Comment être mieux avec soi-même

Comment être mieux avec soi-même ?

S’il y a une chose qui est incontournable dans notre vie, c’est que tout au long de celle-ci, nous allons devoir cohabiter et supporter… notre moi, Moi et surmoi.

Peu importe comment nous appelons et définissons notre nous-même… il sera bien là tout le long.

Ça peut paraître étrange d’annoncer ça comme ça, mais c’est un fait. Et ce fait n’est pas anodin.

Cette co-habitation avec nous-même est souvent difficile car on aimerait être plus comme ci ou plus comme ça.
Nombreux sont ceux qui aimeraient avoir plus de charisme, de répartie, d’humour, de confiance en eux, d’avoir plus d’esprit… d’être plus blond ou brun, grand, costaud, avec la voix plus grave… bref on a toujours quelque chose à redire.

Et, autant, il est possible d’améliorer notre confiance en nous, notre charisme ou changer notre couleur de cheveux… pour autant, il est difficile d’être plus grand par exemple.

La méditation peut vous aider à être mieux avec vous-même

Je parle souvent de méditation car j’en connais les bienfaits, et je les ai expérimentés.
Or, je remarque que beaucoup de personnes sont angoissées par cette pratique.
Avez-vous remarqué comme on s’affaire constamment, la tête dans le guidon, toujours occupé(e), toujours avec des gens, toujours pressé(e), en retard ? Ou collé(e) à l’écran de notre smartphone/PC/Mac ?

Vous êtes-vous demandé ce qu’il y a de si compliqué à se retrouver seul(e) à faire rien ?

Oui, ce n’est pas une faute de français ne rien faire et faire « rien » à une subtilité…

Parce que bon, la remarque que l’on me sert souvent c’est : « Quoi ? de la méditation ! pffffffffff à quoi ça sert de faire… rien, c’est ch…t ! Je ne vois pas l’intérêt ! »
Ben moi si ^^

Nous sommes constamment dans « le faire ». Pourquoi ne pas aussi se donner des moments pour être dans « l’être » ?

En méditation, vous apprenez à vous écouter, à écouter vos émotions, vos ressentis. Vous vous donnez la possibilité de créer des visualisations positives. On y trouve l’inspiration. On peut se connecter à notre créativité. Vous avez la possibilité de vous ressourcer. Vous apprenez à calmer, ralentir votre mental. Vous prenez le temps de vous remettre en question.

Alors attention ! Je n’ai pas dit que c’était facile dès la première fois. C’est comme tout, ça demande de la constance.

Nous ne ferons jamais assez l’éloge du ralentissement par intermittence !
Ralentir et se poser, c’est se donner la possibilité d’être, d’exister en dehors du faire.

Je vous propose une expérience :

Quand vous faites la queue quelque part ou quand un rendez-vous est en retard ou dans les transports en commun, tentez l’expérience de ne rien faire à part contempler ce qui se passe autour de vous ; juste observer, sans jugement.
Essayez d’accueillir ce moment comme si vous vouliez l’inscrire, sans voix off, sur une bande vidéo.
A la fin de ce moment, remerciez-vous avec gratitude pour cet instant que vous vous offrez à vous-même.

Postez-moi ensuite en commentaire ce qui vous a marqué dans cette expérience.

Pour être mieux avec soi-même, il fait apprendre à s’aimer tel(le) que nous sommes.

Cet article aurait pu s’appeler s’aimer plus, s’aimer mieux ou s’aimer soi-même. Car ces deux grands thèmes ne vont pas l’un sans l’autre. Pour être mieux avec soi-même, il faut s’aimer. Et pour s’aimer soi-même et faut être bien avec soi.

Pour nous aimer tel(le) que nous sommes, il y a plein de possibilités. L’essentiel c’est d’intégrer que nous sommes une personne en devenir. Nous ne sommes plus la personne que nous étions hier, ni il y a une heure. Mais nous ne sommes pas non plus celle que nous serons demain.
Nous existons de multiples façons et nous pouvons optimiser notre version de nous-même constamment. Nous évoluons au fil de nos nouvelles connaissances, expériences, rencontres,…
Et au-delà de cela, nous vivons des changements clés. Un peu comme pour une mise à jour logicielle, nous pouvons nous apporter des améliorations et nous débuguer.

Mais pour cela, en tout premier lieu, nous devons être bienveillant avec nous-même et mettre en place une sorte de process qualité.
Avec un dialogue intérieur du type : Ok, j’ai fais/dit/pensé [ça], mais ça ne le fait pas, j’aurai pu faire mieux. Alors, comment je pourrais m’y prendre la prochaine fois pour que ça se passe mieux ?
Et à la prochaine expérience, on fait en sorte de mettre en pratique et on réajuste à nouveau.

Oui, parce que le mode, je m’auto-flagèle de « je suis trop nul(le) », « j’ai pas de chance » ou « c’est de la faute de truc parce que blablabla… » ça ne vous fera pas avancer. Ce qui fait avancer, c’est d’observer la situation concrètement et de trouver avec pragmatisme un point d’amélioration que nous-même devons travailler.

Pour être mieux avec soi-même, il faut être aligné(e) et centré(e)

Alors, ça c’est incontournable ! Notre hygiène de vie est essentielle ! Prendre soin de soi-même c’est la base.

Etre aligné(e) c’est quoi ?
Hé bien c’est bien dans sa tête, bien dans son corps, bien dans son cœur/son âme.

Etre centré(e) c’est quoi ?
C’est se sentir en accord avec soi-même, vivre dans la bienveillance (exit le jugement)

Pour être mieux dans votre tête, travailler votre centrage. Faites au mieux pour vivre en accord avec vos valeurs, croyances, idéaux. Passez plus de temps avec les gens qui vous font du bien et moins avec les autres.

Pour être mieux dans votre corps, arrêtez de vous juger par rapport à machine ou truc et n’oubliez JAMAIS que la fille ou le gars que vous avez vu dans le film, le magazine ou autre… dans la vraie vie, il n’est pas comme çà !
Pour le reste, vous savez ce qu’il faut faire pour ça ! Vous le savez, pourtant vous ne le mettez pas en pratique :
– fumer moins
– boire de l’alcool avec modération (voir pas du tout)
– Boire de l’eau, de l’eau, de l’eau. Stop les sodas et les jus de fruits industriels
– manger moins de viande. La viande à tous les repas… ben ça encrasse votre système digestif
– arrêter l’excès de salade verte. Ça fait gonfler et c’est difficile à digérer.
– manger moins mais mieux
– faire du sport 2 fois par semaine. Ou de la marche active tous les jours. Commencez par monter les escaliers !
– dormir 8 heures par nuit

Pour être mieux dans votre cœur/votre âme, écoutez-le/la !
Faites ce qui vous rend heureux/se !
Pratiquez une activité créative :
– peinture, sculpture, photo, dessinez, écrivez
– théâtre, chant, danse
– cuisiner, jardiner
– créer des tenues en fonction de votre humeur, customiser vos vêtements
– bricoler, décorer, rénover, faites des aménagements
il y a des milliers de façons de libérer notre créativité alors Go !

Soyez la personne que vous voulez être ! Qu’est-ce qui vous sépare de votre idéal pour vous même ?Commencez par un petit changement qui vous rapproche de votre moi idéal. Puis un autre et un autre… En inscrivant ces changements dans la durée, vous deviendrez cet idéal.

Allez Go !

Nous sommes en août, c’est exactement le bon moment pour initier des changements et lancer des ajustements avant la rentrée. Mais n’attendez-pas commencez maintenant. Je vous rappelle que si vous procrastinez, c’est qu’il y a un problème à régler en amont !

Aide-toi et le ciel t’aidera – Jean de La Fontaine « Le Charretier embourbé »

J’ai hâte de lire vos commentaires !

A bientôt sous l’soleil !

Trackbacks & Pings

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *