de tabac, gestion du stress, support à la guérison, se préparer et se rétablir d’une opération
  • donner du sens à sa vie : Sentiment de stagnation ou de blocage dans sa vie, désir d’évoluer.

La régression spirituelle n’est pas utile pour :

  • mieux comprendre qui vous êtes. Car vos autres incarnations concernent une autre variante de votre essence qui ne revêt pas la même personnalité. Elle n’est donc pas vous.
  • la gestion de la douleur physique, les douleurs chroniques
  • les troubles anxieux sévères
  • gérer les troubles psychotiques (psychoses, schizophrénie, paranoïa)
  • les troubles de l’humeur (forte dépression, dysthymie, bipolarité)
  • traiter les troubles sévères de la personnalité
  • l’amélioration de la performance sportive
  • le développement cognitif (amélioration de la mémoire, de la concentration, de l’attention)

mais ces points peuvent être abordés en consultation et être un sujet ou une intention pour un accompagnement individuel.

Combien de rencontres seront nécessaires?

La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs tels que la complexité de votre défi, votre niveau d’engagement, votre qualité de réceptivité, votre volonté et motivation à changer, etc… Toutefois, le nombre minimum de rendez-vous est de deux.

Lors de la première rencontre, nous abordons ensemble votre intention, motivation et souhait.
Cette rencontre permettra de définir si oui ou non, la régression spirituelle « Voyage de l’âme » est opportune et/ou nécessaire mais aussi si vous êtes prêt(e) au niveau de votre différents corps à vivre cette expérience.
Si tous les voyants sont au vert, deux rencontres pourraient se révéler suffisantes.

Si ce n’est pas le cas, nous vous accompagnerons dans les étapes intermédiaires pour votre préparation à ce voyage.
Il est de notre responsabilité de ne pas vous laisser vous engager dans le voyage si vous n’êtes pas prêt(e) ou si ce voyage n’est pas opportun pour vous au moment présent.
Cela ne veut pour autant pas dire que ce ne sera pas le cas dans quelques jours, quelques semaines, mois ou années.
Mais, peut-être que vous n’avez pas à expérimenter cette expérience.

Nous sommes la pour vous, pour vous accompagner et vous conseiller dans la justesse.

Comment puis-je me préparer à ma première rencontre?

Pour retirer le maximum de nos rencontres :

  1. Lisez attentivement les différentes sections de cette page web et notez vos questions. Nous prendrons un temps pour vérifier si vous avez des questions sur le processus, les principes mentionnés, votre rôle, etc., car il est important que vous ayez une bonne compréhension du processus.
  2. Écoutez le MP3 de préparation que nous vous fournirons suite à notre premier rendez-vous. Ce MP3 a pour objectif de vous préparer pour optimiser notre/nos rencontre(s) en générant et développant un état d’esprit juste pour votre voyage intérieur. Je vous recommande d’écouter ce MP3 qui dure une demie-heure au moins 3 fois. Vous pouvez toutefois l’écouter aussi souvent que vous le souhaitez. Si vous vous endormez pendant l’écoute, cela ne limite en rien le processus.

Nous vous souhaitons un excellent voyage intérieur de transformations.
Puissiez-vous vivre votre vie en exprimant et en incarnant qui vous êtes… vraiment !


 avec Lætitia à Mougins (06 250 – Alpes-maritimes – PACA – France Accompagnante en régression spirituelle « Voyage de l’âme » (régression vies antérieures et entre vies)

S’inscrire à la Newsletter mensuelle

%d blogueurs aiment cette page :